Changer d'édition

La Chambre de commerce détaille son plan de relance
Économie 4 min. 15.07.2020

La Chambre de commerce détaille son plan de relance

Pour la Chambre de commerce, l'Etat doit maintenir les gros investissements publics.

La Chambre de commerce détaille son plan de relance

Pour la Chambre de commerce, l'Etat doit maintenir les gros investissements publics.
Photo: Pierre Matgé
Économie 4 min. 15.07.2020

La Chambre de commerce détaille son plan de relance

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Renforcer la compétitivité de l'économie, miser sur les investissements publics, soutenir l'emploi, favoriser l'innovation et développer une fiscalité attractive, l'institution a dévoilé ce mercredi ses idées pour assurer une reprise durable favorable aux entreprises.

Si des mesures fortes et rapides ont été mises en place par le gouvernement pour éviter une crise économique plus profonde et de nombreuses pertes d'emploi à la clé, la Chambre de commerce estime que «ces mesures doivent être prolongées» car le risque de faillites en chaîne au cours des prochains mois est bien réel. 

«La vigilance, la réactivité et la flexibilité doivent rester de mise à un moment où la crise et ses impacts négatifs sur l’économie et les entreprises vont se prolonger bien au-delà de l’année 2020», estime la Chambre de commerce. Si cette dernière s'engage à soutenir le gouvernement pour aider les entreprises à traverser cette période, elle a également mis sur la table cinq propositions pour accompagner la phase de relance. 


Pressekonferenz zum Jahresbericht 2019 der ITM, mit Marco Boly und Dan Kersch, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Les douze travaux de Dan Kersch
Les grandes lignes des mesures sur l'emploi à venir avaient été évoquées lors de la tripartite, la semaine passée. Le ministre du Travail en a expliqué le détail, jeudi. Et d'en profiter pour faire quelques mises au point sur le climat social.

La première concerne l'attractivité et la compétitivité de l'économie. Pour rester attractif, le Luxembourg a besoin d'une stabilité juridique et politique. La Chambre de commerce estime important «de consolider ces avantages pour poursuivre la diversification économique (accélérer la digitalisation des services publics ; la simplification administrative est soulignée)». L'idée est de réduire au maximum les procédures des entreprises.    

Pour la Chambre de commerce, la législation sur les faillites doit être modernisée. «La création d'un modèle permettant aux dirigeants d'évaluer régulièrement la santé de leur entreprise (autodiagnostic) doit être une priorité, afin de pouvoir agir avant que les difficultés financières ne surgissent». Pour l'établissement public, la House of Entrepreneurship se présente comme le partenaire idéal du gouvernement pour mettre en place un tel outil.

I comme investissements et innovation

En matière de diversification économique, la Chambre de commerce avance l'idée de bâtir au Luxembourg un «écosystème santé», une véritable Medical Valley, nouveau pôle d'expertise pour le pays, qui pourrait graviter autour d'une medical school proposant un enseignement médical complet.

Le Luxembourg dispose d'ailleurs d'atouts indéniables grâce à ses acteurs privés performants regroupés au sein du cluster BioHealth et avec le Luxembourg Institute of Health. Un exemple de spécialisation dans un domaine à fort potentiel qui peut être envisagée en parallèle des secteurs financier industriel, du commerce et des services traditionnels. 


Chantier Gare - Chantier Postgebei - Drone - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Avalanche de millions pour grands travaux en cascade
Une trentaine de projets d'infrastructures ont été présentés à la Chambre ce jeudi. Plus de 230 millions sont déjà prévus pour huit projets.

Le deuxième levier à actionner est celui des investissements publics. Ces derniers doivent consolider la relance et offrir au pays des infrastructures et technologies modernes qui renforcent son attractivité auprès des investisseurs. «Les investissements à privilégier sont ceux répondant aux impératifs de la double transition numérique et environnementale» estime la Chambre qui propose que les capacités d'investissements soient maintenues en 2020 telles que prévues par le programme pluriannuel. 

Le troisième pilier qui doit assurer la relance concerne la Recherche, le Développement et l'Innovation (RDI). Un secteur porteur de créations d'emploi, de renforcement de la compétitivité des entreprises, d'amélioration de la qualité de vie des citoyens ou de croissance plus durable. A l'instar des grands travaux, c'est aussi l'occasion de donner un coup de pouce aux transitions digitales, environnementales et durables.

Réduire le coût du travail

Le maintien de l'emploi reste une des principales priorités du Luxembourg. Des mesures d'urgence ont été prises concernant le soutien à l'emploi durant le confinement (chômage partiel). «Il s'agit là de mesures temporaires. Sachant que la reprise sera progressive, le maître mot doit rester la flexibilité, jusqu'au retour normal de l'activité et certainement au-delà du 31 décembre 2020», avance la Chambre. 


90,4 millions d'euros versés aux petites entreprises
... ainsi qu'aux indépendants, rien qu'en aides non remboursables! Et le ministère des Classes moyennes rappelle qu'il est encore possible de solliciter certaines aides, à condition de déposer sa demande avant le 15 juillet.

Cette dernière ambitionne de soutenir l'emploi en diminuant par exemple le coût du travail dans certains cas précis (réduction des cotisations sociales,  exemption de charges sociales sur les heures supplémentaires,...) en facilitant le développement du télétravail volontaire ou encore en encourageant les entreprises à intensifier leurs politiques de formation du personnel. Les indépendants ne sont pas oubliés. Particulièrement vulnérables face aux conséquences de la crise, la Chambre envisage de «les inclure dans les régimes d'aide».

Enfin la fiscalité est le dernier pilier sur lequel l'institution compte s'appuyer pour soutenir la relance. La Chambre de commerce rappelle qu'il est «nécessaire de veiller à l'évolution des taux d'imposition des sociétés». A terme, et dans un souci évident d'attractivité fiscale, le Luxembourg doit figurer dans le premier tiers du classement des pays affichant le taux nominal d'imposition des sociétés le plus favorable.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bruxelles veut s'attaquer à la fiscalité luxembourgeoise
Dans le sillage de la crise générée par le covid-19, la Commission européenne envisage de mettre en place des poursuites contre les Etats membres dotés d'un régime d'imposition avantageux pour les multinationales. Des pays comme le Grand-Duché, la Belgique ou les Pays-Bas sont ciblés, selon le Financial Times.
European flags flutter in front of the European Commissions Berlaymont building in Brussels, on September 22, 2014. Belgian authorities confirmed they had made several arrests as they sought to prevent jihadist fighters or sympathisers with the Islamic State extremist group from carrying out attacks against the European Commissions Berlaymont building. AFP PHOTO/Emmanuel Dunand / AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND        (Photo credit should read EMMANUEL DUNAND/AFP/Getty Images)
Le Statec prévoit un déficit inédit pour 2020
Le marché du travail et les finances publiques vont être sérieusement impactés par les conséquences économiques de la pandémie de covid-19 annonce ce jeudi l'institut de statistiques. Ce dernier s'attend d'ailleurs à ce que le PIB luxembourgeois enregistre «un repli de 6%» cette année.
Wissen, Wirtschaft, Bau, Bauarbeiter, Hammer, Handwerker, Sonnenuntergang (Foto: Shutterstock)
Les finances publiques, autres victimes du virus
Sur les trois premiers mois de l'année, les recettes engrangées par l'Etat sont en recul (-8,4%) alors que les dépenses ont fait un bond de 28,5%, selon les données publiées lundi par le ministère des Finances. En cause, les mesures d'aide mises en place par le gouvernement pour répondre à la crise sanitaire.
Ministere des Finances - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Elections: 33 idées à creuser
Crédit d'impôt recherche, chèques à l'innovation, aides pour la transmission d'entreprises... A un mois des élections législatives, IDEA vient de publier ses «33 initiatives pour le Luxembourg».
Les efforts de recherche & développement des entreprises luxembourgeoises ont augmenté moins vite que la moyenne européenne.