Changer d'édition

Guardian revoit sa position et annonce un plan social
Économie 20.10.2020

Guardian revoit sa position et annonce un plan social

Pour le personnel et le syndicat Chimie de l'OGBL, «le modèle social luxembourgeois est littéralement piétiné».

Guardian revoit sa position et annonce un plan social

Pour le personnel et le syndicat Chimie de l'OGBL, «le modèle social luxembourgeois est littéralement piétiné».
Photo: Pierre Matgé
Économie 20.10.2020

Guardian revoit sa position et annonce un plan social

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
L'OGBL et la délégation du personnel de Luxguard II ont été informés ce mardi que la direction de l’entreprise comptait finalement procéder à un licenciement collectif. 49 personnes sont concernées par cette mesure.

Début septembre, la direction des sites de Dudelange et Bascharage annonçait avoir conclu un accord avec le syndicat OGBL pour un plan de maintien dans l'emploi (PME) pour 24 mois. Mais ce mardi, c'est la douche froide pour les travailleurs, la direction de l'entreprise a bien l'intention de procéder à un plan de licenciement collectif.

«C'est un véritable affront envers la délégation du personnel qui a mis tout en oeuvre au cours des derniers mois pour faire en sorte qu'aucun des salariés concernés par le plan de maintien dans l'emploi ne voie son existence menacée», regrette l'OGBL dans un communiqué publié ce mardi.


Wirtschaft, Guardian, Luxgard Dudelingen, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Guardian signe un plan de maintien dans l'emploi
La direction du fabricant de verre a accepté de repousser son plan social de quelques semaines. Reste à définir combien parmi les 201 personnels menacés de perdre leur emploi bénéficieront du PME conclu.

Le syndicat dénonce également l'attitude de la direction de Guardian qui «remet tout simplement en cause le PME qu'elle a elle-même signé ainsi que le dialogue social dans l'entreprise».

49 salariés sont désormais concernés par le plan social que la direction compte mettre en place «alors que des solutions auraient certainement pu être trouvées dans le cadre du PME» selon les représentants des syndicats. 

Dans ce contexte, «un conflit social est toutefois devenu désormais inévitable chez Luxguard II». Le syndicat Chimie de l'OGBL mais aussi la délégation du personnel ont décidé de mettre en place «tous les moyens à leur disposition pour que la direction retire ce plan». 


Arbeiter, Produktion, Wirtschaft, Arbeit, Industrie, Guardian, Guardian Automotive, Automobilindustrie, ACHTUNG !! ATTENTION !! : DIESE BILDER DUERFEN NUR FUER SAINT-PAUL PRODUKTE VERWENDET WERDEN / CES IMAGES SONT POUR UNE UTILISATION EXCLUSIVE DANS LES PRODUITS SAINT-PAUL / JEDE ANDERWEITIGE NUTZUNG BEDARF DER VORHERIGEN ZUSTIMMUNG / POUR TOUTE AUTRE UTILISATION IL FAUT IMPERATIVEMENT DEMANDER UNE AUTORISATION AU PREALABLE / CONTACT : ROMAIN REINARD OU LE PHOTOGRAPHE DE L`IMAGE,
Le plan social sérieusement réduit à Guardian
Le fabricant de verre ne prévoirait plus 201 suppressions d'emplois mais 62 au terme d'un mois de négociations. Mais si l'OGBL réclame encore un délai de concertation, la direction veut maintenant déclencher le plan social.

Pour rappel, le fabricant installé au Grand-Duché depuis 1989 comptait dans un premier temps supprimer 201 employés sur 453 collaborateurs mais à l'issue des premières négociations, l'entreprise envisageait de se séparer de 62 salariés

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le plan social sérieusement réduit à Guardian
Le fabricant de verre ne prévoirait plus 201 suppressions d'emplois mais 62 au terme d'un mois de négociations. Mais si l'OGBL réclame encore un délai de concertation, la direction veut maintenant déclencher le plan social.
Arbeiter, Produktion, Wirtschaft, Arbeit, Industrie, Guardian, Guardian Automotive, Automobilindustrie, ACHTUNG !! ATTENTION !! : DIESE BILDER DUERFEN NUR FUER SAINT-PAUL PRODUKTE VERWENDET WERDEN / CES IMAGES SONT POUR UNE UTILISATION EXCLUSIVE DANS LES PRODUITS SAINT-PAUL / JEDE ANDERWEITIGE NUTZUNG BEDARF DER VORHERIGEN ZUSTIMMUNG / POUR TOUTE AUTRE UTILISATION IL FAUT IMPERATIVEMENT DEMANDER UNE AUTORISATION AU PREALABLE / CONTACT : ROMAIN REINARD OU LE PHOTOGRAPHE DE L`IMAGE,
Franz Fayot se penche au chevet de Guardian
Face aux restructurations annoncées, le ministre de l'Économie encourage la société à investir dans une nouvelle installation «verte». Il se dit «prêt à rencontrer les dirigeants du groupe aux Etats-Unis» dès que la situation sanitaire le permettra.
Guardian
201 emplois suspendus au sort de Guardian
Des coupes sombres parmi les personnels des deux sites luxembourgeois seraient envisagées. Le syndicat OGBL vient de tirer la sonnette d'alarme alors que des négociations devraient débuter le 2 septembre.
illustration  hight tech hightech guardian ,   arbeit, industrie, arbeiter, , photo: Marc Wilwert
Sur le site de Dudelange: Guardian Luxguard: l'OGBL saisit l'ITM
«Le dialogue social est au point mort» chez Guardian Luxguard II, avertit l'OGBL. En cause: le système de primes qui récompense bien davantage les employés que les ouvriers et, plus généralement «le non-respect de la loi sur les comités mixtes», dénonce Stefano Araujo, secrétaire central.
A Dudelange, Guardian Luxguard fabrique du verre flotté, des vitrages et des glaces pour l'industrie automobile.