Changer d'édition

La 5G rapportera 41,3 millions d'euros à l'Etat
Économie 22.07.2020

La 5G rapportera 41,3 millions d'euros à l'Etat

Seul un opérateur candidat n'a pas décroché de fréquence cette fois. Il s'agit d'Eltrona

La 5G rapportera 41,3 millions d'euros à l'Etat

Seul un opérateur candidat n'a pas décroché de fréquence cette fois. Il s'agit d'Eltrona
Photo: Shutterstock
Économie 22.07.2020

La 5G rapportera 41,3 millions d'euros à l'Etat

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Lancées mi-juillet, les enchères pour l'attribution des fréquences de communication ultra-rapides ont suscité les appétits des opérateurs. Au final, quatre sociétés ont vu leur offre de loyer retenue par l'Institut luxembourgeois de régulation. Joli pactole.

Jamais par le passé, le Luxembourg n'avait cédé l'exploitation de fréquences par mise aux enchères. L'exception faite pour le futur déploiement de la 5G va peut-être pousser, à l'avenir, l'Etat à refaire appel à ce mode d'attribution. En effet, les postulants n'ont pas hésité à proposer au total 41,33 millions d'euros en compensation des droits d’utilisation de ces fréquences permettant le transfert de données digitales bien plus rapidement qu'en 4G.

Lancées mi-juillet, les enchères ont ainsi révélé leur verdict ce mardi. Avec un seul déçu dans l'opération, Eltrona. Le câblo-opérateur qui a repris les activités de SFR-Coditel en début d'année, ressort bredouille de cette mise en concurrence des offres. Et voilà donc les fréquences désormais attribuées pour  quinze années, au terme de 38 tours de confrontations financières.


Avec la 5G, «ne fonçons pas tête baissée»
Alors que le gouvernement invite entrepreneurs et citoyens à la deuxième Luxembourg 5G Conference 2019, ces mercredi et jeudi, des voix s’élèvent pour dénoncer un éventuel impact sanitaire lié à l'exposition aux ondes et demandent un moratoire.

Selon le calendrier des charges imposé aux opérateurs, le déploiement de leurs réseaux 5G peut débuter dès maintenant. Sachant que les licences octroyées cette année visent une obligation de couverture de la capitale d'abord d'ici fin 2020 et pour l'ensemble du pays dans les cinq ans à venir.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les enchères pour l'attribution de la 5G débutent
La répartition des bandes de fréquences pour les communications mobiles ultra-rapides démarrent ce lundi. Eltrona, Luxembourg Online, Orange, Post et Proximus, postulants déjà déclarés, sont sur les rangs.
Les enchères pour la 5G lancées à la mi-juillet
Alors que les anti-5G se font de plus en plus entendre, l'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) indique que l'attribution des bandes de fréquences pour les communications mobiles ultra-rapides débutera dans une quinzaine de jours.
La 5G européenne s'ouvre avec méfiance
L'UE a publié une série de recommandations strictes sur le déploiement de la nouvelle génération de standards de téléphonie mobile. Des recommandations faites pour prévenir tout «risque pour la sécurité» à l'heure où le fabricant chinois Huawei reste soupçonné d'espionnage par les Américains.
(FILES) In this file photo taken on April 29, 2019 A pedestrian walks past a Huawei product stand at an EE telecommunications shop in central London on April 29, 2019. - Britain is expected to announce next week whether to allow China's Huawei to develop its 5G network, an official said on January 24, 2020, indicating it will agree to limited access despite intense opposition from Washington. (Photo by Tolga Akmen / AFP)
L'attribution des fréquences 5G attendra 2020
Si les opérateurs intéressés pour déployer leurs émetteurs sont connus, la procédure d'attribution des spectres n'a pas encore été arrêtée. La mise aux enchères reste le scénario le plus plausible mais rien ne se fera avant l'an prochain.
Une dizaine d'opérateurs ont fait savoir leur intérêts pour les ondes luxembourgeoises.