Changer d'édition

Coup de pouce ministériel pour l'électrique
Économie 3 min. 26.03.2019

Coup de pouce ministériel pour l'électrique

Coup de pouce ministériel pour l'électrique

Photo: Shutterstock
Économie 3 min. 26.03.2019

Coup de pouce ministériel pour l'électrique

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Afin de favoriser davantage l’électromobilité et de promouvoir la mobilité douce, le gouvernement a décidé de mettre en place des subventions pour l'achat de véhicules électriques. Deux primes distinctes sont donc désormais en vigueur.

Le Conseil de gouvernement l'avait approuvé à la veille de l'Autofestival en janvier dernier; c'est désormais officiel, les aides financières pour les véhicules à zéro ou à faibles émissions de CO2 peuvent désormais être introduites.


L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?

Concrètement, le gouvernement a décidé de remplacer l’ancien modèle des incitations fiscales par un nouveau modèle de subventions ciblées. Ainsi, deux primes distinctes sont mises en place.

Pour les vélos et pedelecs25

Le gouvernement préfère donc désormais verser une prime plutôt que de proposer un abattement fiscal. Mais les montants des aides valables jusqu'ici ne changent pas.

Une prime allant jusqu’à 300 euros est versée lors de l’achat d’un vélo ou d’un pedelec25 (vélo à pédalage assisté dont la puissance ne dépasse pas 0,25 kW). Le montant de la prime s’élève à 25% du coût HTVA du vélo ou du pedelec25, sans toutefois dépasser les 300 euros.

Cette prime est allouée uniquement pour les vélos neufs, pour lesquels la facture est établie en 2019. Une seule aide financière par personne pour soit un vélo ou un pedelec25 est accordée dans un laps de temps de 5 ans.

Les demandes peuvent être dès à présent introduites auprès de l’Administration de l’environnement, moyennant un formulaire disponible sur ce site.

Pour les véhicules automoteurs

La nouvelle prime sera de 5.000 euros pour les voitures et les camionnettes neuves 100% électriques et de 2.500 euros pour les voitures et les camionnettes du type plug-in hybride dont les émissions de CO2 sont inférieures ou égales à 50 g/km. Les véhicules à pile à combustible à hydrogène sont aussi éligibles pour la prime de 5.000 euros.

Une prime allant jusqu'à 500 euros est prévue pour les quadricycles, motocycles, motocycles légers (125 cm3) et cyclomoteurs (scooter et pedelec45) 100% électriques. Le montant de la prime s’élève à 25% du coût HTVA du véhicule, sans toutefois dépasser 500 euros.

Ces aides financières sont réservées aux véhicules mis en circulation pour la première fois entre le 1 janvier 2019 et le 31 décembre 2019 inclusivement et qui n’ont pas encore été immatriculés à l’étranger.

Les demandes peuvent être introduites au plus tôt 7 mois après la date à laquelle le véhicule a été immatriculé au nom du requérant de l’aide financière. Le formulaire de demande afférent sera mis à disposition en temps utile.

Les principales conditions et modalités d’octroi sont reprises sur ce site.

Les frontaliers pas concernés

Les primes ne sont pas cumulables avec les déductions fiscales pour mobilité durable. Une personne physique peut toutefois obtenir une prime pour à la fois un véhicule électrique et un vélo/pedelec25.

Les frontaliers ne sont pas concernés par ces primes: selon le règlement grand-ducal, seules les personnes physiques âgées de 18 ans au moins au moment de l’achat d'un de ces moyens de transport et résidant au Grand-Duché peuvent prétendre à ces aides financières, hormis «si les véhicules électriques sont immatriculés au Luxembourg», détaille le ministère de l'Environnement interrogé à ce sujet.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?