Changer d'édition

Goodyear prêt à redéployer ses effectifs de Colmar-Berg
Économie 26.11.2020

Goodyear prêt à redéployer ses effectifs de Colmar-Berg

C'est l'unité de production de pneus en petite série qui serait d'abord concernée.

Goodyear prêt à redéployer ses effectifs de Colmar-Berg

C'est l'unité de production de pneus en petite série qui serait d'abord concernée.
Photo : DR
Économie 26.11.2020

Goodyear prêt à redéployer ses effectifs de Colmar-Berg

Le manufacturier, installé dans le nord du Luxembourg, a entamé des discussions pour dispatcher une centaine de ses salariés sur d'autres sites de production. Compris vers Dudelange.

(pj) L'usine de production de pneumatiques Goodyear, de Colmar-Berg, avait été au printemps un des premiers sites industriels majeurs à sortir du confinement. Mais force est de constater que le carnet de commandes de la firme a chuté ces derniers mois. Raison pour laquelle, mardi dernier, la direction a convoqué la délégation de l'entreprise et les syndicats pour leur faire part d'une réorganisation des personnels.


This picture taken on August 6, 2012 shows workers checking on a solar panel at a field in Hami, China's farwest Xinjiang region. German Chancellor Angela Merkel said on August 30 that a dispute between Chinese and European solar panel makers should be solved via talks, not trade limits, as she starts a visit to strengthen ties with China.      CHINA OUT      AFP PHOTO
Goodyear + soleil = photovoltaïque à Colmar-Berg
L'équipementier luxembourgeois s'associe avec Enovos pour installer deux centrales solaires capables de produire l'équivalent des attentes en électricité d'une commune de 1.200 foyers. Premiers watts en 2022.

Cette mesure impacterait, en l'état actuel, une centaine de salariés seulement (sur les plus de 3.400 employés par Goodyear Dunlop Tires au Grand-Duché). Et uniquement des personnels affectés jusque-là à l'unité «low volume tyres production» (pneus voitures à faible volume). L'idée n'étant pas de procéder à des licenciements, mais à des mises à disposition vers d'autres sites. Une des issues pouvant être de redéployer une partie des agents vers la nouvelle usine de Dudelange que le groupe occupe depuis près d'un an.

Dans un communiqué commun, OGBL et LCGB indiquent que «les activités de prototypage et de services pneus, menées à Colmar-Berg, ne seraient pas impactées». Cependant, les syndicats indiquent que des discussions vont être entamées avec les responsables de l'usine afin que «chacune des personnes concernées retrouve une place à qualification et occupation équivalentes, et sans perte de salaire», confie Stefan Osorio, secrétaire central adjoint de l'OGBL.

Il sera aussi question de trouver un accord «sur les mesures d’accompagnement au sein du plan de maintien dans l’emploi» dont la négociation a également débuté. «L'idée étant de clôturer ce processus de redéploiement sur une période de 12 à 18 mois», indique de son côté Robert Fornieri, secrétaire général adjoint LCGB.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'UEL et la fausse bonne idée d'une nouvelle tripartite
Contrairement aux syndicats qui demandent au gouvernement d'accélérer la mise en oeuvre d'une rencontre entre partenaires sociaux pour s'accorder sur les suites à donner à la crise sanitaire, le patronat considère mercredi que cette demande ne répond pas à un besoin actuel.
Wirtschaft , Jean-Paul Olinger, UEL-Direktor. Thema: Wünsche der UEL an die REgierung, 100 Tage im Amt, Luxemburg, Luxemburg, Chambre de Commerce, Foto: PierreMatgé/Luxemburger Wort
Le travail entre les mains de 73% de non-Luxembourgeois
Les résidents luxembourgeois ne constituent que 26% de la population active au Grand-Duché. Plutôt «cols blancs», ils sont «surreprésentés dans les secteurs les plus rémunérateurs», indique la dernière étude du Statec.
Leute Menschen Arbeiten Gewerkschaft zusammen verschieden viele divers (Shutterstock)
Ils disent non à la hausse du salaire minimum
Après l'Union des entreprises, la Confédération des classes moyennes hausse aussi le ton face à l'augmentation de 2,8% des plus bas revenus. «Un signal fatal aux petites et moyennes entreprises», selon elle.
Baustelle CNIS (Rettungswesen) im Ban de Gasperich. Foto:.Gerry Huberty
Le chômage se stabilise en octobre
Si l'Adem enregistre une hausse d'à peine 0,5% par rapport au mois de septembre, cette stabilisation est en réalité en trompe-l’œil puisque sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi demeure en nette hausse.
Wirtschaft, ADEM, Arbeitsamt, Jugendarbeitslosigkeit, Arbeit, Job, ADEM Esch Alzette, ( gestelltes Bild mit Einverständnis des Jugendlichen zu jedem Thema in Zusammenhang der ADEM ) Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort Esch Alzette, ( gestelltes Bild mit Einverständnis des Jugendlichen zu jedem Thema in Zusammenhang der ADEM ) Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort