Changer d'édition

L'artisanat poursuit sa transition numérique
Économie 3 min. 25.06.2020

L'artisanat poursuit sa transition numérique

Lex Delles, Anne Majerus chef de service «eHandwierk» et Tom Oberweis, président de la Chambre des métiers, ont présenté les grandes tendances de l'enquête.

L'artisanat poursuit sa transition numérique

Lex Delles, Anne Majerus chef de service «eHandwierk» et Tom Oberweis, président de la Chambre des métiers, ont présenté les grandes tendances de l'enquête.
Photo: Chambre des Métiers
Économie 3 min. 25.06.2020

L'artisanat poursuit sa transition numérique

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Si la sensibilisation à la digitalisation du secteur porte petit à petit ses fruits, il reste encore des lacunes. Les formations, l'adoption des nouvelles technologies ou encore les modèles d'entreprise vont faire l'objet d'une attention particulière.

«La Chambre des Métiers a accompagné plus de 270 entreprises dans leur transformation numérique.» Près de deux ans et demi après sa mise en place, les autorités ont dressé le bilan du service «e-Handwierk» qui s'inscrivait dans le cadre du «Pakt Pro Artisanat».  Une campagne qui visait à accompagner les petites et moyennes entreprises artisanales sur le chemin de la digitalisation.

Au côté du ministre des Classes Moyennes Lex Delles (DP), Anne Majerus, chef de service «eHandwierk» a encore précisé ce jeudi que «2.000 participants ont profité des 42 conférences, ateliers, webinaires et visites que le service a organisés». Un résultat encourageant qui a été confirmé par une enquête sur le niveau de digitalisation des entreprises artisanales.


Les PME luxembourgeoises doivent entamer leur révolution numérique. Le chèque de 5.000 euros doit les y inciter
Digitalisation des PME: Un chèque pour entamer une révolution
La secrétaire d’Etat à l’Economie, Francine Closener, a présenté jeudi matin un programme pour accélérer la digitalisation des 40.000 PME. Pour ces entrepreneurs, premiers employeurs du pays, il est urgent d’agir.

Cette étude avait pour but d'identifier les démarches numériques que les entreprises artisanales ont entreprises jusqu'à présent. Les chiffres montrent que les efforts des deux dernières années ont porté leurs fruits, «les entreprises artisanales ont fait des avancées dans l'adoption des outils digitaux au quotidien», estime la Chambre des métiers. Et cette dernière de préciser «qu'elles semblent mieux informées sur les différents aspects de la transformation digitale et les moyens de soutien à leur disposition».

Mais tout n'est pas parfait pour autant. Parmi les points faibles, cette enquête révèle que le taux de présence en ligne est resté stable depuis 2017. «La moitié des entreprises n'utilise pas encore les moyens de marketing gratuits qu'Internet leur offre (réseaux sociaux, Google my Business,...)», précise le    président de la Chambre des métiers Tom Oberweis. 

Une protection des données à revoir

Toujours selon cette étude, 10% des entreprises artisanales vendent leurs produits ou services en ligne. Si certains outils digitaux sont utilisés comme les services bancaires en ligne, des applications mobiles ou encore la gestion numérique des clients, les artisans n'ont pas encore reconnu tout le potentiel d'autres outils (gestion numérique de l'inventaire, géolocalisation, accès à distance, pilotage de performance,...).

Si certains secteurs, à l'instar de la communication ou le parachèvement se montrent particulièrement actifs, d'autres connaissent de sérieuses difficultés à s'imposer comme les entreprises de production numériques (machines CNC, impression 3D, robots,...). En matière de cybersécurité et de protection des données également, les recherches ont démontré l'existence de lacunes notamment au niveau de la formation du personnel.


Près de 5.000 personnes sont recherchées dans le domaine de la construction
L'artisanat en manque de 9.400 salariés
La pénurie de main-d'œuvre se fait cruellement sentir depuis plusieurs années dans le secteur artisanal du Luxembourg. Compte tenu de perspectives d'avenir guère réjouissantes, la Chambre des métiers tire la sonnette d'alarme.

La pandémie de covid-19, qui a également frappé le pays au cours des trois derniers mois, et ses conséquences ont aussi démontré l'importance de la digitalisation dans un monde privé de contacts avec les clients ou entre les employés. 

Une situation qui a fait prendre conscience aux artisans l'importance de s'adapter et de faire preuve d'innovation pour pouvoir rebondir. A cette occasion, la Chambre des Métiers a lancé différentes initiatives dans le domaine du numérique. Outre la mise sur pied de webinars (travail à distance, cybersécurité,...), la coopération va être renforcée avec la House of Entrepreneurship et Luxinnovation afin de développer un nouveau programme de digitalisation tout-en-un pour l'Artisanat (Fit 4 Digital Package Artisanat).

Les liens avec les partenaires stratégiques existants (Digital Luxembourg, Letzshop,  Securitymadein.lu) vont également être renforcés tout comme la mise en ligne d'articles et de conseils sur une bonne présence en ligne. Enfin, la Chambre des Métiers a rappelé aux autorités à ce que le «secteur soit soutenu dans ses efforts». La simplification administrative, l'extension de l'eGouvernement ou encore le soutien aux investissements dans le numérique figurent parmi les pistes évoquées. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Letzshop tire pleinement profit du confinement
La plateforme d'e-commerce made in Luxembourg a connu, pendant les semaines de limitation des déplacements, des records de fréquentation, indique lundi le ministre des Classes moyennes. Une centaine d'entreprises ont d'ailleurs rejoint l'initiative du ministère, au cours de cette période.
Vive les petites entreprises made in Luxembourg
Si les entités de moins de 50 salariés représentent 97,5% des entreprises de l'économie marchande au Luxembourg (hors finance), elles ne pèsent toutefois que pour 29% du chiffre d'affaires généré dans le pays.
Economie circulaire - Wiltz -Entreprise Alipa -  Photo : Pierre Matgé
Luxinnovation rayonne toujours plus fort
L'agence nationale de promotion de l'innovation fête ce jeudi son 35e anniversaire. Au fil des années, l'entité émanant du ministère de l'Economie s'est forgé une place de choix dans le Nation Branding.
Wrtschaft, Vorstellung des neuen Geschäftsberichts 2018 von Luxinnovation, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort