Changer d'édition

L'info graphique: Les étrangers occupent l'emploi au Luxembourg

L'info graphique: Les étrangers occupent l'emploi au Luxembourg

Économie 2 min. 21.12.2017

L'info graphique: Les étrangers occupent l'emploi au Luxembourg

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
En octobre 2016, pour la première fois dans l'histoire du Luxembourg, les étrangers résidant au Luxembourg occupaient davantage d'emplois salariés dans le pays que les résidents de nationalité luxembourgeoise. Qu'en est-il en cette fin d'année 2017 ?

Qu'en est-il en cette fin d'année 2017 ? Quelle proportion d'étrangers et de frontaliers occupe des emplois au Luxembourg ? Réponses en infographies.

Deux mille frontaliers en plus chaque trimestre

Au deuxième trimestre 2017, 109 320 résidents Luxembourgeois occupaient un emploi salarié au Grand-Duché, d'après les chiffres du Statec. Un chiffre en constante augmentation, mais qui est loin d'égaler la part des étrangers et des frontaliers travaillant dans le pays.

En effet, 113 290 résidents supplémentaires sont, eux, de nationalité étrangère et représentent plus de 27% des emplois du pays.

La majorité des emplois salariés sont en fait détenus par les 183 235 frontaliers travaillant sur le sol luxembourgeois, comme le montre le graphique ci-dessous.

La part des frontaliers ne cesse d'évoluer depuis de nombreuses années. Chaque trimestre, ce sont près de 2 000 personnes supplémentaires qui trouvent un travail salarié sur le territoire du Grand-Duché.

Si l'on fait une distinction entre ces frontaliers, nous remarquons que ce sont majoritairement des Français (23 %), suivi des Belges (11 %) et des Allemands (10 %).

Sur la dernière décennie, le Luxembourg a gagné près de 49 000 frontaliers occupant un poste salarié, dont 26 000 Français. 

Une étude du Commissariat général à l'égalité des territoires, menée en France, montre d'ailleurs que c'est à présent «un actif de Metz sur cinq qui se rend au Luxembourg tous les jours». 

Mieux encore, cette étude nous apprend que les frontaliers travaillant au Luxembourg ne sont que 15 % à avoir plus de cinquante ans, contre 27 % dans la population frontalière. Signe que les nouveaux entrants sur le marché bénéficient davantage de ces opportunités.

Quand le Luxembourg comptera près d’1 million d’habitants vers 2060, il comptera aussi environ 350 000 travailleurs frontaliers, selon les projections du Statec et de la Fondation Idea.

Le nombre d'étrangers dépasse toujours celui des Luxembourgeois

Sur la dernière décennie, l'écart entre les deux courbes (étrangers/Luxembourgeois) n'a fait que se resserrer, même si la crise de 2008 a provoqué un temps d'arrêt tout au long de l'année 2009.

Sur le graphique ci-dessous, on peut voir cette évolution, avec ce fameux croisement au second semestre 2016. Il s'agit ici des Luxembourgeois, étrangers et frontaliers ayant un emploi au Grand-Duché:

Depuis 2007, 31 000 résidents étrangers ont trouvé un emploi salarié au Luxembourg. Ils représentent aujourd'hui la deuxième force salariale du pays, après les frontaliers.

Normal, puisque d'ici quelques années, le nombre d'étrangers résidant au Luxembourg va bientôt égaler le nombre de résidents luxembourgeois.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet