Changer d'édition

L'Autofestival fait doucement redémarrer les ventes
Économie 2 min. 16.02.2021

L'Autofestival fait doucement redémarrer les ventes

L'espérance d'atteindre les chiffres de 2020 mise de côté, «ça reste un mois où on vend plus de voitures», souligne le président de la Fedamo.

L'Autofestival fait doucement redémarrer les ventes

L'espérance d'atteindre les chiffres de 2020 mise de côté, «ça reste un mois où on vend plus de voitures», souligne le président de la Fedamo.
Photo:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Économie 2 min. 16.02.2021

L'Autofestival fait doucement redémarrer les ventes

Anne-Sophie DE NANTEUIL
Anne-Sophie DE NANTEUIL
Si le bilan de l'opération n'est pas encore connu, le festival de l'automobile se clôture néanmoins sur une note positive. Car si cette édition 2021 n'aura certes pas connu le succès de ces dernières années, elle aura eu le mérite de faire revenir les clients.

Après une année 2020 en perte de vitesse, l'Autofestival ferme ses portes en redonnant (un peu) le sourire aux concessionnaires. Bien que les chiffres de cette 57e édition ne seront pas connus avant la fin du mois, les professionnels du secteur dressent un premier bilan positif de l'événement.

L'affaire n'était pourtant pas gagnée. Mais si la tendance est «clairement vers moins de ventes» par rapport à l'année dernière, la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité (Fedamo) préfère voir le réservoir à moitié plein. L'espérance d'atteindre les chiffres de 2020 mise de côté, «ça reste un mois où on vend plus de voitures», souligne ainsi son président Philippe Mersch avant de rappeler que les conditions du festival restent valables jusqu'à fin février. 

Malgré les mesures sanitaires renforcées, les clients étaient donc au rendez-vous pour cette grande messe annuelle. Littéralement, puisqu'un système a été mis en place en ligne pour que les intéressés puissent réserver un créneau horaire avec un vendeur. S'il n'y avait donc pas foule, ceux qui se sont déplacés sont venus «pour acheter», souligne Ed Goedert, ancien directeur d’Autopolis, sur les ondes de RTL lundi.    

Et pour l'ancien grand patron du secteur automobile, 2021 ne marque pas une révolution du côté des ventes. Les SUV continuent en effet de séduire bien que l'électrique continue sa percée. Incontestablement, le coup de pouce financier de l'Etat, qui a été multiplié par deux dans le cadre du programme Neistart Letzebuerg, a joué un rôle dans ce changement des mentalités. 


Laden statt tanken: Der Markt für Elektroautos beginnt Schwung aufzunehmen.
Les voitures électriques séduisent de plus en plus
En janvier, la Société nationale de circulation automobile (SNCA) a enregistré 3.747 nouvelles immatriculations. Si les ventes d'automobiles ont donc baissé par rapport au début de l'année 2020, les voitures à moteur électrique ou hybride confirment elles leur essor, atteignant près de 30% des parts de marché le mois dernier.

Néanmoins, «il est encore trop tôt pour savoir s'il y a eu un boom des voitures électriques», tempère de son côté Philippe Mersch. Durant l'Autofestival, les gens ont en effet tendance «à acheter un peu différemment que le reste de l'année», justifie-t-il.

Pour mémoire, 3.747 immatriculations ont d'ores et déjà été enregistrées le mois dernier. Si la part belle est toujours donnée au diesel et à l'essence, les voitures électriques et hybrides continuent de grignoter des parts de marché. Le mois dernier, elles représentaient ainsi 28,64% des nouvelles immatriculations, contre à peine 13,1% des parts de marché un an auparavant.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En janvier, la Société nationale de circulation automobile (SNCA) a enregistré 3.747 nouvelles immatriculations. Si les ventes d'automobiles ont donc baissé par rapport au début de l'année 2020, les voitures à moteur électrique ou hybride confirment elles leur essor, atteignant près de 30% des parts de marché le mois dernier.
Laden statt tanken: Der Markt für Elektroautos beginnt Schwung aufzunehmen.
Les 88 concessionnaires luxembourgeois multiplient les initiatives pour rassurer la clientèle. Jusqu'à mi-février, le secteur joue sa crédibilité et son chiffre d'affaires en suivant à la lettre les consignes sanitaires anti-covid.
Die sanitären Regeln bestimmen den Ablauf des Autofestivals.
Si les concessions respecteront bien deux dimanches de fermeture (comme voulu par le gouvernement), les professionnels de l'automobile ont choisi de prolonger leurs offres jusqu'au 13 février.
Peugeot XY and GTI concept cars are displayed at the French car maker's booth on March 6, 2012, during a press day ahead of the 82nd Geneva Motor Show in Geneva. Some 700 carmakers hold a press preview of their newest batch of automobiles at the Geneva Motor Show, which opens to the public from March 8 to 18.  AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI
A la veille de l'Autofestival, les concessionnaires ne peuvent que constater le boom des ventes de modèles hybrides et électriques. Un attrait porté par les aides (généreuses) "Clever fueren".
A deux semaines du démarrage du temps fort automobile, les concessions n'ont qu'une formule à la bouche : «sécurité sanitaire». Sans cela, le covid aura vite fait de doucher les ardeurs des possibles acheteurs.