Changer d'édition

Encevo revendique une année «marquée par le succès»
Économie 15.05.2019

Encevo revendique une année «marquée par le succès»

Encevo revendique une année «marquée par le succès»

Photo:Guy Jallay
Économie 15.05.2019

Encevo revendique une année «marquée par le succès»

Avec un bénéfice net en hausse de près de 15% et des investissements dépassant la barre des 200 millions d'euros, 2018 a été marquée par des résultats qualifiés de «solides» par la direction du groupe énergétique luxembourgeois.

(Jmh) - Malgré un marché de l'énergie «en pleine transformation», Encevo aura connu une année 2018 faste. Avec un bénéfice net de 63,9 millions d'euros - en hausse de 14,7% par rapport à 2017 - et un Ebitda de 213,3 millions d'euros - en hausse de 10,1% - le groupe revendique «des résultats solides».

Pour expliquer cette situation, les dirigeants du groupe qui chapeaute le fournisseur d'électricité Enovos et le fournisseur de gaz Creos avancent le choix de se séparer de «certains effets négatifs», comme son retrait du marché belge ou le pas de côté fait dans le biogaz. À l'inverse, sa présence sur le marché allemand a permis d'«augmenter ses volumes en termes de vente d'énergie, autant pour l'électricité que pour le gaz naturel», selon les termes cités dans le communiqué officiel.

Développement des énergies renouvelables

Côté investissement, le groupe revendique une enveloppe globale de 209 millions d'euros - contre 199,7 millions en 2017 -, dont 132 millions d'euros réalisés par Creos. Outre la réalisation d'un nouveau siège dans la capitale, un nouveau centre de dispatching à Bettembourg et le déploiement des bornes Chargy, les investissements de l'opérateur de réseaux visent au déploiement des compteurs intelligents, dont 122.400 ont été installés en 2018. 105.000 pour l'électricité et 17.400 pour le gaz. 

À  noter enfin que le groupe revendique «le succès lors du premier appel d'offres public pour les installations photovoltaïques d'une puissance inférieure à 500 kWc», ainsi que la poursuite de l'essor des projets éoliens développés via sa joint-venture Soler.



Sur le même sujet

Ardian cède ses parts dans Encevo
Comme il l'avait annoncé en avril dernier, le groupe d'investissement Ardian a cédé ses 25,5% dans Encevo, la maison-mère de Creos et Enovos. C'est China Southern Power Grid International qui les reprend.