Changer d'édition

Fitch confirme le triple A: Gramegna: «Cette notation n’est pas à prendre pour acquise»
La situation favorable des finances publiques luxembourgeoises est un élément clé justifiant cette notation AAA de Fitch, souligne le ministère des Finances.

Fitch confirme le triple A: Gramegna: «Cette notation n’est pas à prendre pour acquise»

Photo: Shutterstock
La situation favorable des finances publiques luxembourgeoises est un élément clé justifiant cette notation AAA de Fitch, souligne le ministère des Finances.
Économie 2 min. 14.10.2017

Fitch confirme le triple A: Gramegna: «Cette notation n’est pas à prendre pour acquise»

Maurice FICK
Maurice FICK
Dans la foulée de la présentation du budget de l'Etat 2018, l'agence de notation Fitch a confirmé vendredi le «AAA» du Luxembourg avec perspective stable. Prudent, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, sait que « les efforts continus seront nécessaires afin de maintenir l’équilibre budgétaire».

Dans la foulée de la présentation du budget de l'Etat 2018 mercredi, l'agence de notation Fitch a confirmé vendredi le «AAA» du Luxembourg avec perspective stable. Prudent, le ministre des Finances, Pierre Gramegna,  sait que «les efforts continus seront nécessaires afin de maintenir l’équilibre budgétaire».

Pour Pierre Gramegna, cette confirmation du AAA par Fitch «témoigne du succès des choix politiques du gouvernement. La mise en œuvre de réformes structurelles et un environnement propice au bon développement économique ont clairement contribué à la bonne évolution des finances publiques de notre pays».

Mais cette excellente notation «n'est toutefois pas à prendre pour acquise. Des efforts continus seront nécessaires afin de maintenir l’équilibre budgétaire à moyen et à long terme ainsi que pour garantir l’attractivité du Luxembourg à l’échelle internationale.»

La situation favorable des finances publiques luxembourgeoises est un élément clé justifiant cette notation. En comparant la situation du Luxembourg avec les autres pays notés «AAA» par l’agence Fitch, la dette publique luxembourgeoise était la plus faible en 2016, avec 20,8% du PIB, et le solde budgétaire à +1,6% du PIB était nettement au-dessus de la médiane de +0,2% du PIB.

Dans son analyse, Fitch souligne également que la croissance du Luxembourg sur les cinq dernières années était en moyenne largement supérieure à celle des autres pays «AAA» et de la zone euro. L’agence estime que cette tendance positive se prolongera sur la période 2017-2019, notamment grâce aux effets bénéfiques de la réforme fiscale sur la consommation des ménages.

Au titre des risques, l’agence indique les conséquences possibles d’une sortie désordonnée du Royaume-Uni de l’UE et un éventuel revirement protectionniste au niveau de l’économie mondiale. Malgré la forte évolution des prix de l’immobilier au Luxembourg, Fitch considère que les risques pour la stabilité financière sont limités. L’agence souligne dans ce contexte la solidité du secteur bancaire qui affichait, fin 2016, un niveau de ratio de fonds propres de 24,1% et un des taux de créances douteuses les plus faibles au sein de l’UE.


Sur le même sujet

Notation confirmée: Fitch donne un «AAA» au Luxembourg
L'agence de notation financière Fitch a réaffirmé vendredi soir la note «AAA» du Grand-Duché de Luxembourg avec perspective «stable», fait savoir le ministère des Finances. Le Luxembourg reste l'un des rares pays à bénéficier de la meilleure notation de crédit auprès des trois grandes agences.
Le Luxembourg continuera à connaître une croissance bien supérieure à la moyenne de l'Union européenne et de la zone euro, estime Fitch.