Changer d'édition

Décès d'Ernest Backes, coauteur du livre «Révélations»
Économie 20.01.2023
Affaire Clearstream

Décès d'Ernest Backes, coauteur du livre «Révélations»

Ernest Backes, qui a travaillé jusqu'en 1983 chez Cedel, l'ancêtre de Clearstream, n'a pas fait de cadeau à la Place financière dans son livre «Révélations».
Affaire Clearstream

Décès d'Ernest Backes, coauteur du livre «Révélations»

Ernest Backes, qui a travaillé jusqu'en 1983 chez Cedel, l'ancêtre de Clearstream, n'a pas fait de cadeau à la Place financière dans son livre «Révélations».
Photo: Serge Waldbillig
Économie 20.01.2023
Affaire Clearstream

Décès d'Ernest Backes, coauteur du livre «Révélations»

Le coauteur de «Révélations» avait déclenché un scandale dans le secteur financier avec son livre au début des années 2000.

(jcw/tb) - Ernest Backes, coauteur du livre à scandale «Révélations» en 2001, est décédé le 9 janvier dernier à l'âge de 76 ans. C'est ce qu'écrit le Lëtzebuerger Land ce vendredi.


Renaud Van Ruymbeke: «J'ai toujours eu d'excellents rapports avec les magistrats luxembourgeois.»
«Il n'y a pas que de l'argent sale au Luxembourg»
Ancien magistrat spécialisé dans les affaires d'évasion fiscale, de fraude et de blanchiment, Renaud Van Ruymbeke (70ans) publie «Offshore, dans les coulisses édifiantes des paradis fiscaux». Un livre dans lequel le Luxembourg revient très souvent...

Ernest Backes avait qualifié, avec le journaliste français Denis Robert, le prestataire de services financiers Clearstream de «plus grande machine à laver l'argent sale du monde» et de «trou noir» du secteur financier. Les auteurs n'ont toutefois jamais pu fournir de preuves de ces accusations de blanchiment d'argent et de manipulations financières. Ernest Backes a travaillé jusqu'en 1983 chez Cedel, le prédécesseur de Clearstream.

Le coauteur de «Révélations» n'était pas un ami du secteur financier. Ainsi, en novembre 2001, il a dénoncé le secret bancaire dans le journal Forum. «Le secret bancaire au Luxembourg, en Suisse et dans d'autres paradis bancaires protège toutes les mafias du monde, mais pas le petit investisseur, que l'on essaie d'effrayer pour sauver le secret bancaire lors des prochaines élections et des suivantes», déclarait-il alors.

La publication du livre « Révélations » fit de Backes l'ennemi n°1 du lobby bancaire, rappelle le Land. «Ernest, malgré quelques défauts, a été plus courageux que 99% des Luxembourgeois et je m'en veux parfois de l'avoir entraîné dans cette galère», a déclaré Denis Robert auprès de l'hebdomadaire.

Pour rappel, les auteurs ne sont pas parvenus à étayer leurs accusations de blanchiment et de manipulations envers Clearstream. La justice luxembourgeoise avait alors prononcé un non-lieu dans cette affaire en 2004. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En décembre 2010, la valeur des actifs conservés en dépôt par Clearstream International a augmenté de 6 %, enregistrant ainsi un nouveau record à 11.300 milliards d'euros, contre 10.700 milliards d'euros un an plus tôt.