Changer d'édition

Coup de théâtre en fin de séance
Économie 7 12.12.2016 Cet article est archivé
Première journée du Luxleaks

Coup de théâtre en fin de séance

Rassemblement de soutien et de solidarité avec les inculpés Edouard Perrin, Raphaël Halet et Antoine Deltour, Luxleaks, Luxembourg, le 12 décembre 2016. Photo: Chris Karaba
Première journée du Luxleaks

Coup de théâtre en fin de séance

Rassemblement de soutien et de solidarité avec les inculpés Edouard Perrin, Raphaël Halet et Antoine Deltour, Luxleaks, Luxembourg, le 12 décembre 2016. Photo: Chris Karaba
Chris Karaba et Guy Jallay
Économie 7 12.12.2016 Cet article est archivé
Première journée du Luxleaks

Coup de théâtre en fin de séance

Thierry LABRO
Thierry LABRO
A l'ouverture du procès en appel du Luxleaks, lundi à Luxembourg, les avocats de la défense ont exigé que l'on entende Marius Kohl. C'est lui qui signait les rulings. Comme en première instance, il est dispensé pour raisons médicales. Antoine Deltour a ensuite dit qu'il ne voulait plus participer à l'optimisation fiscale.

Le procès en appel du Luxleaks commence ce lundi à Luxembourg. Avant même son ouverture, les réseaux étaient mobilisés pour que les trois lanceurs d'alerte voient leur rôle reconnu. Revue de tweets.

























































Oxfam a publié lundi matin une étude sur ce qu'elle estime être la situation des paradis fiscaux dans le monde. Le Luxembourg y occupe la septième place, comme le précise un tweet du compte parodique du vice-Premier ministre luxembourgeois et ministre de l'Economie, Etienne Schneider.



Une pétition européenne a vu le jour en ce lundi pour que les lanceurs d'alerte soient protégés dans l'Union européenne. 




Les Fédérations européennes et internationales des journalistes ont elles aussi annoncé leur soutien aux trois lanceurs d'alerte.

 Le secrétaire général de la FEJ, Ricardo Gutiérrez, devrait demander des comptes au gouvernement luxembourgeois. "Huit mois après son engagement à établir une législation protectrice des lanceurs d'alerte, rien n'a été fait! Pourquoi ne respecte-t-il pas les engagements qu'il a pris le 13 avril 2016 en signant la recommandation du Conseil de l'Europe pour la protection du journalisme?", se demande-t-il.

"Le procès en appel qui va s’ouvrir est le procès des lanceurs d’alerte, et de la justice fiscale, du droit à l’information et de la liberté de presse. La condamnation, en juin dernier, des lanceurs d’alerte Antoine Deltour et de Raphaël Halet n’est pas acceptable, ni le retour sur le banc des accusés du journaliste Edouard Perrin, suite à l’appel général du parquet luxembourgeois », insiste le comité de soutien.  












Sur le même sujet

J-1 avant le verdict du procès Luxleaks en appel
La justice luxembourgeoise se prononce mercredi à 15 heures pour la deuxième fois dans le procès de l'optimisation fiscale à l'échelle industrielle. Un jugement clément pourrait mettre fin à une stigmatisation internationale du Luxembourg.
Antoine Deltour à la Cour d'appel en janvier.
Le procès en appel du Luxleaks commence ce lundi à Luxembourg. Avant même son ouverture, les réseaux étaient mobilisés pour que les trois lanceurs d'alerte voient leur rôle reconnu. Revue de tweets.
Ils étaient une vingtaine au rendez-vous donné place Clairefontaine, lundi à 17h30, pour interpeller le Premier ministre français Manuel Valls sur le sort des deux lanceurs d'alerte, dont le procès doit débuter le 26 avril au Luxembourg.
Piquet de solidarité envers Antoine Delfour et Edouard Perrin,lors de la visite de Manuel Valls.Foto:Gerry Huberty