Changer d'édition

L'UE débloque 25 milliards pour soutenir l'économie
Économie 11.03.2020 Cet article est archivé

L'UE débloque 25 milliards pour soutenir l'économie

La présidente de la Commission européenne débloquera déjà cette semaine 7,5 milliards d'euros.

L'UE débloque 25 milliards pour soutenir l'économie

La présidente de la Commission européenne débloquera déjà cette semaine 7,5 milliards d'euros.
Photo : AFP
Économie 11.03.2020 Cet article est archivé

L'UE débloque 25 milliards pour soutenir l'économie

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé la mise en place d'un fonds spécial en réponse à l'épidémie de coronavirus qui pèse sur l'activité des Etats membres.

(pj avec AFP) Ursula von der Leyen vient de lancer une première bouée de sauvetage aux économies des Etats membres de l'UE. La présidente de la Commission européenne a ainsi assuré qu'elle entendait utiliser «tous les instruments à disposition» pour soutenir les pays de l'Union affectés par le coronavirus. «Nous nous assurerons que les aides d'Etat puissent aller aux entreprises qui en ont le plus besoin», a-t-elle affirmé au terme d'un entretien par vidéo-conférence avec les différents chefs d'Etat. 

La présidente de l'exécutif européen a aussi annoncé la mise en place d'un «fonds d'investissement en réponse au coronavirus», destiné aux systèmes de santé, petites entreprises, marché du travail et aux «secteurs vulnérables de notre économie».


European Commission President Ursula von der Leyen delivers a speech at the EU headquarters in Brussels on March 9, 2020. (Photo by JOHN THYS / AFP)
Les 100 premiers jours de von der Leyen
La présidente de la Commission européenne tire, ce lundi, le bilan de ses trois premiers mois à la tête de l’exécutif. Une période qui «suffit à peine à fixer un cap», selon la conservatrice allemande.

Pour que le fonds puisse atteindre 25 milliards d'euros très rapidement, «je demanderai au Conseil et au Parlement cette semaine de débloquer 7,5 milliards de liquidités», a précisé le successeur de Jean-Claude Juncker.

Ursula van der Leyen se chargera de mettre en place un groupe de travail pour s'assurer «que l'argent arrive dans les prochaines semaines».

Pour le Luxembourg, les statisticiens du STATEC ont déjà tenté d'estimer l'impact de l'épidémie de coronavirus sur l'économie nationale. La croissance du PIB grand-ducal pourrait ainsi se retrouver limitée à +0,7% en 2020, dans un scénario prudent. L'OCDE, de son côté, avait estimé que la crise sanitaire ralentirait l'économie mondiale à +2,4% de progression sur l'année.


Sur le même sujet

Les frontières ouvertes à certaines professions
L'UE a publié ce lundi une liste de «travailleurs exerçant des métiers critiques» dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, qui doivent pouvoir continuer à circuler librement, malgré les mesures mises en place aux frontières intérieures de l'Union.
Corona-Virus - Grenzkontrollen - Luxemburg - Deutschland - Schengen - Viadukt von Schengen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
DigiCoach et Conex connectent les salariés au marché
Les deux initiatives ont pour point commun de rapprocher du marché de l'emploi luxembourgeois ceux qui en sont les plus éloignés. Conex et DigiCoach, à qui le commissaire européen Nicolas Schmit a rendu visite ce lundi, bénéficient d'un beau coup de pouce de l'UE.
10h30 Arrival of Commissioner Schmit  - visit to the premises.

12h30 Commissioner has lunch in the Eis Kitchen restaurant which is managed and run by CONEX and employs disabled people.

13h30 INFO ONLY – Commissioner leaves Wiltz.
Les divergences entre l'UE et Londres restent profondes
Des discussions sur le futur accord post-Brexit entre Londres et l'UE s'ouvrent ce lundi à Bruxelles dans un climat tendu et sous la pression du calendrier. D'autant que plusieurs points de friction sont susceptibles de bloquer les négociations.
ARCHIV - 29.01.2016, Belgien, Brüssel: Eine Flagge Großbritanniens weht vor dem Gebäuder der Europäischen Kommission. (zu dpa: «Politik und Wirtschaft wollen Klarheit für Zeit nach Brexit») Foto: Laurent Dubrule/EPA/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le nouveau poste «un peu fou» de Marc Angel
Fraîchement arrivé dans l'hémicycle de Strasbourg, Marc Angel (LSAP) livre, ce vendredi, ses premières impressions sur son nouveau mandat. Le député européen doit prendre le pli du jargon européen et espère que l'UE obtiendra les moyens de ses ambitions.
Politik, Pressekonferenz Marc Angel, Mitglied des Europäischen Parlaments,Parteifraktion LSAP,  Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
L'Union cherche les milliards pour son «Pacte vert»
Pour financer une transition énergétique «juste» qui va coûter des milliards, la Commission von der Leyen dévoile mardi à Strasbourg un plan d'investissement. Celui-ci s'appuie sur un nouveau fonds pour soutenir les régions les plus dépendantes au charbon.
Electricity pylons stand in front of the lignite-fired power plant Niederaussem of German RWE AG energy company west of Cologne in this December 3, 2006 file photo.  The Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) February 2, 2007, released its long-awaited report assessing the human link to pollution, global warming and climate change.   REUTERS/Arnd Wiegmann      (GERMANY)