Changer d'édition

Gramegna hôte d'Airbnb
Économie 2 min. 10.04.2019

Gramegna hôte d'Airbnb

Atrium du siège mondial d'Airbnb à San Francisco

Gramegna hôte d'Airbnb

Atrium du siège mondial d'Airbnb à San Francisco
Photo: Creative Commons
Économie 2 min. 10.04.2019

Gramegna hôte d'Airbnb

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Lors d'une mission en Californie axée sur la promotion du Fintech luxembourgeois, Pierre Gramegna a notamment rencontré ce mardi le géant de l'économie du partage dans le secteur de l'hospitalité. L'occasion de parler de la plateforme de paiements à l'échelle mondiale que ce dernier déploie à partir de la Cloche d'Or.

En visite à San Francisco, le ministre des Finances Pierre Gramegna a tweeté sa joie après sa rencontre mardi avec Greg W. Greeley le président d’Airbnb.

«Une journée qui commence bien avec la discussion avec @Greeley sur l'avenir du secteur de l’hospitalité et de l'économie du partage au siège social de @Airbnb à San Francisco», avait-il écrit.

Selon nos confrères de paperJam, il y aurait un lien entre cette rencontre et l’immatriculation le 4 décembre dernier de Airbnb Payments Luxembourg SA.

Spécialisée dans le paiement pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique à Luxembourg, la société basée à la Cloche d’Or est une filiale de la plateforme communautaire américaine de location et de réservation de logements de particuliers. 

Paiements dans 70 devises et 191 pays

Selon le registre du commerce luxembourgeois la nouvelle entité a pour objet «l’émission, l’acquisition, la distribution et l’échange de monnaie électronique» ainsi que «la fourniture de services de paiement, et en particulier les services énumérés aux points 3 de l’annexe de la Loi sur les Services de Paiement ainsi que les services auxiliaires, incluant sans limitation, les services de change».

Le groupe américain traite des milliards de dollars de paiements par an dans 191 pays et 70 devises, à travers des dizaines de fournisseurs de paiement et de banques.

L'entité qui n'a pas encore reçu l'agrément de la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF), recherche actuellement son directeur général, son directeur des opérations, ainsi que son Chief compliance officer, chargé du reporting en matière de blanchiment d'argent.

Mission financière FinTech  

En déplacement en Californie, Pierre Gramegna, a entamé jusqu'à ce mercredi une mission financière axée sur la FinTech.  Il a pour l'occasion visité plusieurs géants et start-up de la Silicon Valley ainsi que des incubateurs. Outre s’informer sur les derniers développements, innovations et tendances en matière de technologie financière, la délégation luxembourgeoise est venue faire la promotion de la place financière comme hub européen privilégié pour les FinTechs américaines.

Nasir Zubairi, le CEO de la Luxembourg House of Financial Technology (LHoFT) et des représentants du ministère des Finances et de Luxembourg for Finance (LFF) figuraient parmi les membres de la délégation.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Deuxième chance pour ABLV
Le tribunal de commerce de Luxembourg a rejeté la demande de mise en liquidation de la filiale luxembourgeoise du groupe bancaire letton ABLV émise par la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF).
La CSSF avait placé la filiale luxembourgeoise de ABLV en sursis de paiement.
PingPong: Une Fintech chinoise s'installe à Luxembourg
Le groupe chinois de technologie financière reçoit symboliquement du ministre son agrément pour servir le marché européen depuis le Luxembourg. Il y base son quartier général pour ses activités en UE et y développera un centre de recherche.
Mario Caporali (chef compliance officer), Danielle Kuhn (EU managing director), Yu Chen (PDG) et Ning Wang (Global Chief Business Officer) entourent le ministre des Finances Pierre Gramegna.
FinTech: Le LHoFT accueille déjà une star
Le Luxembourg House of FinTech a ouvert ses portes lundi soir en présence du ministre des Finances, Pierre Gramegna. Parmi ses quatre premiers occupants, la Britannique Humaniq pourrait valoir un joli coup de pub à ce lieu d'échanges tourné vers l'avenir de la finance.
24.04.2017 Luxembourg, Kirchberg, LHoFT, house of entrepreneurship, Nasir Zubairi, Pierre Gramegna et Carlo Thelen  photo Anouk Antony