Changer d'édition

L'Etat redémarre ses travaux sur la pointe des pieds
Économie 3 min. 17.04.2020

L'Etat redémarre ses travaux sur la pointe des pieds

La pénétrante Sud, avant de retrouver le flux des automobiles, va être livrée aux engins de chantier.

L'Etat redémarre ses travaux sur la pointe des pieds

La pénétrante Sud, avant de retrouver le flux des automobiles, va être livrée aux engins de chantier.
Photo : Anouk Antony
Économie 3 min. 17.04.2020

L'Etat redémarre ses travaux sur la pointe des pieds

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministre des Travaux publics, François Bausch, relancera prioritairement les chantiers d'Etat là où la circulation n'a pas encore retrouvé ses droits. Histoire d'avancer plus vite et avec le moins de nuisance dès lundi 20 avril.

Depuis le 20 mars, les promoteurs immobiliers piaffaient d'impatience. Ils pourront souffler dès lundi; le 20 avril ayant été fixé comme date de reprise pour les chantiers de construction au Luxembourg. Une nouvelle qui redonne aussi le sourire au ministre des Travaux publics. C'est que du côté de l'Etat aussi, il reste quelques grands travaux à mener à bien. Alors, vendredi, François Bausch a annoncé la couleur: il y a du pain sur la planche, à commencer par les trois semaines à venir. 

En effet, le ministre et les entreprises entendent bien profiter du calme régnant encore dans le pays confiné pour mettre les bouchées doubles sur certains sites stratégiques. Le meilleur exemple en est le chantier du tramway, au cœur de la capitale. A l'heure où la circulation est réduite au minimum et où seuls les commerces alimentaires fonctionnent en centre-ville, autant mettre hommes et engins à hauteur des croisements et non loin des rideaux baissés. Moins de gêne sur le trafic routier, aucun impact sur les commerces: voilà le but du changement de planification des interventions. 


Chantier Gare - Chantier Postgebei - Drone - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Avalanche de millions pour grands travaux en cascade
Une trentaine de projets d'infrastructures ont été présentés à la Chambre ce jeudi. Plus de 230 millions sont déjà prévus pour huit projets.

Des «points sensibles», comme il les nomme, François Bausch et les Ponts et Chaussées en ont listé ainsi toute une série. Sur les autoroutes notamment, autour d'ouvrages d'art en cours de réalisation ou réfection, le pont Buchler également. Mais il y a aussi la poursuite des constructions de lycées (Michel Rodange, Ecole internationale et autres) sur laquelle l'Etat veillera à mettre un coup de boost. Pour les CFL, ce lundi, marquera également la reprise du train-train habituel des travaux sur les lignes. 

Le congé collectif en discussion

Mais, comme pour les entrepreneurs privés, nul doute que le respect des dates de livraison de ces grands travaux ne pourra se faire sans quelques coups de rabot au congé collectif. Le ministre du Travail, Dan Kersch, a assuré que les négociations sur le sujet avait déjà été entamées entre partenaires sociaux. Sinon, toujours à titre d'exemple, pas sûr que la seconde ligne du tram puisse être mise en circulation d'ici la fin 2020 comme prévu, et donc sa bonne continuité vers Bonnevoie en 2021

Pour l'heure, point d'inquiétude dans le propos de François Bausch. En fin politicien, il préfère voir le verre à moitié plein. Et donc de se féliciter de constater que les artisans du bâtiment ont souscrit en nombre à la distribution de 600.000 masques organisée cette fin de semaine par la Chambre des métiers et l'armée luxembourgeoise. Signe que chacun est pressé de reprendre, et cela dans le cadre de «la reprise de façon responsable» telle que souhaitée par le gouvernement.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La voix des jeunes artisans au milieu du déconfinement
Alexa Ballmann sera une des trois femmes à participer au comité chargé par le gouvernement de veiller à ce que le déconfinement se déroule au mieux pour les professionnels. Et la présidente de Jonk Handwierk n'entend pas rester muette.
Wirtschaft, Itv Alexa Ballmann, Prasidentin der Jonk Handwierker, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«L'école ne sera plus la même»
Le ministre de l'Education nationale a livré, ce jeudi, les premiers détails de la réouverture annoncée des établissements d'enseignement. Elle se fera par étapes entre le 4 et le 25 mai et les élèves iront en classe une semaine sur deux en portant obligatoirement un masque dans l'enceinte de l'école.
L'UE tente d'organiser sa sortie du confinement
L'Union européenne a défendu mercredi une approche coordonnée pour sortir du confinement, «indispensable» pour relancer l'économie sans mettre en péril la santé des citoyens. Est en outre annoncée une conférence des donateurs pour financer un vaccin contre le coronavirus.
The President of European Commission Ursula von der Leyen holds a press conference on the European Union (EU) response to the COVID-19 crisis at the EU headquarters in Brussels on April 15, 2020. (Photo by JOHN THYS / POOL / AFP)
180.000 salariés en chômage partiel
Depuis mi-mars, le gouvernement a déjà débloqué 372 millions d'euros pour assurer 80% du salaire brut d'employés privés de travail en raison de la crise sanitaire. Aujourd'hui, 9.933 entreprises sont concernées.
L'incertitude économique reste encore de mise
Trois semaines après la présentation du programme gouvernemental de 8,8 milliards d'euros voué à soutenir le fonctionnement des entreprises, l'impact négatif du covid-19 sur le Luxembourg reste encore flou, estime mardi la Fondation Idea qui envisage des effets jusqu'en 2023.
Coronavirus - Leere Plätze - Luxemburg - Lost City - Drone  - bvd Royal -  Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort