Changer d'édition

Delphi revoit son plan social à la baisse
Économie 07.10.2016 Cet article est archivé
Bascharage

Delphi revoit son plan social à la baisse

L'entreprise Delphi, établie à Bascharage, avait annoncé fin septembre le licenciement de 40 personnes.
Bascharage

Delphi revoit son plan social à la baisse

L'entreprise Delphi, établie à Bascharage, avait annoncé fin septembre le licenciement de 40 personnes.
Archives LW/Marc Wilwert
Économie 07.10.2016 Cet article est archivé
Bascharage

Delphi revoit son plan social à la baisse

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
L'entreprise Delphi avait annoncé un plan de licenciement de 40 personnes. Elle est parvenue à se limiter à 15 licenciements.

L'entreprise Delphi avait annoncé un plan de licenciement de 40 personnes. Elle est parvenue à se limiter à 15 licenciements.

Cette entreprise de Bascharage avait annoncé fin septembre qu'une quarantaine d'emplois étaient menacés.

Selon l'OGBL, l'entreprise a réussi à trouver un terrain d'entente avec la délégation du personnel pour réduire le nombre de suppressions d'emplois.

Le syndicat a indiqué avoir pu négocier, avec la délégation du personnel, certaines mesures du plan social notamment d'ordre social et financier pour les employés qui devront quitter l'entreprise: indemnités extralégales liées à l'ancienneté, à la situation familiale du salarié, ou encore un budget pour accéder à une formation ou faciliter un replacement externe.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Depuis mi-octobre, et l'annonce d'un possible plan social avec 70 emplois menacés, direction de Guardian et OGBL ont mené un bras de fer. Ce lundi, accord a été trouvé pour un plan de maintien dans l'emploi.
21.3. Wi/ITV Guardian , Guus Boekhoudt / et nouv siege Bertrange Foto:Guy Jallay
L'OGBL et la délégation du personnel de Luxguard II ont été informés ce mardi que la direction de l’entreprise comptait finalement procéder à un licenciement collectif. 49 personnes sont concernées par cette mesure.
Der Glashersteller will bis zu einem Sechstel der Arbeitsplätze streichen.
Plus de deux semaines après l'annonce de la cessation d'activité de l'équipementier automobile basé à Foetz, LCGB et OGBL annoncent leur intention d'«utiliser tous les moyens légaux nécessaires pour soutenir les salariés» et dénoncent la stratégie de la direction.
Wi , Firma Mahle , Foetz , gelegen innerhalb von Sisa Foetz  s.a. Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort