Changer d'édition

L'Internet mobile devient moins cher
Économie 4 min. 21.06.2019

L'Internet mobile devient moins cher

L'Internet mobile devient moins cher

Photo: Shuttersotck
Économie 4 min. 21.06.2019

L'Internet mobile devient moins cher

Selon l'Institut luxembourgeois de régulation, les tarifs des abonnements à forte consommation de données ont baissé entre 2018 et 2019. Explications.

Par Mara Bilo, traduction Sophie Wiessler

Qu'il s'agisse de regarder une vidéo, de lire des documents et des livres, ou même d'essayer de jouer au dernier jeu à la mode - pour beaucoup, le smartphone a longtemps été plus qu'un simple moyen de communication. Mais ces services de plus en plus nombreux sur Internet coûtent de l'argent. Combien? L'«Institut luxembourgeois de régulation», qui a présenté vendredi la nouvelle édition de son étude sur les tarifs des services de télécommunications au Luxembourg, le sait.

L'étude, qui reflète la situation du marché luxembourgeois des télécommunications au début du mois de janvier, montre les coûts des services mobiles (appels, SMS, Internet mobile) et des services Internet fixes groupés par profil de consommation. Elle vise à «montrer aux consommateurs comment le marché des télécommunications et les prix évoluent», explique Luc Tapella, directeur de l'ILR. «Grâce à ces informations, les consommateurs peuvent choisir un tarif adapté à leurs besoins», explique Marc Kohll, responsable du département Statistiques et observation du marché à l'autorité de régulation.

Globalement, les deux offres les moins chères de chaque fournisseur ont été sélectionnées pour chaque profil de consommateur; les coûts mensuels des offres de services mobiles sont calculés sur une base de douze mois, pour les offres Internet fixe, sur une base de 24 mois.

Surfez plus, payez moins 

Une chose est claire pour les offres de services mobiles: les tarifs des abonnements à forte consommation de données ont baissé par rapport à l'année précédente (2018). Pour un consommateur qui utilise son abonnement mobile de manière très intensive (600 minutes d'appel, 500 SMS, 10 Go d'Internet mobile et 60 minutes d'appel à l'étranger), le coût mensuel moyen est d'environ 39 euros; en 2018 il était de 48 euros.

L'ILR rappelle que la plupart des utilisateurs de téléphones mobiles au Luxembourg disposent d'un abonnement de 400 minutes d'appel, 500 SMS et 2,5 Go d'Internet mobile. Pour ces consommateurs, les coûts mensuels restent stables en glissement annuel: 27,75 euros en 2019 contre 27,99 euros en 2018.

Offre groupée

Les offres deviennent un peu plus chères pour l'Internet fixe. Dans ses calculs, l'ILR fait référence à la vitesse de transmission des données: moins de 100 Mbps, 100 Mbps, entre 100 et 1.000 Mbps et plus de 1.000 Mbps. Un simple abonnement Internet avec une vitesse de téléchargement de 100 MBit/s coûte en moyenne 53,41 euros.

«Au Luxembourg, cependant, il est d'usage de combiner un abonnement Internet pour la maison avec d'autres services tels que la téléphonie fixe et la télévision», décrit Luc Tapella, «et dans de nombreux cas, c'est aussi moins cher». Un abonnement avec Internet (vitesse de transmission de données entre 100 et 1.000 MBit/s), réseau fixe et télévision coûte en moyenne 85,44 euros par mois.

Le fournisseur le moins cher 

Il est difficile de dire quel fournisseur du pays offre les services les moins chers du marché. Elle varie en fonction du profil du consommateur: selon les données de l'Institut luxembourgeois de régulation, Join, par exemple, est le meilleur des services mobiles pour un consommateur qui utilise environ 2,5 Go par mois pour Internet mobile; l'abonnement «M» coûte 17 euros. LOL est différente: les deux offres examinées, qui conviendraient à un même consommateur, coûtent respectivement 30 et 40 euros.

Une situation similaire se dessine chez les opérateurs qui offrent l'Internet à domicile. Un exemple: pour un consommateur qui a Internet avec une vitesse de téléchargement de 100 MBit/s, l'offre d'Eltrona serait moins chère à 38,08 euros; le prix le plus élevé se trouve chez Esch - Speed Power (75,89 euros).

Cependant, cela ne dit rien sur la qualité des services, comme l'explique Marc Kohll. «Notre étude est une analyse des offres de prix, nous n'évaluons pas la qualité des services.» Il convient également de noter que tous les services, tels qu'une connexion par fibre optique, ne sont pas disponibles à toutes les adresses. D'où le conseil de l'ILR: «Demandez toujours d'abord au prestataire ce qui est compris dans le prix. Il est également conseillé de vérifier sa consommation exacte sur une base mensuelle. Au Luxembourg, de nombreux consommateurs prennent des abonnements avec des volumes de données trop importants».

ILR-Direktor Luc Tapella (links) stellt mit Marc Kohll die Ergebnisse der Studie über die Tarife für Telekommunikationsdienste vor.
ILR-Direktor Luc Tapella (links) stellt mit Marc Kohll die Ergebnisse der Studie über die Tarife für Telekommunikationsdienste vor.
Photo: Lex Kleren

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.