Changer d'édition

Du vin dans votre gel hydroalcoolique?
Économie 2 min. 29.06.2020

Du vin dans votre gel hydroalcoolique?

La consommation de vin a plongé avec le confinement et les viticulteurs cherchent des débouchés avant la prochaine récolte.

Du vin dans votre gel hydroalcoolique?

La consommation de vin a plongé avec le confinement et les viticulteurs cherchent des débouchés avant la prochaine récolte.
Photo: LW
Économie 2 min. 29.06.2020

Du vin dans votre gel hydroalcoolique?

Après les distillateurs qui ont placé leurs installations au service de la lutte contre la propagation du covid-19, les viticulteurs pourraient être tentés de réorienter leur production pour faire face à la crise qui frappe leur secteur.

(DH) - Faire face à la crise qui frappe de plein fouet la viticulture des coteaux mosellans et trouver une solution pour vider les cuves pleines avant les prochaines vendanges. Voilà les éléments d'une équation à de nombreuses inconnues à laquelle doit répondre le secteur viticole avec l'aide du ministère de l'Agriculture, de la viticulture et du développement rural. Et si la solution venait de la fabrication d'un produit désinfectant?

L'idée n'est pas plus saugrenue qu'une autre. C'est pourquoi l'Institut viti-vinicole, en collaboration avec Luxinnovation, planche sur le sujet. C'est ainsi qu'un projet de distillation des vins devrait découler prochainement des réflexions sur le sujet.

Dans le même registre, le gouvernement a déjà testé le procédé en faisant appel, au cours du mois de mars, aux distillateurs du pays pour la livraison de milliers de litres produits à 75° qui entrent dans la composition des désinfectants, dont le gel hydroalcoolique. Alors, pour faire face à la crise, les viticulteurs pourraient à leur tour trouver le chemin des distilleries et ainsi écouler les invendus engendrés par le confinement et la fermeture des principaux marchés.

En effet, selon les estimations du ministère de l'Agriculture, la fermeture des hôtels, des bars, des restaurants et l'annulation d'un grand nombre d'événements de vente et de dégustation, ou familiaux – mariages, fêtes de village -, «ont eu une incidence directe sur 60% des volumes de vin indigène consommés au Luxembourg».  


Les distillateurs en soutien du ministère de la Santé
Afin d'assurer l'approvisionnement en alcool neutre pour la fabrication de produits désinfectants, la cellule de crise passe commande auprès des professionnels luxembourgeois de l'alambic.

En ce qui concerne les aides pouvant être dispensées au secteur, le ministère rappelle aussi que les exploitations viticoles ayant une activité dans le cadre d'une salle de dégustation qui a dû être fermée dans le contexte du confinement peuvent profiter d'une subvention d'un montant de 2.500 à 5.000 euros en fonction du chiffre d'affaires annuel. 

D'autre part, les mesures proposées par la Commission européenne pourraient aussi apporter une autre bouffée d'oxygène aux exploitants. C'est ainsi qu’à travers le fonds FEADER - destiné au développement rural – chaque exploitation agricole et viticole est susceptible de toucher jusqu'à 7.000 euros, et jusqu'à 50.000 euros pour une petite et moyenne entreprise. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Cinq millions d’euros pour soutenir l'agriculture
Romain Schneider a présenté ce mardi son plan de relance pour le secteur. La pandémie du covid-19 n'a épargné personne et certaines filières souffrent de la crise. Le paquet de mesures pour le secteur agricole fait la part belle au local et au bio.
De la paille est chargée sur un tracteur le 27 juillet 2011 à Bray-sur-Seine, en Seine-et-Marne où une caravane de 60 tracteurs se ravitaille. Les agriculteurs de l'Ain vont y trouver, après un périple de plus de 300 kilomètres, 1.000 tonnes de paille à rapporter dans leurs élevages affectés par la sécheresse en mai dernier, dans le cadre d'un "convoi de solidarité". AFP PHOTO / JEFF PACHOUD
L'événementiel pas vraiment à la fête
A l'arrêt depuis deux mois, et ne percevant pas de reprise avant de longs mois, le secteur de l'événementiel a décidé de se fédérer. LEA entend ainsi défendre les intérêts d'un secteur qui pèse près d'un demi-milliard d'euros dans l'économie luxembourgeoise.
L'Horesca espère une bonne recette pour la reprise
S'ils attendent pouvoir prochainement redémarrer leur activité, les restaurateurs et cafetiers se posent la question de la rentabilité d'une réouverture face aux contraintes, encore floues, que le secteur devra désormais respecter. Le défi consiste à trouver le juste équilibre entre santé des clients, des employés... et des entreprises.
Youth gather for an aperitif drink outside a bar in the colosseum in Rome, on May 18, 2020 as the country's lockdown is easing after over two months, aimed at curbing the spread of the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. - Restaurants and churches reopen in Italy on May 18, 2020 as part of a fresh wave of lockdown easing in Europe and the country's latest step in a cautious, gradual return to normality, allowing businesses and churches to reopen after a two-month lockdown. (Photo by Filippo MONTEFORTE / AFP)
Lundi 11 mai, le jour d'après...
Le Luxembourg s'apprête à sortir du confinement. Un drôle de réveil après deux mois d'un quasi-sommeil agité par le cauchemar du covid-19 et sa centaine de morts dans le pays. Lundi, place à un saut dans l'inconnu, vers «une nouvelle normalité» où tout a été bousculé.
A hairdresser cuts the hair of a client at a hairdressing salon in Bratislava on May 6, 2020, amid the novel coronavirus COVID-19 pandemic. - The Slovakian government is easing restrictions because of the low number of new coronavirus infections. Slovakia reopens from May 6, 2020 shops and most service providers, restaurants -- for outdoor seating only -- as well as museums and galleries. (Photo by VLADIMIR SIMICEK / AFP)
Trois métiers autorisés à travailler 60h/semaine
Compte tenu de leur caractère saisonnier, les secteurs agricole, horticole et viticole pourront faire travailler leurs employés au-delà des 48 heures hebdomadaires jusque-là tolérées. Mais dans une limite de temps et avec des congés supplémentaires.
02.10.13 debut vendange anfang lese traubenlese, wein, mosel, remich, trauben, photo marc  wilwert