Changer d'édition

Croissance à 5% pour le Luxembourg en 2017 et 2018
Économie 1 30.05.2017 Cet article est archivé
STATEC

Croissance à 5% pour le Luxembourg en 2017 et 2018

Économie 1 30.05.2017 Cet article est archivé
STATEC

Croissance à 5% pour le Luxembourg en 2017 et 2018

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
Le contexte conjoncturel national et international tend à s'améliorer. L'économie luxembourgeoise devrait bénéficier d'une croissance proche de 5% en 2017 et 2018.

(ChB) - Le contexte conjoncturel national et international tend à s'améliorer au fil des derniers mois. L'économie luxembourgeoise devrait bénéficier d'une croissance du PIB proche de 5% en 2017 et 2018.

Cette expansion serait mieux équilibrée, d'une part entre demande intérieure et extérieure, et d'autre part entre les performances respectives des activités financières et non financières.

"Malgré des troubles géopolitiques, malgré des tendances au protectionnisme, il faut bien constater que, au niveau mondial, il y a une reprise de la croissance qui profite à l'ensemble des régions du monde", explique Serge Allegrezza, directeur du STATEC, dans une vidéo accompagnant la note de conjoncture publiée ce mardi.

"Pour le Luxembourg, nous avons un portefeuille de produits et de services bien orientés donc on profite d'un environnement porteur. Nous pensons arriver à 5% de croissance cette année et l'année prochaine."

Le marché du travail au beau fixe

"La situation du marché du travail s'améliore", indique Bastien Larue du STATEC, "ça va même mieux qu'on l'espérait il y a encore quelques mois. Nous avons une croissance de l'emploi qui s'accélère au fil des derniers trimestres et cela profite à la plupart des branches et aux frontaliers autant qu'aux résidents."

"Le chômage baisse régulièrement depuis mi-2014, et cela devrait se poursuivre encore cette année et l'an prochain."


Sur le même sujet

Economiste mondialement reconnue, Christina Gathmann vient de prendre la tête du département dédié au marché du travail au sein du Liser. L'occasion d'évoquer avec elle les conséquences de la crise sanitaire et de la digitalisation.
Dans le plus négatif des scénarios, le Statec pense que l'épidémie du coronavirus pourrait réduire la croissance luxembourgeoise à +0,7% cette année. Les services financiers se sortant plutôt bien des effets de la crise sanitaire mondiale.
24.01.2020, Bayern, München: Ein Mundschutz und eine Schutzbrille sind in einem Besprechungszimmer der Task-Force Infektiologie» am Flughafen München vor einer Landkarte zu sehen. Die «Task-Force Infektiologie» kämpft gegen unsichtbare Gegner: Gegen SARS, die Schweinegrippe, gegen Lassafier, Masern und Windpocken - und möglicherweise bald auch gegen das neue Coronavirus aus China? Foto: Sven Hoppe/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Ce n'est pas parce que le pays va bien que tous ses habitants vont bien. Le rapporteur du budget, Yves Cruchten, présentera ce mardi après-midi son rapport sur le projet de budget 2020 en mettant l'accent sur le PIB du bien-être.
Politik, Interview Yves Cruchten (Budget 2020), Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
L'Institut national de la statistique et des études économiques indique jeudi que le pouvoir d’achat devrait légèrement augmenter avec notamment l’instauration de la gratuité des transports publics.