Changer d'édition

Facebook renforce la sécurité sur Messenger
Économie 21.05.2020

Facebook renforce la sécurité sur Messenger

Chaque jour, Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger sont utilisés par 2,2 milliards d'abonnés.

Facebook renforce la sécurité sur Messenger

Chaque jour, Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger sont utilisés par 2,2 milliards d'abonnés.
Photo : AFP
Économie 21.05.2020

Facebook renforce la sécurité sur Messenger

La société de Mark Zuckerberg a fait savoir jeudi que son application était désormais capable de traquer, discrètement, les arnaqueurs. Pour cela, elle utilisera le système de communication des smartphones à l'arrière-plan.

(AFP) - Désormais, des messages de sécurité apparaîtront dans les échanges Messenger si l'activité en coulisses est jugée suspecte. A charge pour la technologie d'intelligence artificielle de Facebook de déclencher cette alarme. Cette nouvelle fonctionnalité «va aider des millions de personnes à potentiellement éviter des interactions dangereuses et des arnaques, sans compromettre leur vie privée», a déclaré Jay Sullivan, un responsable de la sécurité des produits chez Facebook.

Cette sécurité a déjà été déployée en mars sur les téléphones opérés par Androïd (Google) et le sera cette semaine sur les iPhone (Apple). «Trop souvent les gens discutent avec quelqu'un en ligne qu'ils pensent connaître, alors qu'il s'agit d'un imposteur», a expliqué Jay Sullivan. «Ces faux comptes sont difficiles à identifier et les conséquences peuvent coûter cher».


Les employés chargés de retranscrire les conversations enregistrées sur Messenger n'avaient pas connaissance de la source et de l'usage fait.
Facebook écoutait bien ses utilisateurs
La firme a payé des centaines de sous-traitants pour transcrire des extraits sonores de conversations de certains usagers de Messenger. Un agissement lui permettant de mieux calibrer ses publicités ou pages d'information.

L'intelligence artificielle repère les comportements douteux, comme l'envoi de messages à grande échelle, ciblant certaines régions ou démographies. Cette technologie ne nécessite pas d'examiner le contenu des messages, assure Facebook, qui compte bien passer au cryptage intégral de Messenger, comme son autre messagerie WhatsApp. «Pour nous préparer au chiffrage de bout en bout, nous investissons dans des outils comme celui-ci, qui protègent la vie privée des personnes sans lire les messages», a précisé M. Sullivan.

Messenger utilise déjà des logiciels capables de combattre les spams et d'entraver les tentatives d'adultes de contacter des mineurs qu'ils ne semblent pas connaître. Avec la pandémie de coronavirus, Facebook a entrepris de passer à la vitesse supérieure sur la mise en place de nouveaux outils qui renforcent ses plateformes, plus utilisées que jamais à la faveur du confinement.


Sur le même sujet

La défiance vis-à-vis de Zoom gagne du terrain
Certaines des plus grandes entreprises du monde ont officiellement déconseillé, jeudi, l'utilisation de l'application de conférence. Ce qui alimente une réaction de plus en plus vive contre un service qui a pris de l'importance pendant la pandémie de covid-19.
Zum Themendienst-Bericht vom 14. April 2020: Im Dark Web werden derzeit Datensätze mit Log-in-Informationen für den Videochat-Dienst Zoom zum Kauf angeboten. Das berichtet das IT-Fachportal «Bleepingcomputer.com» Foto: Zacharie Scheurer/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Les fakes news sur le virus gangrènent la toile
Face à l'afflux de fausses informations sur les réseaux sociaux, le Zentrum fir politesch Bildung agit pour aider les internautes à démêler le vrai du faux. Des initiatives qui se multiplient au Luxembourg, comme ailleurs.
Les Luxembourgeois peu dérangés par l'e-marketing
Très rares sont les plaintes de consommateurs du Grand-Duché se plaignant d'avoir été trop souvent démarchés par téléphone, sms ou e-mail intempestifs. Au contraire de la France où le phénomène a empiré.
GSM, Smartphone, Handy, Hand, SMS