Changer d'édition

L'essence tire son épingle du jeu dans un climat morose
Économie 24 2 min. 04.02.2020

L'essence tire son épingle du jeu dans un climat morose

80 concessionnaires automobiles ont participé à l'Autofestival 2020.

L'essence tire son épingle du jeu dans un climat morose

80 concessionnaires automobiles ont participé à l'Autofestival 2020.
Photo: Chris Karaba
Économie 24 2 min. 04.02.2020

L'essence tire son épingle du jeu dans un climat morose

Même si tous les chiffres ne sont pas encore connus, l'édition 2020 de l'Autofestival a confirmé une nouvelle hausse des ventes de voitures essence. Autre tendance: l'électrique suscite la curiosité même si peu d'acheteurs osent franchir le pas.

(ER avec ThK) - Si en termes de fréquentation, l'Autofestival 2020 a fait le plein à travers le pays, les ventes n'ont pas spécialement atteint des sommets. «Certains commerçants ne sautent pas de joie. Même si nous devons encore attendre les chiffres définitifs, j'ai le sentiment que les ventes ont stagné, voire diminué. Nous nous préparons à une année difficile», explique Philippe Mersch, président de la Fédération de la distribution automobile et de la mobilité (Fedamo) ce mardi dans le Luxemburger Wort

Le succès de l'édition 2019 est donc bien loin mais le responsable de la Fedemo refuse de tomber dans le négativisme. «La tendance est certainement différente d'un concessionnaire à l'autre, selon la présence ou non de nombreux nouveaux produits à présenter», dit-il. 


Le secteur de l'automobile à la croisée des chemins
Dans un marché en pleine mutation, marqué par les innovations et le renforcement des normes antipollution, le comportement des consommateurs luxembourgeois reste au beau fixe. Etat des lieux à cinq jours de l'ouverture de l'Autofestival.

Comme la plupart des distributeurs prolongent leurs conditions spéciales jusqu'à la fin du mois, il faudra encore attendre avant de dresser le bilan définitif complet. Par contre au niveau des tendances, l'intérêt pour la voiture électrique a été manifeste tout au long de cette 56e édition de l'Autofestival. 

Les voitures essence en hausse

«De nombreux visiteurs se sont intéressés aux véhicules hybrides et électriques. Ils ont posé beaucoup de questions et organisé des essais, mais nous avons vendu relativement peu de véhicules électriques», reconnaît Kevin Colas, directeur marketing d'Autopolis à Bertrange qui met en avant l'incertitude de l'infrastructure et le coût élevé de ce type de véhicule. 

Conséquence, les personnes n'optent pas pour ces nouveaux moteurs (électriques ou hybrides) mais acquièrent plutôt un véhicule essence. Il y a un an, les ventes de moteurs à essence avaient augmenté de 7,9 %, tandis que le nombre de diesels vendus avait diminué d'environ 7 %. 

Par contre en ce qui concerne les voitures de société, la demande de véhicules électriques augmente. Cela est principalement dû aux avantages fiscaux offerts. De plus, la nouvelle législation sur l'instauration de  nouveaux critères de mesure de pollution sur les véhicules immatriculés au Luxembourg, qui entrera en vigueur le 1er mars, a accentué ce mouvement. 


Les nouveaux véhicules luxembourgeois sont plus polluants que la moyenne européenne.
Le secteur automobile fête un nouveau record
Plus de 55.000 nouveaux véhicules ont été enregistrés au Luxembourg en 2019. Soit quatre pourcents de plus que l'année précédente, confirmant la bonne santé du marché grand-ducal.

Pour rappel en 2019, plus de 55.000 voitures neuves avaient été vendues, soit une augmentation de 4,2 % par rapport à 2018. Les nouvelles immatriculations sont en constante augmentation depuis 2015. 


Sur le même sujet

Le leasing automobile tousse face aux nouvelles normes
A compter du 1er mars, de nouveaux critères de mesure de pollution s'appliqueront aux véhicules immatriculés au Luxembourg. De quoi faire fondre l'avantage fiscal lié à l'attribution d'une voiture de fonction dans de nombreuses sociétés.
online.fr,  Leasing Auto, Gerry Wagner, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le «cadeau ministériel» de Bausch au secteur automobile
«Consterné» et «choqué» par les critiques émises par la House of Automobile sur la mise en œuvre des nouvelles normes de pollution, le ministre de la Mobilité contre-attaque et justifie sa décision qui entrera en vigueur le 1er mars.
«Consterné» et «choqué» par les critiques émises par la HOA, François Bausch parle de «cadeau ministériel»
Leasing: La fiscalité pour pousser la voiture électrique
Avec à peine 400 voitures électriques, le gouvernement devait accélérer. La réforme de la fiscalité du leasing est le turbo de ce changement de mentalité. Dans le pays où le diesel est roi, il n'est pas sûr que cela suffise à atteindre 40.000 véhicules en 2020.