Changer d'édition

Feu vert accordé pour les concessions automobiles
Économie 2 min. 07.05.2020 Cet article est archivé

Feu vert accordé pour les concessions automobiles

Au Luxembourg, la FEDAMO a émis toute une série de recommandations aux garagistes.

Feu vert accordé pour les concessions automobiles

Au Luxembourg, la FEDAMO a émis toute une série de recommandations aux garagistes.
Photo : AFP
Économie 2 min. 07.05.2020 Cet article est archivé

Feu vert accordé pour les concessions automobiles

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A compter du lundi 11 mai, les showrooms automobiles (mais aussi motos et motorhomes) pourront à nouveau accueillir la clientèle. Priorité étant laissée à la sécurité des acheteurs et des vendeurs.

«Même les essais sur route seront possibles !» C'est peu dire qu'à la Fedamo on a le sourire avec l'approche de la levée du confinement. A compter du 11 mai en effet, les 160 garages luxembourgeois adhérents à la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité et l'ensemble des concessions peuvent redémarrer pied au plancher. Pas seulement la partie réparation ou changement de pneumatiques comme ces dernières semaines, mais bien toute l'activité. Vente de véhicules neufs ou d'occasion compris, mentionne Franck Lentz, conseiller à la fédération. «Ce serait plus bénéfique pour faire avancer les choses.»

Autant dire que la nouvelle met du baume parmi les personnels de ce domaine d'activité qui pèse lourd, au Luxembourg. Il est ici tout de même de près de 5.000 emplois en place. Déjà que l'année avait démarré timidement (-19% au premier trimestre), que l'Autofestival 2020 n'avait pas forcément été le meilleur cru, voilà que le covid-19 a brutalement fait caler les ventes. En témoigne le chiffre des immatriculations qui, de janvier à avril dernier est passé de 4.300 plaques délivrées à... 1.200.


Lokales, Autofestival 2020, Volvo, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le secteur automobile ronge son frein
Alors qu'en Allemagne, les concessions ont pu redémarrer dès le 20 avril, aucune date n'est avancée au Grand-Duché. Certains représentants de la corporation commencent à s'impatienter.

A l'heure d'embrayer sur la reprise, le secteur s'est fixé un objectif : retrouver la confiance des clients. «Et cela passe par la sécurité offerte dans nos concessions, assure Frank Lentz. C'est pourquoi la Fedamo a fait parvenir à chacun de ses membres des recommandations pour un redémarrage dans le respect non seulement des règles gouvernementales mais aussi afin de rassurer les acheteurs qui pousseront la porte des garages d'ici peu. 

Rappel des deux mètres de distanciation, port du masque de rigueur (comme dans l'ensemble des commerces) mais aussi pose de protections plastiques à multiplier sur sièges, volant ou pommeau de levier de vitesse: voilà les grandes lignes. Ce n'est qu'au prix du respect de ces détails que le marché automobile rebondira. «Même s'il ne faut pas s'attendre à battre le record de vente de 2019, avec plus de 55.000 voitures mises en circulation

Et concernant les essais en extérieur des modèles favoris, alors? Bien entendu qu'il faudra se montrer prudent. On peut parfaitement imaginer un système en quinconce avec le client sur le siège conducteur et le commercial à l'arrière côté passager, indique-t-on à la Fedamo. Après tout, si deux personnes sont autorisées à circuler à l'avant de la même camionnette pour le secteur de la construction, pas de raison qu'il n'en soit pas de même dans l'habitable d'une berline.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'électrique ne fait pas le plein lors de l'Autofestival
Les visiteurs de la dernière édition du salon ont porté une attention toute particulière aux motorisations zéro émission. Pourtant, les acheteurs, dans leur grande majorité, n'ont pas franchi le pas de l'électrification. Tour d'horizon chez quelques concessionnaires en attendant les conclusions de la fédération des distributeurs.
AUTOFESTIVAL 2019: Porsche, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
La taxe sur les véhicules cale au démarrage
Elle devait entrer en vigueur au 1er mars, mais les députés ont mis un sérieux coup de frein à l'application de cette taxe basée sur de nouveaux critères de pollution. Le ministre de la Mobilité doit ronger son frein, et surtout repréciser son projet.
L'an passé, plus de 55.000 voitures neuves ont été immatriculées au Luxembourg.
La mode des SUV accélère le niveau de pollution
Plus de 200 millions de voitures au look de 4x4 circulent dans le monde. Un succès commercial qui menace de réduire à néant les tentatives du secteur automobile pour baisser ses émissions de CO2... et qui risque de lui coûter cher.
Plus de 200 millions de SUV étaient en circulation en 2018.