Changer d'édition

Knauf peut s'installer à Illange
Économie 2 min. 03.01.2019

Knauf peut s'installer à Illange

Illange devrait produire 112.000 tonnes de laine de roche par an, vendue en France, en Belgique et... au Luxembourg.

Knauf peut s'installer à Illange

Illange devrait produire 112.000 tonnes de laine de roche par an, vendue en France, en Belgique et... au Luxembourg.
Photo: Knauf Insulation
Économie 2 min. 03.01.2019

Knauf peut s'installer à Illange

L'usine dont le Luxembourg ne voulait pas obtient le feu vert des autorités françaises en Lorraine.

(T.L) - Près de deux ans après avoir entamé des négociations des deux côtés de la frontière, Knauf Insulation a reçu, le 21 décembre, l'autorisation des autorités françaises de s'installer sur la méga-zone d'Illange, juste après Thionville. L'usine dont le Luxembourg ne voulait pas vraiment sans le lui dire pourrait commencer à produire de la laine de roche à partir de la fin de l'année.

Onze ans après que le Département de la Moselle eut acquis 130 hectares de terres agricoles, pour pouvoir accueillir d'abord un gros projet industriel puis une zone d'échanges avec des commerçants chinois, Illange accueillera son premier industriel. Le directeur général de Knauf Insulation pour l'Europe de l'Ouest, Mark Leverton, accompagné du futur directeur du site, Alain Rysman, avait annoncé un investissement initial de 110 millions d'euros et 123 emplois.

«20 millions d'euros de retombées économiques annuelles, entre les 7 millions d'euros de salaires, les 8,5 millions d'euros alloués aux transports de la matière première puis des produits finis, ou le 1,5 million d'euros reversé sous forme de taxes. Rien que le temps de mise en place du projet, nous aurons besoin de 3.000 nuits d’hôtel», avait annoncé Mark Leverton au cours des nombreuses discussions qui ont eu lieu avec les deux associations de défense des riverains.

Malgré les promesses de faire de ce site un modèle de respect de l'environnement en Europe, ces dernières ont laissé planer l'hypothèse d'un recours au Tribunal administratif, pour faire annuler la décision. «Le principe même de l’autocontrôle préconisé par l’arrêté est une plaisanterie. On voit ce que cela donne dans la finance!», s'est fâché le président de Stop Knauf Illange (SKI) chez nos confrères du Républicain lorrain.

Le sujet avait, au Luxembourg, opposé la ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg au ministre de l'Economie Etienne Schneider, même si l'écologiste confiait avoir traité Knauf de la même manière que tous les industriels.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Knauf: Schneider ne décolère pas
Le ministre de l'Economie, Etienne Schneider, est en colère de voir l'usine Knauf partir de l'autre côté de la frontière. "C'est plus une question d'image qu'un cas particulier qui me fâche", dit-il.
Pour Etienne Schneider, la multiplication des problèmes sur les dossiers industriels torpille l'image de marque du Luxembourg