Changer d'édition

Déjà 16,5 millions pour les petits entrepreneurs
Économie 2 min. 09.04.2020 Cet article est archivé

Déjà 16,5 millions pour les petits entrepreneurs

Artisans, avocats, professionnels de santé en libéral, architectes, déjà 2.900 dossiers ont été validés.

Déjà 16,5 millions pour les petits entrepreneurs

Artisans, avocats, professionnels de santé en libéral, architectes, déjà 2.900 dossiers ont été validés.
Photo: Shuterstock
Économie 2 min. 09.04.2020 Cet article est archivé

Déjà 16,5 millions pour les petits entrepreneurs

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Très petites entreprises et indépendants étant plus vulnérables dans la crise économique, la direction des Classes moyennes a décidé de veiller prioritairement sur leurs aides. En huit jours, 3.300 bénéficiaires ont déjà été indemnisés.

«Il est primordial de réagir rapidement et efficacement» : voilà le credo de Lex Delles (DP) depuis le début de la crise. Et le ministre des Classes moyennes s'efforce de mettre ses paroles en actes comme le prouve l'engagement de son administration à tendre la main aux nombreuses très petites entreprises (moins de dix salariés) et autres indépendants. Disposant de peu de liquidités, ces catégories sont les premières à boire la tasse. Aussi, l'annonce de ce jeudi que 16,5 millions d'euros ont déjà été versés à ces entrepreneurs tient-elle de l'excellente nouvelle.

Depuis une semaine, la direction des Classes moyennes voit affluer chaque jour une vague de nouvelles demandes d'indemnités. On parle là de l'aide financière (immédiate et non remboursable) de 5.000 euros promise le 26 mars dernier. Jusqu’à ce 9 avril, environ 14.600 prises de contact ont été enregistrées à ce sujet. «Et 4.800 dossiers ont déjà été traités et plus de 400 questions ont trouvé réponse par voie électronique», assure le ministère de l'Economie. 


Lex Delles, le ministre des Classes moyennes, ministre du Tourisme
Des aides inédites au secours des PME
Dans le Plan de stabilisation, présenté mercredi soir, un accent tout particulier a été mis sur les plus petites sociétés et les indépendants. Elles aussi auront leur part des 8,8 milliards d'euros de soutiens annoncés.

Dans l'urgence, et dans la masse, 1.900 dossiers incomplets ont dû être renvoyés. «Il va de soi que seules les demandes complètes pourront être traitées dans un délai rapide et efficace», soutient Lex Delles.

Aussi, l'administration tient-elle à bien rappeler les trois critères d'admissibilité à l'enveloppe de 5.000 euros. Primo: être une structure de 1 à 9 salariés, disposant d’une autorisation d’établissement valable. Secundo: avoir dû interrompre son activité suite à l’entrée en vigueur du règlement grand-ducal du 18 mars 2020 portant introduction d’une série de mesures dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Tertio : avoir réalisé un chiffre d’affaires annuel minimum de 15.000 euros en 2019. Pour les indépendants, les mesures d'indemnisation avaient été précisées mercredi. 


Un soutien financier aussi pour les indépendants
Des aides pour les uns, des soutiens pour les autres mais les milliers de salariés sous statut d'indépendant au Luxembourg semblaient écartés du plan de stabilisation. Ce mercredi le gouvernement leur promet 2.500 euros d'indemnité.

En plus de ce dispositif d'aide immédiate, la direction générale des Classes moyennes indique qu’elle a accéléré le paiement des demandes d’aide à l’investissement des petites et moyennes entreprises (PME). Là encore afin de pallier des problèmes potentiels de liquidités. Dans ce contexte, quatre autres millions d’euros ont été versés aux PME

Toute petite ou moyenne entreprise souhaitant effectuer un projet d'investissement ayant pour but de promouvoir la création, l'extension, la diversification et le changement fondamental du processus de production, peut ainsi bénéficier d'une aide à l'investissement.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Davantage de temps pour solliciter les aides de l’Etat
Douloureusement impactés par la crise sanitaire, commerçants, artisans et indépendants auront désormais jusqu'au 15 juillet pour faire parvenir leur dossier. Quotidiennement, le ministère des Classes moyennes reçoit 60 demandes de subsides.
Un soutien financier aussi pour les indépendants
Des aides pour les uns, des soutiens pour les autres mais les milliers de salariés sous statut d'indépendant au Luxembourg semblaient écartés du plan de stabilisation. Ce mercredi le gouvernement leur promet 2.500 euros d'indemnité.
Plus de 73.000 salariés déjà admis en chômage partiel
Ce lundi, le comité de conjoncture a validé 2.594 demandes d'entreprises à bénéficier des mesures de chômage partiel. Soit déjà 86,6 millions d'euros d'aides accordées trois semaines après les premiers arrêts d'activité. Hors cas pris en charge par l'ADEM.
24.02.10 illustration chomage krise arbeitslos photomontage : Marc Wilwert
Feu vert pour le soutien aux PME et aux artistes
Le Parlement a donné son accord, ce mardi, au projet de loi prévoyant un nouveau régime d’aides en faveur des entreprises et du monde culturel qui subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire. Le texte a été adopté à l’unanimité.
ARCHIV - 15.01.2020, Stuttgart: Ein Bäcker hält in seiner Bäckerei einen Bon in der Hand, auf dem Backwaren verbucht sind. Die Bäckerinnung, der Einzelhandel, die Apotheker - sie alle laufen Sturm gegen die seit Jahresbeginn geltende Kassenbon-Pflicht. Auch bei Kunden stoße die Regelung auf Unverständnis. Foto: Marijan Murat/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Comment sauver l'économie du pays... en trois points
Les ministres des Finances, de l'Economie et des Classes moyennes ont présenté, mercredi soir, leur plan pour aider les entreprises du pays à passer la crise. Soit 8,8 milliards d'euros répartis entre dépenses d'urgence, report de paiement et aides au crédit.