Changer d'édition

L'inflation en légère baisse au premier semestre 2018
Économie 05.10.2018 Cet article est archivé

L'inflation en légère baisse au premier semestre 2018

L'inflation en légère baisse au premier semestre 2018

Shutterstock
Économie 05.10.2018 Cet article est archivé

L'inflation en légère baisse au premier semestre 2018

Avec un taux moyen atteignant 1,18%, l'inflation a légèrement baissé par rapport à la même période en 2017 où le taux était de 1,73%.

(ChB) - La commission «formation des prix» du Conseil de la consommation s’est réunie cette semaine. Composée de représentants des consommateurs, des organisations patronales et du gouvernement, cette commission est chargée d’étudier les rapports de l’Observatoire de la formation des prix.

Voici ce qui ressort du dernier rapport semestriel de l'Observatoire:

  • L’inflation nationale a légèrement baissé au premier semestre 2018 avec un taux moyen à 1,18% (contre 1,73% en 2017) principalement suite au ralentissement des tarifs des services (0,5%) et ce malgré une augmentation des produits pétroliers de 6,1% et des produits alimentaires et boissons non alcoolisées de 2,0% par rapport au premier semestre 2017. 
  • L’inflation est moins importante par rapport à la même période en 2017 suite à la baisse importante des prix des services grâce, notamment, aux meilleurs taux de remboursement d’actes et services médicaux pour les enfants et jeunes de moins de 18 ans, mais surtout à la modification des tarifs du chèque-service accueil en vigueur depuis le 1er octobre 2017. En effet, ces derniers ont eu comme conséquence une baisse de 16,9% de la position «crèches, foyers de jour pour enfants» de l’indice des prix à la consommation national (IPCN) par rapport au premier semestre 2017.
  • Au niveau international, l’inflation luxembourgeoise était inférieure à celle de l’UE (1,68%), à celle de ses pays voisins, la Belgique présentant un taux de 1,87%, la France un taux de 1,83% et l’Allemagne un taux de 1,61%, ainsi qu’à celle des Pays-Bas (1,39%).

Télécharger le rapport intégral de l’Observatoire de la formation des prix



Sur le même sujet

Que ce soit au Luxembourg ou dans le reste du monde, la pandémie sanitaire a eu un impact sur l’inflation du premier semestre. Au Luxembourg, celle-ci s'élève à 1%, relève l'Observatoire de la formation des prix dans son dernier rapport.
08.10.2020, Baden-Württemberg, Esslingen am Neckar: Eine Frau steht mit Mund- und Nasenschutz auf einem Markt im Stadtteil Oberesslingen hinter einem Schild, das auf den Mundschutz hinweist. Der Landkreis Esslingen als überschreitet als erste Region in Baden-Württemberg die kritische 50er-Corona-Marke. Foto: Sebastian Gollnow/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Dans son premier rapport, l'Observatoire de la formation des prix indique que les tarifs des services de taxis au Luxembourg ont baissé de 3% entre avril et mai.
Boissons alcoolisées, repas dans les restaurants, salons de coiffure, leçons de conduite, ....les prix de certains produits et services ont connu une réelle hausse au premier semestre 2015.
Les prix des boissons alcoolisées dans les cafés ont augmenté de 14,9%
Le nouveau rapport de l'Observatoire de la formation des prix indique que l'inflation générale au Luxembourg a reculé au premier semestre 2014 et s'est élevée à 0,98%. Une baisse qui s’explique en grande partie par l’évolution des produits pétroliers.