Changer d'édition

Delphine Nicolay prend la succession de Laurent Mertz
Économie 20.05.2021

Delphine Nicolay prend la succession de Laurent Mertz

Delphine Nicolay, actuelle vice-présidente de l'Aleba et membre du comité exécutif prendra officiellement la succession de Laurent Mertz au poste de secrétaire général. Mais pour un intérim de quelques mois.

Delphine Nicolay prend la succession de Laurent Mertz

Delphine Nicolay, actuelle vice-présidente de l'Aleba et membre du comité exécutif prendra officiellement la succession de Laurent Mertz au poste de secrétaire général. Mais pour un intérim de quelques mois.
Photo: Aleba
Économie 20.05.2021

Delphine Nicolay prend la succession de Laurent Mertz

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
La chaise laissée vide depuis le 1er avril par le départ du secrétaire général de l'Aleba va trouver un nouvel occupant avec la nomination de l'actuelle vice-présidente du principal syndicat de la Place. Une fonction occupée par intérim «au moins jusqu'en 2022».

Roberto Mendolia aura été finalement plus rapide que prévu pour remplacer Laurent Mertz. Si le président de l'Aleba avait indiqué, fin mars, qu'il se donnait «jusqu'à la mi-juin» pour trouver le nouveau secrétaire général du principal syndicat de la Place, le nom de Delphine Nicolay devrait être officiellement validé vendredi au sein du conseil d'administration.


L'Aleba se cherche un nouveau secrétaire général
Alors que le principal syndicat de la Place vient de perdre sa représentativité sectorielle, d'autres changements interviennent dans sa direction, avec l'annonce, mercredi, du départ de Laurent Mertz. Ce dernier souhaite «retrouver des fonctions proches du terrain».

Actuelle vice-présidente du syndicat et membre du comité exécutif, cette dernière ne devrait occuper la fonction «que par intérim pendant quelques mois», indique Roberto Mendolia qui estime que la mission devrait s'étaler «au moins jusqu'en 2022». Présentée par le président du syndicat comme «une personne très engagée, charismatique et n'ayant pas peur d'affronter la presse», la nouvelle secrétaire générale de l'Aleba devrait prendre ses fonctions dans les prochains jours et se concentrer sur «des missions purement liées au secrétariat général».

Interrogée sur les raisons qui l'ont poussée à accepter cette mission, pour une durée limitée dans le temps qui plus est, Delphine Nicolay assure vouloir «épauler Roberto Mendolia dans les nobles causes qu'il défend». Notamment ce qu'elle qualifie de «combat pour les libertés et représentativités syndicales pour l'Aleba mais aussi pour tous les employés du pays». Référence indirecte notamment à la bataille judiciaire en cours vouée à permettre au syndicat d'être à nouveau représentatif. Que ce soit au niveau sectoriel, voire national.


IPO. Arbeitsminister Dan Kersch, Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Je n'avais pas d'autre choix que d'appliquer la loi»
Inédite, la décision de Dan Kersch de retirer la représentativité sectorielle de l'Aleba se veut «une application de la loi et certainement pas une décision politique», assure vendredi le ministre du Travail. Car ce dernier redoute déjà les conséquences pour le dialogue social.

Si la salariée de la Bank of New York Mellon précise «avoir beaucoup réfléchi» avant d'accepter le poste, elle tient également à indiquer qu'«il ne faut pas s'attendre à ce que je sois l'image de Laurent Mertz». Pour mémoire, ce dernier avait décidé de quitter le poste de numéro deux du syndicat mi-mars après avoir occupé la fonction pendant huit ans pour «retrouver des fonctions proches du terrain».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que le principal syndicat de la Place vient de perdre sa représentativité sectorielle, d'autres changements interviennent dans sa direction, avec l'annonce, mercredi, du départ de Laurent Mertz. Ce dernier souhaite «retrouver des fonctions proches du terrain».
Dix jours après l'annonce officielle de la perte de sa représentativité sectorielle, le président de l'Aleba monte au créneau pour assurer l'avenir de sa structure. Et indique que plusieurs autres plans sociaux doivent être annoncés dans les semaines à venir.
Banque - Bank - Place Financière - Finanzplatz - Photo : Pierre Matgé
Inédite, la décision de Dan Kersch de retirer la représentativité sectorielle de l'Aleba se veut «une application de la loi et certainement pas une décision politique», assure vendredi le ministre du Travail. Car ce dernier redoute déjà les conséquences pour le dialogue social.
IPO. Arbeitsminister Dan Kersch, Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort