Changer d'édition

L'industrie du voyage retrouve des couleurs
Économie 3 min. 23.12.2021
Loisirs

L'industrie du voyage retrouve des couleurs

Les îles Canaries font partie des destinations les plus plébiscitées par les Luxembourgeois cet hiver.
Loisirs

L'industrie du voyage retrouve des couleurs

Les îles Canaries font partie des destinations les plus plébiscitées par les Luxembourgeois cet hiver.
Photo: Shutterstock
Économie 3 min. 23.12.2021
Loisirs

L'industrie du voyage retrouve des couleurs

Si l'hiver dernier, les congés rimaient avec un lockdown, cette année, les résidents sont nombreux à s'être envolés vers l'étranger. Tour d'horizon sur les tendances du secteur des voyages.

(BaL avec Marlène BREY) Ils sont nombreux à pousser un soupir de soulagement. Pour leur deuxième hiver de cette pandémie, les voyagistes luxembourgeois observent un dynamisme radicalement différent de l'année dernière. S'il était impensable de quitter le pays à Noël 2020, les fêtes de fin d'année 2021 se passeront davantage à l'étranger.


A mask-clad traveller prepares to board the first Qatar Airways flight bound for Cairo after the resumption of flights between Qatar and Egypt, at Qatar's Hamad International Airport near the capital Doha on January 18, 2021. - Egypt reopened its airspace to Qatari flights on January 18 following a thaw in relations between Doha and a Saudi-led bloc. Egypt in June 2017 joined Saudi Arabia, the United Arab Emirates and Bahrain in cutting ties with Qatar, accusing it of being too close to Iran and backing the Muslim Brotherhood, seen by Cairo and its Gulf allies as a "terrorist" group. Qatar has denied the charges. (Photo by KARIM JAAFAR / AFP)
La durée du certificat vaccinal fixée à neuf mois
Cette mesure s'appliquera aux voyageurs au sein de l'Union européenne à partir du 1er février 2022, sauf en cas d'objection de la part d'une majorité des Etats membres.

La menace Omicron a beau planer depuis plusieurs semaine, cela n'aura pas découragé les Luxembourgeois de partir en vacances. Une tendance qui se vérifie dans les différentes agences de voyages.  «Nous avons pu quadrupler ou quintupler le nombre de réservations par rapport à 2020, mais nous ne sommes pas encore sortis de la crise», indique Michael Gloor, directeur général de Travel Group Luxembourg.

Dans les 28 agences de voyage luxembourgeoises que compte l'entreprise, Noël 2020 avait été catastrophique. En comparaison à 2019, le groupe avait enregistré une baisse de 90% des réservations. Cette année, les réservations enregistrent une diminution moins brutale, de 30% par rapport à 2019. 

«Les réservations pour les vacances de Noël ne sont pas si mauvaises», confirme également Gilles Feith, PDG de Luxair, «nous sommes certes derrière 2019, mais très fortement au-dessus de 2020». La compagnie aérienne enregistre un bilan étonnamment positif pour le mois de décembre 2021. «Nous sommes environ dix pour cent en dessous du niveau de 2019.» 

L'Europe en tête

Cette année, les Luxembourgeois ont principalement jeté leur dévolu sur les destinations européennes. Depuis le début de la crise sanitaire, la tendance est aux trajets plus courts. «Par rapport à la période précédant la pandémie, le volume s'est déplacé vers un environnement un peu plus proche et contrôlable», explique Michael Gloor. Un changement qui s'observe au niveau mondial.

Chez Luxair, les classiques des vacances reviennent : outre l'Espagne et le Portugal, les îles Canaries, l'Égypte, Dubaï et le Cap-Vert font partie des destinations les plus prisées. «Nous avons également proposé une croisière sur le Nil qui a très bien marché», poursuit Gilles Feith. Même constat chez Travel Groupe. Les résidents sont majoritairement attirés par l'Égypte et Dubaï, mais les Maldives, les États-Unis et la République dominicaine sont également populaires dans les agences de voyage. 


Travellers wait with their suitcases before checking in on July 2, 2021 at the airport of Duesseldorf as summer holidays begin in this western German area. - If the Delta variant becomes dominant in Germany, so-called coronavirus variant countries such as Britain and Portugal -- from which most travel is currently banned -- could be reclassified, German Health minister said on July 1, 2021. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
Mieux vaut deux heures d'avance au Findel
Ce n'est pas tant que le nombre de voyageurs bondit à l'aéroport de Luxembourg (au contraire) mais les contrôles sanitaires peuvent retarder les embarquements. Aussi, mieux vaut anticiper son arrivée.

Le secteur reste cependant encore bien loin d'un retour à la normale. Les voyageurs restent très spontanés par rapport à l'avant-crise. «Les gens réservent à très, très court terme», révèle Gilles Feith. Une tendance qui a encore augmenté avec l'arrivée d'Omicron. «Beaucoup attendent longtemps pour pouvoir réserver avec certitude. Et même à ce moment-là, les restrictions peuvent toujours évoluer», confirme Michael Gloor. Sans compter qu'il est parfois difficile pour les agences de voyage de réserver des lits d'hôtel ou des places d'avion, en raison des capacités réduites liées aux mesures sanitaires.  

«Pour l'ensemble de la compagnie aérienne, c'est une période difficile, car les restrictions demeurent et les voyages d'affaires font défaut. Mais la tendance dans le domaine des loisirs va se poursuivre en 2022 : les gens veulent prendre des vacances», poursuit Gilles Feith. Mais les voyagistes restent confiants pour l'année prochaine. «Des réservations commencent à arriver. Je suis optimiste et pense que nous pourrons dépasser 2021, mais je ne pense pas que nous rattraperons 2019», conclut Michael Gloor.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La capitale catalane va bientôt être reliée au Grand-Duché par le rail. Le projet a été dévoilé par le ministre des transports français qui envisage un train de nuit allant de Strasbourg à Barcelone et faisant aussi escale à Metz, Nancy, Montpellier et Perpignan.
La compagnie aérienne luxembourgeoise réclame, notamment, que ses passagers puissent voler sans protection buccale. Pas sûr que l'association du transport aérien international n'ait entendu le message.
09.10.2021, Brandenburg, Schönefeld: Reisende gehen am Hauptstadtflughafen Berlin Brandenburg «Willy Brandt» (BER) durch das Terminal 1. Foto: Christoph Soeder/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Face à la pression de plus en plus forte des clients de réduire leur impact sur l'environnement, la compagnie aérienne luxembourgeoise annonce «soutenir la promesse» émise par l'association représentative du secteur. Et assure qu'elle réduira «progressivement» ses émissions de CO2.
Luxair, Boing