Changer d'édition

L'ULC dénonce «la hausse drastique» des tarifs de Post
Économie 2 min. 07.10.2021
Grille tarifaire

L'ULC dénonce «la hausse drastique» des tarifs de Post

Lors de la présentation de la nouvelle grille tarifaire, lundi, Claude Strasser, CEO de Post, avait indiqué que 180.000 clients seront impactés par la mesure.
Grille tarifaire

L'ULC dénonce «la hausse drastique» des tarifs de Post

Lors de la présentation de la nouvelle grille tarifaire, lundi, Claude Strasser, CEO de Post, avait indiqué que 180.000 clients seront impactés par la mesure.
Photo: Guy Jallay
Économie 2 min. 07.10.2021
Grille tarifaire

L'ULC dénonce «la hausse drastique» des tarifs de Post

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
L'annonce, en début de semaine par l'opérateur historique, d'une revalorisation de la grille tarifaire pour les opérations bancaires réalisées au guichet fait grincer les dents de l'association de défense des consommateurs qui demande une adaptation ciblée.

En alignant ses pratiques sur celles des banques commerciales en faisant payer les opérations réalisées au guichet ou via formulaire papier, Post Finance ne remplirait pas pleinement sa mission de service public, à en croire l'Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC). Dans un communiqué publié jeudi, l'association dénonce non seulement «la hausse drastique» des frais, mais aussi une discrimination «qui pèse sur les citoyens âgés».


Telecran-	Präsident des Verbraucherschutzes Nico Hoffmann, ULC,  Luxembourg. Foto: Chris Karaba
«La manipulation de l'index est inacceptable»
Inquiète des effets de la «spirale de l'inflation» en ce début d'année qui impacte «principalement les petits et moyens revenus et les retraités», l'Union des consommateurs (ULC) demande au gouvernement «des mesures concrètes pour préserver et renforcer le pouvoir d'achat».

Selon la nouvelle grille tarifaire présentée mardi par le groupe propriétaire à 100% de l'Etat, chaque virement réalisé au guichet ou sur papier coûtera à compter de janvier 2022 trois euros pour les clients privés. Contre 0,70 précédemment pour une opération réalisée au Luxembourg et 1,5 euro pour un virement au sein de la zone euro. Les opérations réalisées en ligne, elles, sont et resteront gratuites.

Si l'ULC assure pouvoir «faire preuve d'une certaine compréhension» quant aux motivations de Post Finance, l'association demande tout de même une adaptation des nouvelles règles, notamment pour «les nombreux clients âgés [qui] dépendent encore de l'aide du personnel de guichet, car ils sont incapables d'utiliser les outils en ligne.» Des titulaires de CCP qui devraient donc se voir  «proposer des opérations bancaires gratuitement ou au moins de réduire les frais». Lors de sa présentation, Post Finance avait indiqué qu'elle analyserait les situations «au cas par cas».


Wi , PK Post , Pres Bilan , vlnr Claude Strasser , Serge Allegrezza Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wortt
«Post ne fait pas partie des gagnants de la crise»
Avec une hausse du chiffre d'affaires de 0,3% mais avec un résultat brut en chute de 16% et un bénéfice net en recul de 5%, le principal employeur du pays aura connu une année 2020 en dents de scie.

L'introduction à venir de «taux d'intérêt négatifs dès l'année prochaine» n'est pas non plus du goût de l'ULC. Si ce dispositif n'entrera en vigueur «qu'au-delà d'un certain montant» reconnaît l'association - à savoir les comptes contenant plus de 250.000 euros -, il devrait impacter «un nombre non négligeable de clients privés qui seront pénalisés sans rien recevoir en retour». Selon les nouvelles conditions générales, Post Finance appliquera un taux de -0,5% par an à ses clients qui laisseraient dormir leur argent sur leur CCP.

Raison pour laquelle l'ULC demande au gouvernement de prendre «des mesures législatives à cet égard afin d'exonérer les clients privés de taux d'intérêts négatifs». A noter que depuis le 1er juillet 2017, Post applique une telle mesure pour les professionnels, en lien notamment avec le fait que l'établissement doive payer des frais pour laisser ses liquidités auprès de la banque centrale.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'entrée en vigueur au 1er juillet de nouvelles règles liées au commerce en ligne impacte la totalité de la chaîne de distribution. Particulièrement pour les colis expédiés depuis des pays hors UE qui peuvent être livrés avec un délai supplémentaire de deux semaines.
Centre de tri Bettembourg Amazon, Post, Bettembourg, le 11 Juillet 2017. Photo: Chris Karaba
Inquiète des effets de la «spirale de l'inflation» en ce début d'année qui impacte «principalement les petits et moyens revenus et les retraités», l'Union des consommateurs (ULC) demande au gouvernement «des mesures concrètes pour préserver et renforcer le pouvoir d'achat».
Telecran-	Präsident des Verbraucherschutzes Nico Hoffmann, ULC,  Luxembourg. Foto: Chris Karaba
A partir du 1er juillet, Post appliquera un taux d'intérêt négatif pour la première fois de son histoire. Seuls les comptes créditeurs professionnels de plus d'un million d'euros sont concernés.
Die ULC ruft die Verbraucher deshalb weiterhin auf, ihre Protesterklärung zu unterzeichnen.
L'Union Luxembourgeoise des Consommateurs (ULC) veut faire pression sur les banques et Post pour lutter contre la hausse des frais bancaires et postaux. Une action a été menée jeudi à Luxembourg. Une autre est annoncée le 3 mai.
Le président de l'ULC Nico Hoffmann (au micro). L'ULC sera à nouveau Grand-Rue à Luxembourg le mercredi 3 mai dès 10 heures pour rassembler autour de la pétition qui proteste contre la hausse des frais bancaires.