Changer d'édition

La faillite de l'hôtel Alfa prononcée
Économie 02.06.2017 Cet article est archivé
Tribunal de commerce

La faillite de l'hôtel Alfa prononcée

Le tribunal de commerce a prononcé la faillite de l'Hôtel Alfa
Tribunal de commerce

La faillite de l'hôtel Alfa prononcée

Le tribunal de commerce a prononcé la faillite de l'Hôtel Alfa
Joaquim Valente
Économie 02.06.2017 Cet article est archivé
Tribunal de commerce

La faillite de l'hôtel Alfa prononcée

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Le tribunal de commerce a prononcé la faillite de la société de Rolphe Reding qui gérait l'hôtel Alfa.

(T. L.) - Il n'a fallu que 21 secondes, vendredi matin, au juge du tribunal de commerce pour prononcer la faillite d'Alfa Hôtel sàrl et permettre à Yvette Hamilius de prêter serment et de devenir la curatrice.

"Je vais m'en occuper en juin. 80 employés, c'est beaucoup de travail! Ils auront le statut d'hyperprivilegiés à l'ADEM", a dit la curatrice à la sortie du Tribunal.

Les 80 salariés attendaient avec impatience le prononcé de la faillite. Non seulement il met fin directement à leur contrat de travail, ce qui leur permettra de chercher un nouvel employeur, mais ils peuvent être pris en charge par l'Administration de l'emploi.

"En cas de faillite de l’employeur, le Fonds pour l’Emploi garantit les créances résultant du contrat de travail du salarié et qui existent à la date du jugement déclaratif de faillite pour les 6 derniers mois de travail. Sont ainsi garantis les salaires et indemnités de toute nature, y compris celles résultant de la rupture du contrat de travail", dit l'Inspection du travail et des mines.

Quatre des 80 employés ont déjà démissionné pour tourner la page et travailler dans une autre structure. Les autres ne voulaient pas perdre les avantages liés à leurs années de travail dans l'hôtel ou la brasserie de la Gare.

"Je ne veux pas me prononcer sur le dossier, je ne le connais pas", a encore dit la curatrice.

Selon nos informations, la dette de la société de Rolphe Reding se chiffrerait à plusieurs millions d'euros, notamment en raison du non-versement d'un certain nombre de loyers.


Sur le même sujet

Toute sa vie, Neli a nettoyé les 141 chambres de l'hôtel Alfa. A un an et demi de la retraite, la femme de chambre est coincée, comme 75 autres employés, tant que la société de Rolphe Reding n'est pas dissoute. Sans salaire. Ni considération, dit-elle.
Journée de mobilisation pacifiste Alfa Mercure à Luxembourg / Foto: Joaquim VALENTE
Fermeture de l'hôtel Alfa
Rolphe Reding a abattu ses dernières cartes, lundi après-midi, en mettant sur la table tous les documents qui permettent d'avoir une vue plus neutre du différent entre le mystérieux investisseur suisse et lui dans le dossier de l'hôtel Alfa.
27.3. Wi / PK Hotel Alfa , M. Rolphe Reding Foto:Guy Jallay
Grand Hôtel Mercure Alfa
Après deux ans de bataille juridique, l'Hôtel Alfa a été fermé jeudi. Le groupe Accor aurait déposé une offre concurrente à celle de Rolphe Reding pour racheter les parts d'un investisseur suisse appelé à la rescousse en 2010.