Changer d'édition

L'innovation en berne
Économie 1 2 min. 30.07.2019

L'innovation en berne

L'Indice mondial de l'innovation a été présenté cette année en Inde par le directeur général de l'OMPI, Francis Gurry (à g.), et le ministre indien du Commerce, de l’Industrie et des Chemins de fer, Piyush Goyal.

L'innovation en berne

L'Indice mondial de l'innovation a été présenté cette année en Inde par le directeur général de l'OMPI, Francis Gurry (à g.), et le ministre indien du Commerce, de l’Industrie et des Chemins de fer, Piyush Goyal.
Photo: AFP
Économie 1 2 min. 30.07.2019

L'innovation en berne

Mara BILO
Mara BILO
Le Luxembourg perd trois places dans le classement de l'Indice mondial de l'innovation.

Le Grand-Duché est moins innovant que l'année passée – c'est ce qui ressort de la dernière édition de l'Indice mondial de l'innovation, publié conjointement par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l'Université de Cornell et l'Institut européen d'administration des affaires (Insead).

Cette douzième édition du «Global Innovation Index» est toujours menée par la Suisse, suivie par la Suède et les États-Unis. Le Luxembourg se classe en 18e position mondiale, après l'Allemagne (9e) et la France (16e) mais avant la Belgique (23e). Le Grand-Duché perd ainsi trois places; l'année dernière, le Luxembourg faisait encore partie du top 15. Les Pays-Bas se classent en 4e position, le Royaume-Uni est 5e. Suivent la Finlande, le Danemark et Singapour. Après l'Allemagne viennent Israël (10e), la Corée, l'Irlande, Hong Kong, la Chine et le Japon.

L'Asie se démarque

L'indice est «un outil de référence mondial qui aide les décideurs à mieux comprendre les moyens de stimuler et de mesurer l’activité en matière d’innovation, un moteur majeur du développement économique et social», souligne le rapport. L'étude de l'OMPI, de l'Université de Cornell et de l'Insead établit le classement de 129 économies sur la base de 80 critères – de la quantité d'investissements dans la recherche et le développement au nombre de demandes internationales de brevet ou encore la création d'applications mobiles et les exportations de produits de haute technologie.

Le rapport souligne que l'innovation continue de prospérer, en particulier en Asie. Les économies asiatiques à revenu intermédiaire contribuent en effet de plus à la recherche et au développement au niveau mondial, ainsi qu'au taux de protection par brevet atteint au niveau international dans le cadre de l’OMPI. 

Transformation de «la géographie de l'innovation»

A titre d'exemple, l'Inde a opéré une montée spectaculaire en gagnant 29 places au classement général de l'Indice mondial de l'innovation entre 2015 (81e) et 2019 (52e). Et ce malgré quelques signes de ralentissement de la croissance économique à l'échelle mondiale: «des pressions se font sentir en raison de la perturbation des échanges commerciaux et du protectionnisme», note le rapport.

Les auteurs de l'étude considèrent finalement la «planification rationnelle de l'innovation par les pouvoirs public» comme un facteur de réussite décisif. «L’Indice mondial de l’innovation nous montre que les pays qui donnent la priorité à l’innovation dans leurs politiques ont enregistré une progression importante dans leur classement», explique le directeur général de l'OMPI, Francis Gurry. «La montée au classement de grandes puissances économiques comme la Chine et l’Inde, qui a transformé la géographie de l'innovation, résulte d’une action politique délibérée en faveur de l’innovation.» 

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet