Changer d'édition

L'aérien luxembourgeois attend son parachute
Économie 5 min. 04.11.2020

L'aérien luxembourgeois attend son parachute

Près de 20.000 emplois dans le pays dépendent de l'activité du Findel.

L'aérien luxembourgeois attend son parachute

Près de 20.000 emplois dans le pays dépendent de l'activité du Findel.
Photo : Pierre Matgé
Économie 5 min. 04.11.2020

L'aérien luxembourgeois attend son parachute

Lundi 9 novembre, une nouvelle tripartite reprendra les commandes pour poser le plus en douceur possible un secteur en chute libre depuis mars. Un plan de secours qui va au-delà des seuls salariés de Luxair, Cargolux et Luxairport.

(pj avec Marco Meng) - Personne ne sera mis au chômage. Il y a quelques semaines, cette annonce de François Bausch (Déi Gréng) a soulagé nombre des 5.000 salariés du secteur aérien du pays. Et le ministre de la Mobilité a défendu cette position lors de la première tripartite sectorielle, le 7 octobre dernier. Lundi 9 novembre, le second rendez-vous avez les partenaires sociaux précisera les détails sur le devenir des employés de Luxair, Cargolux et Luxairport.

A priori, 600 agents devraient bénéficier soit d'une mise en préretraite, soit d'un plan de reclassement. D'autres encore seront accueillis chez Cargolux, dans le cadre du prêt de main-d’œuvre. Des personnels bien plus utiles côté fret que dans le service passagers qui, depuis mars, ne cesse de perdre de l'altitude. Car si le transport de marchandises de la compagnie luxembourgeoise semble maintenir son activité au palier 2019, touristes et hommes d'affaires ont délaissé les liaisons Luxair.


Wi , Konsequenzen Lux-Airport und Luxair nach Coronakrise , Flughafen Luxemburg , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger wort
Prendre l'avion ne sera plus jamais comme avant
Pandémie de covid-19 oblige, la réouverture des vols depuis le Findel vendredi oblige la mise en place de mesures spécifiques et l'apprentissage de nouveaux comportements. Que ce soit au sein des terminaux ou à bord des avions.

Après une interruption de près de deux mois, le trafic passagers ne décolle toujours pas. Le spectre d'une contamination au covid-19 hantant encore bien des esprits. Preuve en est, quand il évoque la situation, Gilles Feith, le nouveau Pdg de Luxair, n'hésite pas encore à évoquer ces 1.300 réservations de vol annulées en une seule journée la semaine passée... Et le dirigeant de tenter de raisonner les esprits : «Dans nos avions, les minuscules particules en suspension sont filtrées par des filtres à hépatite; accessoires qui sont  renouvelés toutes les trois minutes. Pour l'aéroport lui-même, l'air est complètement remplacé par de l'air frais environ une fois par demi-heure».

Certes, mais même si l'infrastructure offre tous les gages sanitaires, la confiance ne revient pas. «En octobre, nous avons eu 75% de passagers en moins par rapport au même mois 2019», relate ainsi le responsable de l'aéroport, René Steinhaus. Concrètement : 1.500 passagers par jour (au lieu des 6 000 habituels). Et novembre s'annonce plus calamiteux encore. Et nul n'ose pronostiquer sur les voyages de fin d'année.

Lundi dernier, 23 avions ont décollé depuis la piste du Findel. En temps normal, la tour de contrôle donnait le go à quatre fois plus d'appareils. Quinze, parmi cette flotte, ont pris l'air sous les couleurs de Luxair dans des régions appréciées des vacanciers en cette saison (Grande Canarie, Majorque, Nice) ainsi qu'à Londres, Munich et Milan. Mais avec un taux de remplissage bas de plafond. Au point que les dix vols Luxair supplémentaires vers Porto prévus pendant la période de Noël apparaissent fort compromis à l'heure actuelle. 

Jusqu'à présent, Luxair a su faire face sur ses propres finances. L'État n'a donc pas eu à faire d'injections financières directes à la compagnie. Une nette différence quand on compare avec les grandes compagnies aériennes européennes dont la plupart ne doivent leur survie actuelle qu'à des versements publics. Bien sûr, la situation ne saurait se prolonger car les réservoirs vont finir par tomber à sec.

A combien se montera le trou d'air (d'euros en l'occurrence), Gilles Feith n'avance aucun chiffre pour le moment. Mais Luxair envisage de réduire de moitié les capacités disponibles à la vente en novembre et décembre en comparaison à l'offre passée. Depuis le début de l'épidémie, les appareils n'ont, semble-t-il, tout juste accueilli que le tiers de passagers par rapport à l'année record qu'avait été 2019.


Lokales, Luxair, Luxairport, Flieger, Künstler Sumo  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
BCO habille les avions sur mesure
C'est à cette PME basée à Steinfort que Luxair a notamment confié le récent relooking de deux appareils. Mais en une douzaine d'années, les décorations adhésives de la société ont déjà brillé sur des centaines d'engins.

Le Findel, qui depuis 2010, battait le record de fréquentation année par année, sait déjà que 2020 sera une année noire. Bien loin des 4,4 millions de passagers de l'an passé. Au second trimestre, 34.000 visiteurs ont été enregistrés quand ils étaient 1,2 million un an auparavant. Il est vrai qu'actuellement seulement 11 des 15 compagnies aériennes qui se rendaient au Luxembourg ont repris leurs dessertes. Et encore le nombre des destinations possibles depuis le Grand-Duché a chuté : de 85 à 55 aéroports. 

L'infrastructure aéroportuaire qui générait jusque-là 5% du PIB national va donc dévisser, comme ses concurrents locaux, européens, mondiaux. Mais la casse n'impactera pas uniquement les 5.000 employés des trois grands acteurs de l'aérien car, au total, près de 20.000 emplois dépendent de l'activité de l'aéroport national. De cela aussi, il faudra que la deuxième réunion de la tripartite sectorielle tienne compte dans ses accords et plan de relance éventuellement annoncés. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le couvre-feu connait déjà ses exceptions
Le Luxembourg a fait le choix, pour novembre, d'interdire tout déplacement de nuit. Mais certains pourront tout de même se retrouver en extérieur entre 23h et 6h du matin. Et cela sans risquer de verbalisation.
13.07.11 ministre halsdorf se rend sur le terrain, polizei, besuch polizei halsodorf, gare quartier,  patrouille et accompagnement par halsdorf, luxembourg, photo: Marc Wilwert
L'arrivée en grande pompe de l'A400M
Le premier avion de transport grand-ducal, de 45 m de long et 141 tonnes au décollage, s'est posé ce mercredi à l'aéroport de Luxembourg. Revivez ce moment en images.
Cérémonie d’accueil de l’avion de transport A400M à l’aéroport du Findel - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Cargolux ne s'envole «pas sans son masque»
Son long nez caractéristique est tout bleu parce qu'il porte un masque de protection. Un des gros porteurs de la compagnie de fret aérien luxembourgeoise porte ainsi un message contre le covid-19.
Aucune suppression d'emplois envisagée au Findel
Alors que de nombreux aéroports ont annoncé des coupes sombres dans leurs effectifs, l'aéroport luxembourgeois ne devrait pas procéder à des licenciements en attendant un retour à la normale espéré en 2023.
Fluggäste müssen sich vorher informieren, welche Einreisebestimmungen für ihr Reiseziel gelten.
DB Schenker se rapproche du Findel
Un grand de la logistique a décidé d'investir dans de nouveaux équipements. Ainsi, le spécialiste allemand du fret, installé au Luxembourg depuis 1989, va-t-il bientôt développer son activité à proximité du Cargo Center de l'aéroport national.
Cargolux souffle ses 50 bougies
La compagnie de fret aérien luxembourgeoise fête son demi-siècle d'existence ce mercredi 4 mars. Tout a commencé un mardi, avec une livraison de fraises et de laitues iceberg à destination de New York, via Stockholm.
Ce n'est qu'à partir de 1973 que la flotte de Cargolux a commencé à remplacer ses appareils à hélices