Changer d'édition

L'internationalisation, cet «élément de la relance»
Économie 1 06.10.2020

L'internationalisation, cet «élément de la relance»

Le ministre de l'Economie a annoncé l'ouverture du premier «Luxembourg Trade & Investment Office» en Afrique.

L'internationalisation, cet «élément de la relance»

Le ministre de l'Economie a annoncé l'ouverture du premier «Luxembourg Trade & Investment Office» en Afrique.
Photo: Anouk Antony
Économie 1 06.10.2020

L'internationalisation, cet «élément de la relance»

Le ministre de l’Économie et le président de la Chambre de commerce ont annoncé, mardi, l’ouverture d’un neuvième Luxembourg Trade & Investment Office (LTIO) à Casablanca, au Maroc. L'objectif : soutenir l'internationalisation des entreprises luxembourgeoises.

(ASdN) - Aider les entreprises luxembourgeoises à se développer à  l'international, voilà l'objectif des «Luxembourg Trade & Investment Office». Après Shanghaï, San Francisco ou encore Abu Dhabi, le ministre de l'Economie Franz Fayot (LSAP) et le président de la Chambre de commerce Luc Frieden ont annoncé mardi l'ouverture d'un neuvième bureau à Casablanca au Maroc, mais premier en Afrique. 

Ce pays du Maghreb n’a néanmoins pas été choisi au hasard et concrétise l'annonce faite à l'issue de la dernière mission économique en septembre 2019.  Le pays est en effet particulièrement intéressant pour les entreprises de logistique en raison du port de Tanger, mais surtout de son «fort potentiel de développement et de coopération existant avec le pays, notamment dans le domaine de l'économie numérique», précise le ministre de l'Economie. Le Maroc fait également office de «hub régional» pour développer ses activités au Maghreb et plus largement, sur tout le continent africain. 


Lokales,Maskenpflicht Corona Grand-Rue,Luxemburg.Covid19. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un PIB en chute libre au deuxième trimestre
Conséquence directe du confinement, la production de richesses au Luxembourg a reculé de 7,8% au deuxième trimestre 2020 par rapport au deuxième trimestre 2019, selon les données du Statec publiées vendredi.

L'ouverture de ce nouveau bureau a une importance toute particulière en ces temps de pandémie. Evoquant une période «économiquement difficile», Luc Frieden a souligné l'importance de l’internationalisation qui s'avère être, selon lui, «un élément important de la relance». En tant que petit pays, «la prospérité du Luxembourg dépend de nos connexions à l'étranger».

Un guide en ligne

Avec la pandémie sanitaire et la tendance à plus de régionalisme, les exportations luxembourgeoises ont en effet drastiquement chuté. Une baisse «de plus de 20 % au deuxième trimestre», affirme Franz Fayot. En cause, les annulations de foires et expositions qui s'enchaînent. Pourtant, de tels événements pourraient être partiellement compensés en ligne, souligne-t-il.

Pour faciliter la tâche des entreprises et les encourager à utiliser les outils numériques, le ministère a donc publié un guide en ligne sur le marketing numérique. Celui-ci est destiné aux entreprises luxembourgeoises de toutes tailles et conçu pour les aider dans leur stratégie internationale. 

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«La digitalisation du business events va s'accentuer»
François Lafont, CEO du Luxembourg Convention Bureau, anticipe d'importants changements pour l'industrie du tourisme d'affaires. Si l'organisation d'événements est aujourd'hui possible, le gros problème reste selon lui «les restrictions imposées aux voyageurs».
«La crise actuelle ne constitue pas un alibi»
Jean-Paul Olinger, directeur de l'Union des entreprises luxembourgeoises (UEL), estime que le chômage partiel devrait se poursuivre pendant une bonne partie de 2021 et devrait constituer une réponse aux conséquences de la crise. A l'image de ce qui se passe ailleurs en Europe.
Wirtschaft, Interview mit Jean-Paul Olinger, UEL, Unions des Entreprises Luxembourgeoise, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Un PIB en chute libre au deuxième trimestre
Conséquence directe du confinement, la production de richesses au Luxembourg a reculé de 7,8% au deuxième trimestre 2020 par rapport au deuxième trimestre 2019, selon les données du Statec publiées vendredi.
Lokales,Maskenpflicht Corona Grand-Rue,Luxemburg.Covid19. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La Chine tousse, le Luxembourg frissonne
La pandémie covid-19 fait craindre des conséquences importantes sur l’économie du Grand-Duché. Franz Fayot, le ministre de l’Economie évoque un impact certain, bien que difficilement mesurable pour le moment.
TOPSHOT - A medical staff member from Jilin Province tears up during a ceremony before leaving as Tianhe Airport is reopened in Wuhan in China's central Hubei province on April 8, 2020. - Thousands of Chinese travellers rushed to leave COVID-19 coronavirus-ravaged Wuhan on April 8 as authorities lifted a more than two-month prohibition on outbound travel from the city where the global pandemic first emerged. (Photo by Hector RETAMAL / AFP)