Changer d'édition

La hausse du salaire minimum soumise au vote
Économie 2 min. 07.12.2020

La hausse du salaire minimum soumise au vote

La mesure - qui sera soumise au vote mercredi - pourrait permettre à quelque 60.500 employés de bénéficier «d'une soixantaine d'euros supplémentaires par mois», estime le gouvernement.

La hausse du salaire minimum soumise au vote

La mesure - qui sera soumise au vote mercredi - pourrait permettre à quelque 60.500 employés de bénéficier «d'une soixantaine d'euros supplémentaires par mois», estime le gouvernement.
Photo: Chris Karaba
Économie 2 min. 07.12.2020

La hausse du salaire minimum soumise au vote

Anne-Sophie DE NANTEUIL
Anne-Sophie DE NANTEUIL
Annoncé mi-novembre par le Premier ministre, le processus de la contestée hausse du salaire social minimum est désormais lancé. Si le projet de loi a déjà reçu l'aval du Conseil d'État, mercredi, ce sera au tour des députés de voter.

Covid ou pas, pour le gouvernement, pas question de faire une croix sur le pouvoir d'achat. Le 20 novembre dernier, Xavier Bettel (DP) a ainsi annoncé une hausse de 2,8% du salaire social minimum à compter du 1er janvier prochain. Bien que la mesure ait été fortement contestée par le patronat, le projet de loi sera soumis au vote des députés ce mercredi. 


La hausse du revenu de base fait encore tousser
Les chambres de Commerce et des Métiers ne décolèrent pas devant la volonté du gouvernement d'augmenter le salaire social minimum au 1er janvier prochain.

Le projet de loi déposé à la Chambre des députés a en effet reçu l'aval du Conseil d'État. Avec cette hausse, le salaire minimum atteindra 2.201,93 euros brut pour les travailleurs non qualifiés et 2.642,32 euros pour les travailleurs qualifiés. Autrement dit, quelque 60.500 employés - près de 14,5% des salariés - pourraient alors bénéficier «d'une soixantaine d'euros supplémentaires par mois», dès le mois prochain, précise le gouvernement sur le site de la Chambre. 

Pour de nombreuses sociétés, une telle hausse du salaire minimum est perçue comme un coup de poignard. Le surcoût annuel total pour l'ensemble des entreprises luxembourgeoises serait de «54,3 millions d'euros», estime le gouvernement.  

Le plus haut d'Europe

Afin d’atténuer ce surcoût pour les entreprises touchées par la crise sanitaire, le gouvernement propose donc des compensations. Mais pour différents membres de la commission parlementaire, celles-ci doivent rester «une exception» pour éviter qu’un «automatisme se crée et conduise au fait que le contribuable doive assumer cette hausse du salaire minimum». 



(FILES) This file photo taken on February 12, 2016 shows several 500 Euro notes displayed in an arrangement. 
The European Central Bank (ECB) said on May 4 it would no longer produce and issue 500 euro banknotes, amid fears that the purple-coloured bills were favoured by criminals for money laundering and even terrorist financing.
 / AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA
500€ de compensation à la hausse du salaire minimum
Pas plus, pas moins en tout cas pour les entreprises des secteurs vulnérables. Le gouvernement fait donc la sourde oreille aux demandes du patronat qui réclamait un accompagnement plus élevé et généralisé.

Pour rappel, le Luxembourg dispose déjà du salaire minimum social le plus haut d'Europe. A titre de comparaison, il est de 1.539,42 euros en France, 1.584 euros en Allemagne ou encore 1.625,72 euros en Belgique. En Lettonie, il s'élève à quelque 430 euros par mois et à peine 311 euros en Bulgarie.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ils disent non à la hausse du salaire minimum
Après l'Union des entreprises, la Confédération des classes moyennes hausse aussi le ton face à l'augmentation de 2,8% des plus bas revenus. «Un signal fatal aux petites et moyennes entreprises», selon elle.
Baustelle CNIS (Rettungswesen) im Ban de Gasperich. Foto:.Gerry Huberty
Hausse du salaire minimum social au 1er janvier 2021
Alors que le Premier ministre réaffirme que la décision autour de l'application de nouvelles mesures sanitaires ne sera prise que lundi, il détaille les mesures validées vendredi en Conseil de gouvernement. Dont la revalorisation de 2,8% pour les plus bas revenus.
Politik, Xavier Bettel DP und Paulette Lenert LSAP, Regierung, Col Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort