Changer d'édition

L'étude du Statec soulève les critiques
Économie 7 min. 16.12.2016 Cet article est archivé
Budget de référence, coût du logement

L'étude du Statec soulève les critiques

Budget de référence, coût du logement

L'étude du Statec soulève les critiques

Shutterstock
Économie 7 min. 16.12.2016 Cet article est archivé
Budget de référence, coût du logement

L'étude du Statec soulève les critiques

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Peut-on vraiment vivre "décemment" avec 1.923 euros par mois? Comment le Statec a-t-il fixé les montants du poste "logement" dans le budget de référence publié jeudi? L'étude a suscité de nombreuses critiques. L'ULC réclame une tranche indiciaire spéciale.

par Thierry Labro

Les chiffres du budget de référence du Statec ont fait sauter des lecteurs au plafond.

" 4.000 à 5.000 euros à deux mais seule avec un enfant aucune chance malheureusement obligée d'aller vivre de l'autre côté de la frontière", raconte Lucia sur notre page Facebook en français.

" Les loyers sont une plaie pour le budget , un studio c'est 1.400 euros, un appartement 2 chambres c'est 1.700 !", commente Vivi Vivi. " Faut faire le choix de s'éloigner de Luxembourg parfois. Nous c'est ce qu'on a fait. On va vers le Nord et quand on le dit, tout le monde nous prend pour des fous", lui répond Stéphanie Darras.

" Vu les prix en ce moment je dirais le salaire minimum devrait augmenter au moins de 300€ donc soit 2200-2300€ par tête après si on a un enfant ou plusieurs l'Etat devrait faire qch le problème c'est que le loyer et bcp trop cher par rapport à nos salaires donc on regarde à côté de la frontière", explique Otto Horvath.

La totalité des réactions en français sont à lire ici:

Dans ces critiques, la question du logement est celle qui revient le plus souvent: 1.049 euros par mois pour un célibataire (1.231 pour un couple sans enfant et 1.469 pour un couple avec deux enfants, dépensés chaque mois) pour le logement dans un budget décent? Où et comment trouver un logement à ce prix-là au Luxembourg? 

Premier constat, les chiffres ont été calculés sur ceux qui figurent dans le dernier recensement de la population, en 2011, et ils ont été actualisés à partir de l'indice des prix de l'Observatoire de l'Habitat. Ce qui permet d'"approcher" une réalité, au 1er janvier 2016. 

Deuxième chose, le chiffre n'est pas celui qui est dépensé pour louer un bien mais pour la totalité des charges liées au logement.

Le transport lié au logement

Le Statec y a donc intégré: 

  • le chauffage (gaz ou mazout)
  • l'électricité (à partir de la consommation des principaux appareils domestiques)
  • les taxes communales (eau potable, eaux usées, ordures ménagères)
  • l'assurance habitation
  • l'entretien du logement.

Les trois montants du logement consacrés au loyer sont donc:

  • 890 euros pour un célibataire 
  • 1.035 euros pour un couple sans enfant
  • 1.191 euros pour un couple avec deux enfants

C'est pire. Plus difficile à trouver. 

"Il y a plusieurs éléments à prendre en compte dans la fixation de ce prix", explique celle qui a dirigé cette étude de deux ans initiée avec le ministère de la Famille,  Anne Franziskus. "Ce n'est pas un coût moyen mais le prix qu'il faut consacrer au logement pour qu'il soit décent, c'est-à-dire qu'il remplisse les besoins essentiels de ses occupants. Ce logement n'est pas forcément à Luxembourg-ville ou à Esch."

Facile de trouver un appartement à ce prix-là?

Du coup, si le ménage en question doit aller plus loin des centres économiques, cela va augmenter son poste "transports". 

 "Oui", répond la chercheuse. "Justement, nous l'avons intégré à notre calcul. Ce qui n'est pas le cas de nos voisins belges, chez qui ce calcul du budget de référence existe depuis quelques années déjà. Nous avons fixé les déplacements en voiture à 10.000 kilomètres par an pour un foyer sans enfants et à 15.000 kilomètres pour une famille avec des enfants. En partant du principe qu'ils utilisent majoritairement les transports publics."

Reprenons. Où peut-on trouver un logement pour moins de 890 euros pour une personne seule, par exemple.

Direction wortimmo.lu, où 169 des 15.000 annonces répondent aux critères "louer", "moins de 890 euros". A ce prix-là, très rarement plus qu'une seule chambre, souvent un studio et de nombreuses possibilités... en Allemagne.

Appartement d'une surface habitable de 45m² à louer à Weiswampach.
Loyer: 550€ + 100€ charges Caution: 3 mois.
http://www.wortimmo.lu/de/miete/wohnung/nord/weiswampach/wi93512/
Appartement d'une surface habitable de 45m² à louer à Weiswampach. Loyer: 550€ + 100€ charges Caution: 3 mois. http://www.wortimmo.lu/de/miete/wohnung/nord/weiswampach/wi93512/

Même exercice avec le budget d'un couple sans enfant. Le nombre d'annonces grimpe à 290, soient 130 de plus mais il faudrait pouvoir exclure celles qui sont un studio, où étudiants mis à part, il devient plus compliqué de vivre à deux adultes.

Wohnung 2 Schlafzimmer zur Miete in Esch-sur-Alzette - Ref WI93051
950 €
http://www.wortimmo.lu/de/miete/wohnung/sud/esch-sur-alzette/wi93051/
Wohnung 2 Schlafzimmer zur Miete in Esch-sur-Alzette - Ref WI93051 950 € http://www.wortimmo.lu/de/miete/wohnung/sud/esch-sur-alzette/wi93051/

Pour la troisième hypothèse, celle d'un couple avec des enfants, il faut au minimum deux chambres, donc modifier les critères de recherche de base, en changeant aussi le prix que ce ménage pourra y consacrer, 1.191 euros par mois dans ce cas. Là, le nombre d'annonces redescend à 124. Si l'on a deux enfants et que l'on considère que ces enfants doivent chacun avoir leur chambre, le nombre de possibilités passe à 18.

Dans l'absolu, trouver un bien qui corresponde aux chiffres du Statec semble assez compliqué.

La polémique déborde la question du logement

Mais la polémique est bien plus large que la seule question du coût du logement, pourtant fondamentale en raison des prix de l'immobilier au Luxembourg.

Vendredi, déi Lénk ont profité de l'étude pour faire "reconnaître le droit des travailleurs à une rémunération suffisante pour leur assurer, ainsi qu'à leurs familles, un niveau de vie décent. Elle demandait également au gouvernement de présenter un plan d'action pour lutter contre le phénomène de la pauvreté laborieuse."

"C'est un budget de référence hypothétique, basé sur des hypothèses, comme le fait d'être en bonne santé. Le chiffre que nous obtenons après deux ans de recherche, pour inviter à la discussion publique sur ce qu'est une vie décente", plaide la chercheuse, "est au-dessus du RMG et à peu près au niveau du salaire minimum brut. En interne aussi, ces hypothèses ont été très discutées."

En fin d'après-midi, l'Union luxembourgeoise des consommateurs a elle aussi dit qu'elle doutait qu'on puisse vivre correctement avec les montants avancés par le Statec et demande qu'une tranche indiciaire de 1,5% vienne s'ajouter à celle de 2,5% qui devrait tomber au premier trimestre. 

La "pauvreté", une notion discutable

Le budget de référence n'est pas très loin des seuils de pauvreté. Pour un adulte seul, il est 145 euros au-dessus pour une femme et 159 euros pour un homme. Il est supérieur de 232 euros à ce seuil de pauvreté pour une famille monoparentale ou une famille qui a deux enfants. Mais il est inférieur, à 2.599,50 euros, pour un couple sans enfant.

Estimer une situation de pauvreté est assez compliqué et les Européens ont fini par s'accorder sur une règle: 60% du salaire médian. Le salaire médian est celui qui sépare en deux parties égales ceux qui gagnent plus et ceux qui gagnent moins. Le "60%" a été fixé de manière arbitraire. Pourquoi pas 58 ou 65? Il n'y a aucune raison.

Les "budgets de référence" existent dans d'autres pays où ils sont autant critiqués. En France, par exemple, on a finalement décidé de les réaliser avec l'aide de groupes de citoyens pour s'approcher de la réalité concrète de leurs conditions de vie.

Lire l'étude complète

En réalité, au-delà des chiffres bruts publiés dans les médias dès jeudi matin, il faudrait jeter un oeil à l'étude complète pour comprendre comment on est arrivé au résultat. Evidemment, les 197 pages n'incitent pas forcément à aller chercher le détail de la méthode utilisée. Aussi la responsable de l'étude nous a-t-elle permis, vendredi matin, de publier ci-dessous le résumé exécutif. Sept pages qui ne refermeront pas les polémiques mais qui permettront de se faire une meilleure idée.

Et pour ceux qui seraient soudain devenus courageux, l'étude complète du Statec se trouve ici. C'est de son renouvellement chaque année que viendront les enseignements les plus intéressants.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le STATEC a identifié les besoins de base permettant à une personne ou un ménage de participer activement à la société et a calculé le budget nécessaire à ce niveau de vie.
3.935 euros sont nécessaires pour un couple avec deux enfants
Le prix des logements pour l'année 2015 est supérieur de 5,4% par rapport à l'année 2014, indique le Statec dans son rapport trimestriel Le Logement en Chiffres. Une hausse aussi forte qu'en 2010.
Les logements ont continué à augmenter au deuxième trimestre. Beaucoup plus pour les appartements en construction que pour les autres produits, selon le Statec et l'Observatoire de l'habitat.
Haus
Combien vaut votre logement, votre garage, votre place parking ou votre cave? Le secrétaire d'Etat au Logement, Marc Hansen, a présenté mercredi matin une nouvelle méthodologie pour affiner les prix des appartements.