Changer d'édition

L'aide à la presse dépoussiérée
Économie 3 min. 16.09.2020

L'aide à la presse dépoussiérée

La nouvelle législation concernera également les contenus digitaux.

L'aide à la presse dépoussiérée

La nouvelle législation concernera également les contenus digitaux.
Économie 3 min. 16.09.2020

L'aide à la presse dépoussiérée

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Xavier Bettel a dévoilé mardi à la Chambre les grandes tendances de la nouvelle réforme du soutien aux médias. Dorénavant, le nombre de journalistes professionnels sera un élément déterminant.

Si à l'heure actuelle, l'aide à la presse est déterminée par le nombre de pages publiées, les conditions vont changer à l'avenir. Désormais, c'est le nombre de journalistes professionnels qui sera un critère décisif. Il est vrai que la législation en matière de soutien aux médias date de 1976, elle ne tient donc pas compte des nouveaux médias et de l'émergence d'internet. 

Si un mécanisme transitoire pour le développement de la presse en ligne a été mis en place en 2017, de nouvelles règles devraient voir le jour prochainement.  Le projet de loi 7631 prévoit donc d'adapter le cadre législatif à ces différentes subventions.


Le «Luxemburger Wort» reste la principale marque média
Les instituts TNS Ilres et Kantar TNS ont révélé ce mardi les chiffres d'audience des médias. Le «Luxemburger Wort» confirme sa position de journal le plus lu du Grand-Duché.

Concrètement, l'éditeur éligible qui remplit les critères pourra bénéficier d'une aide de maximum 200.000 euros, ainsi que de 30.000 euros par journaliste professionnel. Le Premier ministre et ministre des médias Xavier Bettel (DP) s'est expliqué devant les députés. 

Parmi les critères retenus, figurent la diffusion d’une information générale, une publication quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou en ligne ou encore disposer d'une rédaction de journalistes professionnels d'au moins 5 personnes  engagées à durée indéterminée. 

Le fait d'avoir recours à une ou plusieurs langues utilisées par au moins 15% de la population, selon les statistiques officielles, se retrouve parmi les conditions. Actuellement, les publications doivent se faire dans une des trois langues officielles du pays.

Un budget en hausse de deux millions d'euros

Le projet prévoit également une aide aux médias start-up (100.000 euros) et aux éditeurs citoyens comme les radios communautaires (aide annuelle maximum de 100.000 euros) sous certaines conditions. «A l'exception de deux cas, les éditeurs reçoivent davantage que ce n'est actuellement le cas», a précisé Xavier Bettel. A noter encore qu'un régime de compensation prévoit d'allouer sur 5 ans la différence entre le montant total alloué en 2019 et le montant à allouer selon les nouvelles règles. 

Actuellement, l'aide à la presse s'élève à huit millions d'euros par année. Ce montant devrait prochainement atteindre dix millions d'euros. Le ministre des Médias a souligné que les autorités étaient en discussion avec le Conseil de presse à propos des modalités de ces aides.   


Gert Ysebaert, CEO von Mediahuis
«La volonté de payer pour le contenu numérique augmente»
Dans une première interview, Gert Ysebaert, CEO de Mediahuis, évoque ses projets pour le groupe Saint-Paul Luxembourg, mais aussi des raisons pour lesquelles le rachat a été officialisé en pleine pandémie de covid-19 et sa vision de l'industrie des médias.

Enfin, un projet de loi (7651) concernant les médias électroniques et leur contenu est également sur la table. Ces diffuseurs doivent également respecter les principes fondamentaux tels que la protection des mineurs, la lutte contre la discrimination ou encore la lutte contre l'incitation à la haine. 

Une nouvelle directive européenne prévoit notamment des règles plus strictes. Ces nouvelles obligations devront être transposées en droit national. Pour rappel, cette réforme intervient sur fond de crise de la presse en raison des impacts économiques de l'épidémie de covid-19.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le covid-19 affaiblit RTL Group
Le radiodiffuseur international basé au Luxembourg fera le point jeudi sur ses activités, alors que le confinement imposé dans plusieurs pays d'Europe a gelé les productions publicitaires et télévisuelles qui génèrent les deux tiers de ses revenus.
RTL Group
Les Pirates attaquent sur le dossier RTL
L'Etat doit-il, oui ou non, remettre au député Sven Clement l'accord passé en 2017 entre le gouvernement et le groupe de médias qui souhaite délocaliser une partie de son activité en Allemagne et procéder à un vaste plan social. La cause a été plaidée, lundi, au tribunal administratif
Lokales, Coronavirus, Covid-19, RTL Group, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le «Lëtzebuerger Journal» se tourne vers le digital
Claude Karger et son équipe ont annoncé ce lundi qu'ils allaient complètement revoir leur stratégie au cours des prochains mois. La décision a été prise d'arrêter «la production du quotidien le jeudi 31 décembre 2020».
7.5.2018 Luxembourg, Hotel le Royal, 70 Joer Journal, Lëtzebuerger Journal photo Anouk Antony
Mediahuis reprend le groupe Saint-Paul Luxembourg
Le groupe multimédia Mediahuis NV, actuellement présent en Belgique, aux Pays-Bas et en Irlande, vient d’acquérir le capital social du groupe Saint-Paul Luxembourg SA. Cette acquisition permettra au premier groupe de médias luxembourgeois d’accélérer son projet de transformation numérique.
MEDIAHUIS  (Concentra / Standaard / Nieuwsblad / Gazet van Antwerpen / Belang van Limburg)
19/9/2014
pict. by Bert Van den Broucke © Photo News
Une offre de presse francophone en pleine mutation
Avec le «débarquement» de l'hebdomadaire «Le Jeudi» ce 6 juin, les titres en langue française au Luxembourg ne comptent plus que deux quotidiens nationaux et un seul mensuel économique. L'offre de presse papier continue de fondre, celle en ligne s'étoffe.
Imprimerie Editpress - Op Sommet - Photo : Pierre Matgé
«Le Jeudi» tire sa révérence
La direction du groupe de médias eschois Editpress a annoncé mardi la fin de la publication de son hebdomadaire francophone. Celui-ci paraîtra pour la dernière fois jeudi 6 juin.