Changer d'édition

L'Etat luxembourgeois ouvre grand les robinets financiers
Économie 4 min. 17.07.2020

L'Etat luxembourgeois ouvre grand les robinets financiers

Pierre Gramegna doit faire face à une perte exceptionnelle de recettes de l'ordre de 1,2 milliard d'euros en comparaison à la même période 2019.

L'Etat luxembourgeois ouvre grand les robinets financiers

Pierre Gramegna doit faire face à une perte exceptionnelle de recettes de l'ordre de 1,2 milliard d'euros en comparaison à la même période 2019.
Anouk Antony
Économie 4 min. 17.07.2020

L'Etat luxembourgeois ouvre grand les robinets financiers

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministre des Finances voit filer les dépenses publiques plus vite que prévu à l'heure de présenter son budget 2020. Mais le déficit constaté aujourd'hui, aux yeux de Pierre Gramegna «renforce la capacité de l’économie de redémarrer».

Les chiffres donnent le tournis. A analyser les comptes publics au deuxième trimestre, Pierre Gramegna (DP) ne peut que constater les effets du ralentissement de l'économie nationale et, en contrecoup, du montant des efforts gouvernementaux pour stabiliser d'abord et redémarrer ensuite cette même activité. A comparer les données de juin 2019 et juin 2010, le ministre des Finances fait donc face, d'un côté, à une perte de recettes perçues par l'Etat de - 1,2 milliard d’euros (-12%!) tandis que de l'autre côté, la dépense publique s'affole.

Oui, s'emballe comme jamais : + 21,9% en comparaison à la même période voilà un an. En clair : + 2,05 milliards de dépensés. La justification est évidente, et les services du ministère en ont révélé le détail, vendredi, en faisant le point sur l'état des finances publiques au terme d'un deuxième trimestre plus marqué encore que son prédécesseur par les impacts de la crise sanitaire. La société est aux abois, l'Etat-providence est de mise.

L'argent coule ainsi à flot du robinet public, comme l'avait laissé sous-entendre le vice-Premier ministre François Bausch, fin mai. Les dépenses d’investissements ont crû de 301,8 millions d’euros (+26,2% par rapport à la même période en 2019). L'enveloppe étant répartie entre les frais de gestion de crise au sein du Haut-commissariat à la Protection nationale (93 millions pour des équipements médicaux, centres de traitement) ou encore l'aide apportée aux entreprises du pays.


Schuhe TVA Kind Mutter
«Aucune baisse générale de la TVA n'est envisagée»
Si l'Allemagne a opté pour une diminution temporaire de l'impôt qui touche tous les biens et services pour relancer la consommation, le Luxembourg ne compte pas suivre le même chemin. Pierre Gramegna estime, vendredi, que les mesures adoptées pour favoriser la reprise suffisent.

Ainsi, l'amélioration structurelle des petites et moyennes entreprises du secteur des classes moyennes, les subventions en capital (incluant les aides accordées aux entreprises dans le cadre de la crise sanitaire) ont augmenté de +142,7 millions d’euros par rapport à 2019. 

Du côté des prestations sociales, le boom est encore plus fort, +88,6% en comparaison à juin 2019 (+797,6 millions d’euros). La majeure partie de cette somme étant dédiée au paiement du chômage partiel. Mesure dont ont déjà bénéficié 14.709 entreprises luxembourgeoises qui ont reçu les avances pour payer 361.853 salaires déjà.

Nul doute que parmi les partenaires sociaux, ces annonces d'une dépense publique partant à vau-l'eau seront différemment interprétées. Mais une chose est sûre : si la dernière tripartite s'était uniquement centrée sur le traitement du chômage, il faudra que la réunion annoncée pour la rentrée se penche sur la question du financement des organismes publics. Car si elles démontrent leur efficacité actuellement (en portant familles et sociétés à bout de bras), il faudra bien assurer les entrées d'argent pour la bonne marche de ces administrations.

Et là, Pierre Gramegna sait que son portefeuille sera bien plat. La moins-value d'1,2 milliard notée pour les deux premiers trimestres ne devrait pas s'arranger dans les  mois à venir. Alors comment financer les déficits d'organismes comme la Sécurité sociale quand, dans le même temps, l'Etat ne peut compter sur suffisamment de recettes fiscales, par exemple, (-957 millions en comparaison à juin dernier)? 


Wissen, Wirtschaft, Bau, Bauarbeiter, Hammer, Handwerker, Sonnenuntergang (Foto: Shutterstock)
Le Statec prévoit un déficit inédit pour 2020
Le marché du travail et les finances publiques vont être sérieusement impactés par les conséquences économiques de la pandémie de covid-19 annonce ce jeudi l'institut de statistiques. Ce dernier s'attend d'ailleurs à ce que le PIB luxembourgeois enregistre «un repli de 6%» cette année.

Et pas question de se reporter sur les recettes provenant du bénéfice de sociétés de droit privé et de droit public dans lesquelles l’Etat détient participations ou parts, car là encore c'est la chute libre. Le recours à l'emprunt avait été fait dans l'urgence pour conforter des finances saines jusqu'à présent, mais demain le ministre des Finances et le gouvernement devront trouver d'autres tours pour remettre les caisses de l'Etat en bon ordre de marche. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

11.000 milliards d'aides aux ménages et entreprises
Selon des responsables du Fonds monétaire international, l'ensemble des engagements financiers de tous les Etats va grimper cette année à un niveau inédit dans l'histoire. A la fin de 2020, ils représenteront 101,5% du PIB mondial, soit plus qu'à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.
90,4 millions d'euros versés aux petites entreprises
... ainsi qu'aux indépendants, rien qu'en aides non remboursables! Et le ministère des Classes moyennes rappelle qu'il est encore possible de solliciter certaines aides, à condition de déposer sa demande avant le 15 juillet.
L'optimisme de la Place ne devrait pas durer
Dressant mercredi l'état des lieux et les perspectives du secteur financier au Luxembourg, l'Association des banques craint une année 2020 tourmentée. Par contre, l'ABBL parle d'une «contribution stable et importante des banques pour l'économie luxembourgeoise» en 2019.
WI. Classement des banques . Banken,Finanzplatz Luxemburg ,BGL BNP Paribas.Kirchberg.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le PIB en berne au premier trimestre 2020
Selon une première estimation du Statec publiée ce lundi, le volume du produit intérieur brut affiche lors des trois premiers mois de l'année une évolution négative de -0,2% par rapport à la même période en 2019. Une situation inédite, même si tous les secteurs d'activités ne sont pas en recul.
Wirtschaft,  Illustartion, nach der Covid-Krise, lockdown, wie geht es dem Einzelhandel, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Davantage de temps pour solliciter les aides de l’Etat
Douloureusement impactés par la crise sanitaire, commerçants, artisans et indépendants auront désormais jusqu'au 15 juillet pour faire parvenir leur dossier. Quotidiennement, le ministère des Classes moyennes reçoit 60 demandes de subsides.