Changer d'édition

Delphi Technologies vendu à BorgWarner
Économie 28.01.2020 Cet article est archivé

Delphi Technologies vendu à BorgWarner

Près de 500 personnes travaillent pour Delphi Technologies à Bascharage.

Delphi Technologies vendu à BorgWarner

Près de 500 personnes travaillent pour Delphi Technologies à Bascharage.
Photo: Claude Piscitelli
Économie 28.01.2020 Cet article est archivé

Delphi Technologies vendu à BorgWarner

L'annonce publiée ce mardi dans la presse a été confirmée en début d'après-midi aux salariés du centre technique de Bascharage. La transaction sera bouclée au second semestre 2020. En attendant, les négociations sur le plan social continuent: plus de 200 postes sont concernés au Luxembourg.

Les quelque 500 salariés luxembourgeois de Delphi Technologies basés à Bascharage, l'ont appris ce matin par la presse: le groupe équipementier automobile sera racheté pour 1,36 milliard d'euros par BorgWarner, le fabricant mécanique américain, selon des informations publiées par Bloomberg, puis reprises par Yahoo.

La nouvelle intervient alors que la direction de Delphi et les syndicats, entamaient les premières négociations sur l'actuel plan social, visant plus de la moitié des 500 salariés luxembourgeois.

Mardi après-midi, l'ensemble des salariés du groupe ont reçu une note interne confirmant la vente et annonçant que les pourparlers sur la transaction étaient bien avancés. Celle-ci devrait être effective au second semestre 2020, indique la note interne.  Le plan social prévu avant l'annonce de la vente, doit être finalisé d'ici fin janvier. 


L'unité «Fuel Injection System» et la division composantes seront délocalisées en dehors du Grand-Duché.
Delphi supprime 250 emplois à Bascharage
D'ici 2021, la firme entend se séparer de la moitié de ses effectifs au Luxembourg. Un nouveau coup dur pour l'industrie luxembourgeoise, et plus particulièrement le secteur des équipementiers automobiles.

Selon les syndicats, les divisions «Système d'injection de carburant» (FIS) et «Composants» (PTP), du centre technique luxembourgeois seraient relocalisées dès 2021, dans l'usine de Blois du groupe américain, tandis que le département «E&E» (Electronique et Electrification) resterait au Grand-Duché. 


Sur le même sujet

BorgWarner prié d'investir au Luxembourg
Le sort de l’équipementier automobile Delphi Technologies, aux mains de la firme américaine depuis début octobre, inquiète le principal syndicat du pays qui espère éviter un «démantèlement quasi complet» des activités du groupe sur son site luxembourgeois.
Delphi Technologies - Bascharage -  - 28/01/2020 - photo: claude piscitelli
243 salariés sur le carreau chez Delphi Technologies
Après plusieurs mois de négociations compliquées, un plan social a été signé ce mercredi chez l'équipementier automobile basé à Bascharage. Ce nouveau coup dur pour l'industrie luxembourgeoise est la conséquence directe d'une réorganisation de l'entreprise au niveau mondial.
Le plan social prévoit le licenciement de 243 salariés sur un total de 514 employés à Bascharage
Les équipementiers auto forcés d'accélérer
Deux grandes sociétés du secteur, Delphi et Mahle, ont annoncé licenciements et fermetures de site dans les deux ans. Mais le représentant de la branche croit aux chances des autres usines luxembourgeoises pour maintenir cette activité compétitive.
Les équipementiers auto employaient encore près de 9.000 salariés en début d'année.
Une touche luxembourgeoise à Francfort
Les nouvelles voitures électriques sont les stars du salon de l'Internationale Automobilausstellung. Le Grand-Duché, par l’intermédiaire de Delphi Technologies, est également sous les projecteurs dans la capitale financière allemande.
Visitors crowd around cars at the booth of German car maker Volkswagen during the Frankfurt motor show IAA 2019, in Frankfurt am Main Germany, on September 14, 2019. - Frankfurt's biennial International Auto Show (IAA) opened its doors to the public on September 12, 2019, but major foreign carmakers are staying away while climate demonstrators march outside -- forming a microcosm of the under-pressure industry's woes. (Photo by Daniel ROLAND / AFP)