Changer d'édition

Cora Luxembourg épargné par les licenciements
Économie 30.01.2020

Cora Luxembourg épargné par les licenciements

Au Grand-Duché, l'enseigne compte deux magasins à Foetz et au City Concorde.

Cora Luxembourg épargné par les licenciements

Au Grand-Duché, l'enseigne compte deux magasins à Foetz et au City Concorde.
Photo: Marc Wilwert
Économie 30.01.2020

Cora Luxembourg épargné par les licenciements

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Alors que l'enseigne entame une vaste réorganisation en France, les deux hypermarchés du Grand-Duché n'entrent pas dans ces plans. Par contre en Lorraine, 276 salariés sur les 3.881 en poste sont concernés par de possibles fins de contrat.

L’enseigne Cora a ouvert une procédure qui pourrait mener au licenciement de 1.077 employés sur les 18.000 en France. En Lorraine, cœur historique de la chaîne de grande distribution désormais propriété de Delhaize Group, 16 hypermarchés sont dans la crainte de réductions d'effectifs. Pour Guibert Zimmer, directeur du Cora Foetz (350 employés), «Cora Luxembourg n'est pas concerné». Une parole qui vaut donc aussi pour le magasin basé au City Concorde.

Côté français, officiellement, pas question de parler de licenciements. Cora France s’engage dans «un projet de réorganisation des univers Produits Grande Consommation (PGC), Équipements & Services, et Caisse de ses hypermarchés afin de renouer avec une croissance durable», indique un communiqué.

Mais la marque Cora a vu baisser son chiffre d’affaires de 19% sur la période 2011-2019. Aussi la direction de Cora (marque fondée en 1969) a formalisé l'an dernier un accord collectif avec trois organisations syndicales ayant comme objectif «d’adapter l’organisation de ses hypermarchés». D'après l'entreprise, 1077 salariés n’ont «toujours pas souhaité s’inscrire dans le changement proposé en ne signant pas leur avenant au contrat de travail». 

Aussi la firme se dit contrainte d’engager une procédure d’information-consultation pouvant entraîner des licenciements pour motif économique. 


Sur le même sujet

Le complexe Infinity, cette «opération remarquable»
Alors que ce jeudi, Immobel inaugure un nouveau centre commercial au Kirchberg, les projets à venir se multiplient. Et cela alors que le directeur général tend à se méfier de la spéculation folle frappant les prix du foncier au Grand-Duché.
Lokales, INFINITY SHOPPING , Kirchberg, Foto: Chris Karaba/Luxembourg Wort
Galeries Lafayette d'abord, Decathlon ensuite
Ce jeudi, le centre commercial Royal-Hamilius franchit un nouveau cap avec la présentation à la presse du grand magasin de mode et d'accessoires. Après FNAC et Delhaize, le prochain poids lourd attendu devrait être l'enseigne de sports.
online.fr.Galerie Lafayette,letzte Vorbereitungen vor der Eröffnung. Aldringen,Centre Hamilius. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La Belle Étoile brille depuis 45 ans
Le centre commercial est sorti de terre en 1974. Pionnier dans son genre, le hall conçu autour du magasin Cactus était alors isolé, au milieu des champs. Depuis, il a grandi et regroupe aujourd'hui 105 enseignes différentes.
Le slogan à l'ouverture de Belle Étoile, en 1974, était «Le rendez-vous des familles heureuses».
Le centre commercial de la Cloche d'or ouvre le 28 mai
Contrairement à ce qui a été annoncé, les 75.000 m2 où prendront place 140 boutiques sur le Ban de Gasperich n'ouvriront pas au grand public le 15 mai prochain mais douze jours plus tard, indique mercredi le groupe Becca.
Lokales,Ban de Gasperich,Auchan,Gebäude. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort