Changer d'édition

La «griffe» luxembourgeoise sur l'enceinte du FC Metz
Économie 4 2 min. 20.02.2020

La «griffe» luxembourgeoise sur l'enceinte du FC Metz

Des entreprises luxembourgeoises participent à la rénovation du stade Saint-Symphorien.

La «griffe» luxembourgeoise sur l'enceinte du FC Metz

Des entreprises luxembourgeoises participent à la rénovation du stade Saint-Symphorien.
Photo: Costantini
Économie 4 2 min. 20.02.2020

La «griffe» luxembourgeoise sur l'enceinte du FC Metz

Si les joueurs luxembourgeois ont marqué l'histoire des Grenats depuis 1945, c'est en coulisses que s'exerce aujourd'hui l'expertise grand-ducale. Un cabinet d'architecture et plusieurs entreprises de construction mènent à bien la rénovation du stade Saint-Symphorien.

(DH) - Alors que les travaux du stade Saint-Symphorien ne devaient concerner que la tribune Sud, c'est finalement toute l'enceinte du FC Metz qui est en passe d'être rénovée. Associé à un bureau allemand, Moreno Architecture conduit un projet qui avance désormais à grands pas. 

Le cabinet luxembourgeois peut s'appuyer sur d'autres sociétés luxembourgeoises, à l'image du groupe Costantini ou du bureau d'études ICR, à charge pour elles d'achever la rénovation de la tribune pour le mois d'août prochain, pile pour le début du championnat 2020-2021.

D'un poids de plus de mille tonnes, l'impressionnante charpente métallique a pris place sur le toit de la tribune Sud en milieu de semaine dernière. Une avancée décisive pour un projet qui n'a pas pris de retard malgré les intempéries de ce début d'année. L'ensemble de l'ouvrage sera achevé à l’été 2021 lorsque les virages sud-est et sud-ouest de l'enceinte seront livrés. Ces derniers travaux seront l'occasion de réaliser une harmonisation architecturale du stade.

D'autres aménagements sont programmés par ailleurs. Un parvis pour piétons à l'arrière de la tribune Sud  facilitera la gestion des flux de spectateurs. Côté confort, les tribunes Est, Ouest et Nord Basse seront équipées de nouveaux sièges et le système son et lumière sera complètement rénové. Au total, les différents travaux porteront la capacité du stade Saint-Symphorien à 30.000 places, près de 4.000 de plus que l'ancienne configuration. 


«La facture du stade St-Symphorien va grimper à 60 millions»
Ce lundi, Bernard Serin a présenté le tout nouveau projet du stade Saint-Symphorien. Un nouvel équipement qui a forcément un coût élevé. Le président du FC Metz se refuse, pour le moment, de parler du prochain effectif grenat.

Pour rappel, le président Bernard Serin avait indiqué, au mois de mai 2019, que la facture globale s'élèvera à 60 millions d'euros. La Ville de Metz et le Département de la Moselle apportent chacun 5 millions et la Région Grand Est s'associe à hauteur de 4,5 millions. Le FC Metz supportera le reste soit 45,5 millions d’euros. «On va essayer de lisser notre emprunt sur une période comprise entre 12 et 20 ans», avait alors précisé le successeur de Carlo Molinari.


Sur le même sujet

Oukidja et le FC Metz tiennent les Canaris en cage
Solides et disciplinés, les Messins ont réussi à contenir (0-0) une formation nantaise pourtant offensive en seconde période (0-0). Alexandre Oukidja a, une nouvelle fois, été le meilleur grenat. Boulaya a été expulsé (84e)
Le Nantais Abdoul Kader Bamba (à g., en jaune) accroche fautivement le Messin Matthieu Udol
«L'absence de Pajot risque d'être préjudiciable à Metz»
Le FC Metz s'en va à Nantes samedi pour le compte de la 25e journée de Ligue 1. Vincent Hognon et ses joueurs vont devoir évoluer sans Vincent Pajot, mais avec l’obligation de rester bien en place. L'ex-Messin Franck Signorino présente la partie.
Exclu lors du match contre Bordeaux, Vincent Pajot (à g., en blanc) manquera le déplacement du FC Metz à Nantes samedi soir
Le FC Metz cède sur la fin face à Bordeaux
Rapidement devant, le FC Metz a malheureusement été obligé d’évoluer en infériorité numérique après l’expulsion de Pajot (8e). Bordeaux en a profité pour passer devant (2-1) et pour mettre fin à la belle série de Messins vaillants et courageux.
Metz' French midfielder Kevin N'Doram (R) vies with Bordeaux' Croatian midfielder Toma Basic during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Bordeaux (Girondins de Bordeaux) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on February 08, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)