Changer d'édition

L'économie sur la bonne voie entre Chine et Luxembourg
Économie 4 min. 17.10.2019 Cet article est archivé

L'économie sur la bonne voie entre Chine et Luxembourg

Le train direct pour le Luxembourg doit partir samedi après-midi du dépôt de fret de la mégalopole chinoise de Chengdu, la capitale de la province du Sichuan.

L'économie sur la bonne voie entre Chine et Luxembourg

Le train direct pour le Luxembourg doit partir samedi après-midi du dépôt de fret de la mégalopole chinoise de Chengdu, la capitale de la province du Sichuan.
Photo: Imaginechina
Économie 4 min. 17.10.2019 Cet article est archivé

L'économie sur la bonne voie entre Chine et Luxembourg

Jeux militaires, liaisons ferroviaires et échanges financiers sont au centre de la visite du ministre de la Défense et de la Mobilité en Chine. François Bausch (Déi Gréng) a quatre jours pour vanter les atouts majeurs du Grand-Duché, et convaincre des investisseurs.

(pj avec Mara Bilo) Que ce soit la culture, la langue ou la superficie, pour beaucoup d'Occidentaux, la Chine semble encore étrangère. Cependant, la performance économique du pays attire l'attention. Le produit intérieur brut (PIB) augmente, d'au moins, six pour cent depuis des années ; la Chine, avec près de 1,4 milliard d'habitants, est le pays le plus peuplé du monde. En d'autres termes, l'Empire du Milieu est un géant économique qui a depuis longtemps dépassé l'Europe dans bien des domaines.

Rien d'étonnant donc à ce que le Luxembourg ait établi des relations étroites avec la Chine au fil des ans. Les trois jours de visite officielle du vice-Premier ministre François Bausch (Déi Gréng) dans l'Empire du Milieu témoigne sans aucun doute d'une intensification attendue des relations. L'objectif affiché de ce voyage étant de renforcer la coopération dans le domaine de la logistique notamment.

Coopération financière

Luxembourg et Chine peuvent se prévaloir de nombreuses années de coopération, en particulier dans le secteur financier. En 1979, la Banque de Chine a ouvert sa première filiale en dehors de son territoire, et a choisi le Grand-Duché pour ce faire. Ces dernières années, d'autres banques chinoises se sont établies au Luxembourg. Selon l'agence nationale de promotion de la place financière Luxembourg for finance, sept d'entre elles y mènent même leurs activités européennes.

Inversement, les banques luxembourgeoises maintiennent des contacts avec Pékin. En septembre, la Banque Internationale à Luxembourg (BIL) a ainsi ouvert un bureau de représentation dans la capitale chinoise. Cela en fait la première banque luxembourgeoise à ainsi disposer d'un bureau de représentation en Chine.


BIL expandiert nach China
Im Beisein von Finanzminister Pierre Gramegna wurde am Dienstag die erste Vertretung der BIL in China eröffnet.

L'industrie des fonds se caractérise également par des relations étroites avec l'Empire du Milieu. Selon Luxembourg for finance, 79,6% des fonds européens investissant en Chine continentale sont basés au Grand-Duché. Et 30,9 % des fonds d'investissement mondiaux qui investissent en Chine ont cette même base luxembourgeoise.

L'exemple de la Bourse de Luxembourg, qui renforce de plus en plus sa coopération avec les bourses chinoises, notamment dans le domaine des obligations dites «vertes», montre également que les relations financières avec la Chine continuent à s'intensifier. 

Banques, fret et tourisme

En 2018, la bourse nationale a aussi lancé le «Green Bond Channel» entre le Luxembourg et Shanghai. Ce canal d'information permet aux investisseurs internationaux d'accéder aux données sur les obligations vertes domestiques cotées à Shanghai. L'objectif est «d'établir un lien durable entre les marchés européens et chinois», comme le souligne le patron de la bourse Robert Scharfe.

Outre les finances, Luxembourg et Chine collaborent étroitement dans les domaines des transports et du tourisme. La compagnie aérienne nationale de fret Cargolux est représentée en Chine depuis les années 1970. La compagnie offre plus de 45 vols par semaine et dessert actuellement six villes chinoises.


Einweihung Zuglinie  - Bettembourg-Chengdu China railway Express - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Bettembourg s'arrime à la nouvelle route de la soie
Initié début 2016, le projet de ligne ferroviaire directe entre le Grand-Duché et la Chine est devenu réalité jeudi avec le départ d'un chargement à destination de Chendgu. Un test qui pourrait aboutir à une liaison régulière «d'ici la mi-2019».

Dans le domaine du transport ferroviaire, une liaison régulière entre le terminal intermodal de Bettembourg et Chengdu est actuellement à l'étude. Le projet fait partie du projet d'infrastructure de la «Nouvelle Route de la Soie».

Par ailleurs, le Luxembourg est une destination populaire pour les visiteurs d'Extrême-Orient. Selon l'agence nationale de promotion du tourisme Luxembourg for tourism, plus de 30.000 visiteurs chinois découvrent chaque année le Grand-Duché. Ce nombre de touristes ayant réservé une nuit au Grand-Duché a d'ailleurs augmenté de 9% entre 2016 et 2017.


Sur le même sujet

Le Luxembourg 18e pays le plus compétitif au monde
Le Luxembourg gagne une place et se positionne 18e désormais au classement de la compétitivité du Forum économique mondial. L'île cité-Etat d'Asie du Sud-Est s'est hissée à la première place et a évincé les Etats-Unis englués dans leurs guerres commerciales.
Pékin montre les muscles face aux opposants
La Chine s'est livrée mardi à une démonstration de force avec un défilé militaire record à l'occasion du 70e anniversaire du régime communiste. Une façon de défier les manifestants pro-démocratie de Hong Kong qui ont promis de gâcher la fête.
La parade militaire a permis à Pékin de rappeler sa puissance au monde et à Hong Kong en particulier.
La «movie money» circule au Luxembourg
Depuis le printemps, de nombreux faux billets imprimés pour le 7e Art circulent dans toute l'Europe. 15 cas ont été découverts au Grand-Duché, mais une seule plainte a été déposée.
ICBC: La chambre de compensation en RMB officialisée
La stratégie de diversification de la place financière luxembourgeoise a franchi une étape de plus avec le lancement des services de compensation en RMB depuis le Grand-Duché via la plus grande banque du monde par capitalisation. Un MoU avec la Bourse a par ailleurs été signé.
Le président de ICBC, Jiang Jianqing, avait fait le déplacement à Luxembourg pour l'inauguration de la chambre de compensation en RMB