Changer d'édition

L'Etat fait une croix sur les pénalités de retard
Économie 2 min. 08.06.2021

L'Etat fait une croix sur les pénalités de retard

En levant la menace de pénalité de retard pour les chantiers publics, François Bausch fait un geste en direction des acteurs de la construction.

L'Etat fait une croix sur les pénalités de retard

En levant la menace de pénalité de retard pour les chantiers publics, François Bausch fait un geste en direction des acteurs de la construction.
Photo: Anouk Antony
Économie 2 min. 08.06.2021

L'Etat fait une croix sur les pénalités de retard

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
La rencontre organisée entre ministre des Travaux publics et représentants des acteurs de la construction a abouti à un accord de principe. Celui de soulager une partie des contraintes qui pèsent sur les entreprises actives sur les marchés publics en raison de la pénurie de matériaux.

Présenté de part et d'autre comme «constructif», l'échange organisé lundi entre François Bausch (Déi Gréng), ministre des Travaux publics, et représentants des acteurs de la construction aura abouti à la mise en place d'un accord de principe. Celui de ne pas faire peser sur les entreprises actives au Grand-Duché les conséquences d'une situation mondiale perturbée.


Lokales, Pariser Platz, place de Paris, Baumpflanzaktion, Bäume werden gepflanzt, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Un manque de matériaux attendu «jusqu'en fin d'année»
Conséquence de la pandémie et de la forte demande aux Etats-Unis et en Chine, la crise actuelle des matières premières pourrait ne pas s'estomper avant plusieurs mois, à en croire la Chambre des métiers. Avec d'importantes conséquences sur l'ensemble des acteurs du pays.

Au vu des difficultés d'approvisionnement en acier, en bois ou en matériaux d'isolation, l'Etat s'engage à faciliter la vie des entreprises de la construction en annonçant ne pas exiger de pénalités de retard pour la dizaine de chantiers publics impactés et en versant des acomptes revalorisés avant la fin des chantiers.

Un geste dont le montant n'a pas été précisé mais salué par Pol Faber, secrétaire général du Groupement des entrepreneurs, qui y voit «une prise en compte de la réalité». A noter toutefois que toutes les entreprises ne seront pas systématiquement concernées. Seules celles qui auront été en mesure de prouver que leurs retards sont bien dus aux difficultés d'approvisionnement en matériaux de construction seront concernées.


(FILES) This file photo taken on April 27, 2021 shows a worker sweeping inside a still-under-construction replica of the Titanic ship in Daying County in China's southwest Sichuan province. - The ill-fated Titanic which sank over a hundred years ago is being resurrected as the centrepiece of a theme park in southwest China, where tourists can splash out for a night on the true-to-size vessel. (Photo by NOEL CELIS / AFP) / TO GO WITH China-society-tourism-Titanic,FOCUS by Noel Celis and Qian Ye
Faute de ravitaillement, le bâtiment tire la langue
Onze entreprises luxembourgeoises du secteur de la construction admises au chômage partiel alors que les carnets de commande sont pleins : voilà la réalité d'un secteur dynamique mais terriblement fragilisé par la crise des matières premières.

Autre décision prise : la mise en place d'un groupe de travail voué, selon François Bausch, à «trouver une solution le plus vite possible». Le vice-Premier ministre se gardant bien d'avancer tout horizon sur la mise en place concrète de cette alternative «au vu de l'absence de visibilité pour le moment».

Sollicité autour du maintien des mesures de chômage partiel pour les entreprises du secteur, le locataire de la Héichhaus s'est engagé à solliciter Franz Fayot (LSAP), ministre de l'Economie, et Dan Kersch (LSAP), ministre du Travail, pour tenter de trouver un accord. Contactés mardi, les deux ministères étaient pour l'heure, dans l'incapacité d'apporter une réponse définitive, même si «une réunion de haut niveau, mais sans ministre, s'est tenue ce mardi matin, pour évoquer cette hypothèse». 

La décision politique devrait être prise soit lors d'un prochain Conseil de gouvernement, soit lors du prochain comité de conjoncture qui doit se réunir le 22 juin prochain.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Conséquence de la pandémie et de la forte demande aux Etats-Unis et en Chine, la crise actuelle des matières premières pourrait ne pas s'estomper avant plusieurs mois, à en croire la Chambre des métiers. Avec d'importantes conséquences sur l'ensemble des acteurs du pays.
Lokales, Pariser Platz, place de Paris, Baumpflanzaktion, Bäume werden gepflanzt, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Onze entreprises luxembourgeoises du secteur de la construction admises au chômage partiel alors que les carnets de commande sont pleins : voilà la réalité d'un secteur dynamique mais terriblement fragilisé par la crise des matières premières.
(FILES) This file photo taken on April 27, 2021 shows a worker sweeping inside a still-under-construction replica of the Titanic ship in Daying County in China's southwest Sichuan province. - The ill-fated Titanic which sank over a hundred years ago is being resurrected as the centrepiece of a theme park in southwest China, where tourists can splash out for a night on the true-to-size vessel. (Photo by NOEL CELIS / AFP) / TO GO WITH China-society-tourism-Titanic,FOCUS by Noel Celis and Qian Ye
Il y a un an tout juste, les ouvriers du secteur de la construction étaient les premiers à sortir du lockdown. Et si l'activité n'a pas manqué depuis, la flambée des prix des matières premières rend l'an II de l'ère covid bien plus délicat que prévu.
Two construction workers or engineers.
Il sera «difficile d’appliquer dans la pratique» le contrôle des mesures sanitaires à partir de ce lundi et du déconfinement généralisé, pronostique déjà le ministre de la Sécurité intérieure. Aussi, François Bausch a donné des instructions à ses troupes.
Lok ,Route Esch , Salzhaff , Hollerich  , Polizeikontrollen wegen Bewegungseinschränkungen aufgrund der Sars-CoV-2 Epidemie , Covid-19 , Coronaepidemie , Etat de Krise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
L’annonce par le gouvernement de la réouverture des chantiers dès lundi a sonné le réveil d’un secteur en sommeil depuis près d’un mois. Dans ce contexte, Romain Schmit, le secrétaire général de la Fédération des Artisans, n’envisage pas de ralentir à nouveau l’activité cet été.
Arbeiter beim arbeiten, congé collectif, Foto Noëllia Alvarez
Alors que la Commission européenne a validé, mardi, un régime d'aide à destination des entreprises à hauteur de 300 millions d'euros, d'autres mesures seront annoncées d'ici la fin de semaine par le ministère de l'Economie. Pour un volume global bien supérieur à celui autorisé par Bruxelles.