Changer d'édition

L'analyse de Creditreform Luxembourg: Important recul des faillites en 2013
Économie 2 min. 02.01.2015

L'analyse de Creditreform Luxembourg: Important recul des faillites en 2013

Le secteur de la construction a encore connu quelques faillites l'an dernier.

L'analyse de Creditreform Luxembourg: Important recul des faillites en 2013

Le secteur de la construction a encore connu quelques faillites l'an dernier.
Tania Feller
Économie 2 min. 02.01.2015

L'analyse de Creditreform Luxembourg: Important recul des faillites en 2013

Les faillites d'entreprises luxembourgeoises ont connu en 2014 un important recul. La quote-part des sociétés ayant moins de cinq ans d'existence a cependant légèrement progressé. 

(C.) Creditreform Luxembourg vient de livrer son analyse de l’évolution des faillites au Grand-Duché. Avec 845 faillites en 2014, le nombre de déconfitures a baissé de manière considérable par rapport à 2013 (1.016 faillites), soit une baisse de 16,83%.

Si l’on considère l’ensemble des faillites, le secteur du bâtiment enregistre la plus forte baisse. "Avec 70 faillites contre 99 en 2013, ce secteur peut annoncer un recul d’environ 30%" , affirme Herbert Eberhard, administrateur délégué de Creditreform Luxembourg.

Le commerce a connu une diminution un peu moins importante. 289 faillites ont été enregistrées dans ce secteur contre 350 en 2013, soit une régression de 17,43%. Dans tous les secteurs d'activité, Creditreform a pu enregistrer une diminution, à l'exception de la production où les faillites progressent.

Le secteur de la production reste néanmoins celui où l‘on trouve le moins de faillites. Sa part au total des faillites n’est que de 1,89%. En 2014, il y a eu une progression de 23,08%, même si elle ne se limite en tout qu'à trois déconfitures.

Le nombre d’entreprises de plus de cinq ans ayant fait faillite est légèrement en baisse. La part de marché de ces firmes dans la totalité des faillites a reculé de 70,3 % à 63,31 % en une année. Celle des entreprises de moins de cinq ans a augmenté légèrement en passant de 302 à 310 en 2014.

Dans le secteur de la construction et du bâtiment, c'est surtout le secteur secondaire qui a été touché par les faillites, dont e.a. la firme Thermolux S.àr.l., fondée en 1992, avec 60 collaborateurs et un chiffre d’affaires d’environ neuf millions d‘euros.

Les faillites les plus importantes dans le secteur du commerce ont été celles du magasin de mobilier de bureaux New Office S.àr.l., avec 22 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 3,1 mio. d’euros ainsi que des Ateliers Electriques de Walferdange avec 60 collaborateurs et un chiffre d’affaires d’environ 8 millions d’euros.


Sur le même sujet

Une légère hausse des faillites au Luxembourg
Le nombre de défaillances d'entreprise au Luxembourg cumulées sur les six premiers mois de l'année ne progresse que très légèrement par rapport à l'année dernière, a annoncé ce matin Creditreform Luxembourg. Au cours des six premiers mois, 410 déconfitures ont été recensées, soit 3,02 % de plus qu'un an auparavant.
Le nombre de faillites a particulièrement augmenté dans le secteur du bâtiment avec 55 défaillances contre 33 l’année précédente. (Photo: Tania Fellers)