Changer d'édition

Critiques et propositions se bousculent
Économie 4 min. 13.12.2021
Budget 2022

Critiques et propositions se bousculent

Pierre Gramegna, le ministre des Finances, avait présenté le projet de budget 2022 à la mi-octobre devant les députés.
Budget 2022

Critiques et propositions se bousculent

Pierre Gramegna, le ministre des Finances, avait présenté le projet de budget 2022 à la mi-octobre devant les députés.
Photo : Steve Eastwood
Économie 4 min. 13.12.2021
Budget 2022

Critiques et propositions se bousculent

Il sera débattu et voté cette semaine. Le budget 2022 a fait l'objet de plusieurs rapports publiés par différentes chambres professionnelles du pays, qui ont chacune apporté leurs lots de recommandations.

(BaL avec Marc SCHLAMMES) Présenté mi-octobre à la Chambre, le projet de budget 2022 a donné lieu à la rédaction de nombreux rapports et avis. Dans ces documents de plusieurs pages, le Conseil d'Etat, différentes associations de la société civile, mais également les chambres professionnelles du pays n'ont pas manqué de faire part de leurs critiques, et de leurs propositions concernant différents domaines politiques.


Neuer Wohnkomplex Hollerich - Nouveau complexe immobilier Hollerich - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Un «certain volontarisme» politique teinté de flou
Entre le discours sur l'état de la Nation et le projet de loi sur le budget 2022, les annonces politiques et économiques ont été nombreuses depuis mardi. Retour sur les principales d'entre elles avec Muriel Bouchet, directeur de la Fondation Idea.

Et s'il y a bien un domaine qui cristallise toutes les attentions, c'est celui du logement. La Chambre professionnelle des fonctionnaires et employés publics s'inquiète particulièrement au sujet de la construction de nouvelles habitations. La réforme annoncée de la taxe foncière devra ainsi proposer des taux à hauteur du défi. Elle demande par ailleurs une révision en profondeur des aides, une simplification des procédures d'autorisation ainsi que l'application d'un taux de TVA réduit jusqu'à 150.000 euros, contre les 50.000 euros actuels. 

L'impôt foncier est également dans le viseur de la fondation IDEA, qui plaide pour une adaptation des valeurs unitaires tenant compte de différents critères, comme la situation géographique ou l'année de construction d'une maison. L'organe propose par ailleurs la mise en place d'une bedroom tax (à l'image de ce qui se pratique au Royaume-Uni) qui permet de taxer les maisons non habitées ou partiellement habitées. 

Pour la Chambre de commerce, la tension actuelle du marché du logement pourrait être partiellement résolue par la mise à disposition de résidences aux employés par les entreprises. Pour ce faire, elle plaide pour la création d'un cadre fiscal approprié. Une mesure qui permettrait par ailleurs de renforcer l'attractivité du pays, d'après la structure, qui liste une série de propositions allant dans ce sens, comme le renforcement du secteur de la recherche et de l'innovation. 

Un manque de précisions

Deux transitions doivent ainsi être suivies de près par les politiques, d'après la Chambre de commerce : la transition numérique et la transition climatique. Pour cette dernière, la chambre regrette que les fonds disponibles pour la mise en œuvre du plan national énergie-climat ne soient pas planifiés de manière plus détaillée dans le projet du budget 2022. 


Chambre des députés, marché-aux-herbes. Vorstellung Haushaltsentwurf für 2022. Photo:Steve Eastwood
Un budget 2022 tourné vers «la sortie de crise»
Au lendemain du discours sur l'état de la Nation, le ministre des Finances a déposé mercredi le projet de loi dédié aux dépenses et aux recettes qui prévoit de surfer sur la reprise économique attendue. Ce qui doit se traduire notamment par la hausse de certaines prestations sociales.

Le défi climatique est également au cœur des préoccupations de la Chambre des métiers et de l'artisanat, qui met en avant son rôle d'«acteur décisif». Si elle salue le pacte climatique pour les petites et moyennes entreprises annoncé par Xavier Bettel, elle regrette l'absence de détails sur ce projet. 

Les artisans se penchent eux aussi sur la question du logement, et constatent un déséquilibre budgétaire qui ne correspond pas à l'ampleur du défi. Alors que 610 millions d'euros sont prévus pour les transports publics, seulement 255 millions d'euros sont alloués au logement. 

La troisième préoccupation des chambres professionnelles concerne l'évolution démographique de la société luxembourgeoise. Le Conseil national des finances publiques (CNFP) partage cette inquiétude, qui menace un financement durable des pensions. En qualifiant le vieillissement de la population de véritable «talon d'Achille de la société», la Chambre de commerce conseille différents ajustements. Pour pallier ce problème, trois leviers seraient à la disposition du gouvernement : augmenter le montant des cotisations, réduire les prestations ou relever l'âge de la retraite. 

Le Conseil d'Etat souligne de son côté l'augmentation de 9,1% des dépenses courantes liées à la politique de recrutement de l'Etat, qui comprend l'ouverture de 2.300 postes supplémentaires. Les Sages rappellent ainsi leur avis du budget 2017, dans lequel ils s'interrogeaient déjà sur une augmentation des effectifs à l'époque. Pour sa part, la Chambre des fonctionnaires et employés publics souligne l'importance d'un service public de qualité, qui a fait ses preuves pendant la crise sanitaire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le mois dernier, les prix ont vu leur tendance haussière se confirmer, gagnant 0,7% depuis octobre. Une augmentation principalement portée par la montée des prix des carburants.
Face à la pénurie de main-d'œuvre et de logements, le financement de l'Etat prévu dans le budget 2022 doit aller plus loin pour soutenir le monde artisanal. Tel est l'avis de la Chambre des métiers.
Politik, chambre des métiers, Corona-Hilfen, Tom Wirion, CDM Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Les bourgmestres du Luxembourg vont voir le Fonds de dotation globale répartir plus d'argent aux 102 communes du pays. Un soutien en augmentation de plus de 7% d'une année à l'autre.
Bau, Baustelle, Chantier, Handwerker, Ouvriers, Bauarbeiten, Travaux, Foto Lex Kleren
D'ici 2025, le ministère du Logement devrait bénéficier d'une enveloppe de fonctionnement annuelle de 385 millions d'euros, contre 267 millions projetés en 2022. Une progression de près de 45% défendue par la majorité mais «qui ne suffira jamais» à en croire l'opposition.
IPO,Wohnungsbau-Pacte Logement.SNHBM.Sozialer Wohnungsbau.hier:Kirchberg,Réimerwee.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort