Changer d'édition

Economie: DBRS confirme la notation «AAA» du Luxembourg
Dans son analyse, DBRS met l’accent sur la stabilité politique et la qualité des institutions luxembourgeoises, surtout en ce qui concerne la supervision du secteur financier.

Economie: DBRS confirme la notation «AAA» du Luxembourg

Photo: Guy Wolff/LW-Archiv
Dans son analyse, DBRS met l’accent sur la stabilité politique et la qualité des institutions luxembourgeoises, surtout en ce qui concerne la supervision du secteur financier.
Économie 2 min. 22.09.2017

Economie: DBRS confirme la notation «AAA» du Luxembourg

Michel THIEL
Michel THIEL
En date du 22 septembre 2017, l'agence de notation financière DBRS a confirmé la notation «AAA» du Grand-Duché du Luxembourg avec tendance stable.

(C.) - Parmi les facteurs clés justifiant le maintien de la plus haute notation possible, DBRS cite notamment la bonne tenue des finances publiques du Luxembourg. Dans ses projections, DBRS estime que la dette publique se stabilisera bien en dessous du critère de Maastricht et du seuil plus restreint défini par le gouvernement et que le solde budgétaire restera excédentaire pour les années 2017 et 2018. L’agence souligne également que la dette publique luxembourgeoise figure parmi les plus faibles en Europe.

Dans son analyse, DBRS met l’accent sur la stabilité politique et la qualité des institutions luxembourgeoises, surtout en ce qui concerne la supervision du secteur financier dont elle souligne la robustesse. L’agence rappelle par ailleurs que le Grand-Duché se situe parmi les premiers pays au niveau des indicateurs de gouvernance de la Banque mondiale. Ce positionnement reflète la bonne gouvernance et la transparence, ainsi que la solidité du cadre réglementaire et financier. Enfin, DBRS met en avant le pouvoir d’achat des ménages luxembourgeois, qui dépasse 2,4 fois la moyenne de la zone euro.

Brexit: effets positifs pour le Grand-Duché?

En ce qui concerne l’impact possible du Brexit sur l’économie luxembourgeoise, DBRS estime que celui-ci pourrait se révéler positif, en raison des opportunités découlant de l’installation de nouvelles sociétés au Grand-Duché.

Au niveau des risques, DBRS cite la vulnérabilité à des chocs externes, ainsi que l’évolution incertaine du cadre fiscal international. En ce qui concerne le marché immobilier, l’agence relève l’augmentation des prix depuis 2010, tout en estimant que les taux d’endettement des ménages restent raisonnables. Partant, DBRS estime que les risques pour la stabilité financière sont bien maîtrisés.

Pierre Gramegna, ministre des Finances, commente: «Une semaine après que l’agence Standard and Poor’s a réitéré sa confiance envers le Grand-Duché, je me réjouis qu’une deuxième agence confirme également la notation «AAA» du Luxembourg. L’analyse de DBRS met en valeur les excellents fondamentaux de l’économie luxembourgeoise, ainsi que ses perspectives prometteuses, soutenues par une croissance estimée supérieure à 4%. Une fois de plus, cette analyse souligne le bien-fondé des politiques mises en œuvre par le gouvernement en matière économique et financière.»


Sur le même sujet

Notation confirmée: Fitch donne un «AAA» au Luxembourg
L'agence de notation financière Fitch a réaffirmé vendredi soir la note «AAA» du Grand-Duché de Luxembourg avec perspective «stable», fait savoir le ministère des Finances. Le Luxembourg reste l'un des rares pays à bénéficier de la meilleure notation de crédit auprès des trois grandes agences.
Le Luxembourg continuera à connaître une croissance bien supérieure à la moyenne de l'Union européenne et de la zone euro, estime Fitch.
Standard and Poor's: Bonne note pour le Luxembourg
L’agence de notation financière Standard & Poor’s (S&P) a réaffirmé vendredi la note «AAA» du Grand-Duché du Luxembourg avec perspective «stable». Le Luxembourg continue ainsi de bénéficier de la meilleure notation de crédit auprès des trois grandes agences S&P, Moody’s et Fitch.
Agence de notation: Triple A confirmé pour le Luxembourg
L'agence de notation financière Standard & Poor's a réaffirmé la note «AAA» du Luxembourg. S&P met toutefois le doigt sur le financement à long terme du système des retraites et le poids élevé que pèse le secteur financier dans l'économie.