Changer d'édition

Dans les stations-service du Luxembourg: Le tourisme de carburant est en forte baisse
En dix ans, les recettes hors TVA sur l'essence ont baissé de 35 % et celles sur le diesel de 10%. Le tourisme de carburant est en forte baisse.

Dans les stations-service du Luxembourg: Le tourisme de carburant est en forte baisse

Gerry Huberty
En dix ans, les recettes hors TVA sur l'essence ont baissé de 35 % et celles sur le diesel de 10%. Le tourisme de carburant est en forte baisse.
Économie 17.10.2016

Dans les stations-service du Luxembourg: Le tourisme de carburant est en forte baisse

Virginie ORLANDI
Virginie ORLANDI
En dix ans, les recettes hors TVA sur l'essence ont baissé de 35 % et celles sur le diesel de 10%. Le tourisme de carburant est en forte baisse au Luxembourg.

(ml) - En dix ans, les recettes hors TVA sur l'essence ont baissé de 35 % et celles sur le diesel de 10%. Le tourisme de carburant est en forte baisse au Luxembourg.

Les recettes de la TVA devraient rapporter moins en 2017 qu'en 2016: une baisse de 2,9 % les ferait passer de 2,83 milliards d'euros à 2,75 milliards, d'après l'administration des douanes et accises.

D'après les chiffres présentés aux députés de la commission parlementaire des Finances et du Budget, le commerce électronique va particulièrement pâtir de la situation: sa TVA doit rapporter 76 % de moins l'an prochain, pour s'établir à 86 millions d’euros.

Trois des cinq entreprises les plus importantes dans cette branche ont déjà quitté le pays. 

Des recettes fiscales de 830 millions d'euros

Les recettes fiscales sur les carburants devraient cependant légèrement augmenter l'année prochaine et passer de 825 millions d'euros à 830 millions.

En dix ans, les recettes hors TVA sur l'essence ont baissé de 35 % et celles sur le diesel de 10% au Luxembourg.

Les différences de prix entre les pays du Benelux ne sont plus aussi flagrantes, ce qui explique que de moins en moins de camions font un détour par le Luxembourg pour faire le plein.

2,9 milliards de cigarettes vendues

Avec des recettes fiscales à hauteur de 515 millions d'euros en 2016, le tabac reste une activité lucrative pour l'Etat. Ce commerce est néanmoins en baisse: on enregistre 42% de moins qu’il y a dix ans.

Le tabac à rouler, lui, se vend mieux et 3,8 tonnes ont été vendues soit une augmentation de 25 % depuis 2006.

En ce qui concerne l'alcool, les recettes devraient s'élever à 48 millions d'euros en 2016, alors qu'on enregistrait 42 millions en 2015.

S'il se vend de mieux en mieux au Luxembourg, c'est en raison d'une hausse des prix en Belgique.



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les vrais-faux 600 millions perdus
La différence entre les fiches techniques et les émissions polluantes réelles des véhicules aurait coûté 600 millions d'euros de trop aux conducteurs luxembourgeois depuis 2000, dit une étude de «Transport et Environnement».
Zum Themendienst-Bericht "Auto/Umwelt/Verbraucher/Ratgeber/" vom 7.Februar: Klimakiller oder Ökomobil? Autofahrer können leicht ausrechnen, wieviel Kohlendioxid ihr Fahrzeug durch den Auspuff bläst. (Die Veröffentlichung ist für dpa/gms-Themendienst-Bezieher honorarfrei.)  +++ +++