Changer d'édition

Belval Plaza tend les bras à sept nouvelles enseignes
Économie 2 min. 07.09.2021
Commerce

Belval Plaza tend les bras à sept nouvelles enseignes

Alors que les centres commerciaux de la capitale sont plus à la peine, celui d'Esch-Belval semble aller de l'avant.
Commerce

Belval Plaza tend les bras à sept nouvelles enseignes

Alors que les centres commerciaux de la capitale sont plus à la peine, celui d'Esch-Belval semble aller de l'avant.
Économie 2 min. 07.09.2021
Commerce

Belval Plaza tend les bras à sept nouvelles enseignes

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Entre Saturn qui prolonge son implantation (pour 25 ans!) et l'arrivée d'une halte garderie, d'une librairie, de boutiques de mode ou de soins à la personne: le centre commercial du sud du pays ne manque pas d'élan.

Douze ans que le centre Belval Plaza a ouvert ses portes maintenant. Et même si ses 37.150 m2 de surfaces commerciales ne sont pas tous occupés, le site va renouveler une partie de son offre avec la venue de nouvelles boutiques dont «la plupart ouvriront leurs portes avant la fin d'année», vient d'annoncer le gestionnaire des lieux, Firce Capital


Visite des installations photovoltaïques de la Maison des Sciences Humaines et de la Maison de l’Innovation à Belval  - Belval -  - 23/11/2020 - photo: claude piscitelli
La Cité des sciences devrait coûter un milliard d'euros
Après dix ans de chantier, ce projet mené par le Fonds Belval est loin d'être achevé. Et pourtant la commission des finances assure que le budget initial continue à être respecté. Mais trois quarts de la somme restent à dépenser.

Le ''nouveau propriétaire'' affiche désormais une ambition : atteindre les huit millions de visiteurs par an, d'ici 2023. Un challenge qui reposera sur l'attractivité des enseignes présentes, d'où l'importance de cette annonce de rentrée : 7 nouvelles marques viennent s'installer à Belval (dont trois encore inédites au Grand-Duché) et l'ancêtre Saturn vient de signer un nouveau bail pour un quart de siècle.

Même si la marque d'électroménager, hifi et téléphonie va revoir son espace de vente, cette location longue durée relève de la bonne nouvelle. Au même titre que les 15 ans de bail renouvelé avec l'exploitant des salles de cinéma Kinépolis.

Bijoux, sneakers et mangas

Mais alors qui sont les petits nouveaux? D'abord, une librairie avec l'implantation attendue de Slumberland – BD World. Venue de Belgique, l'enseigne déploiera sur près de 300 m² son espace de vente de BD, mangas, comics et figurines. Côté mode enfants, place à Dida Kids. Cet  indépendant rhabillera de la tête aux pieds les 0-12 ans. D'ailleurs, les tout-petits (et leurs parents) seront heureux d'apprendre qu'une halte garderie va aussi voir le jour. Hello Kids accueillera de façon ponctuelle ou occasionnelle les 3-12 ans. 


GOOGLE HANDY
Et de 1.000 pour les demandes de conciliation à l'ILR
En dix ans, le service de l’Institut luxembourgeois de régulation aura permis à des usagers de résoudre leurs problèmes en lien avec leur opérateur télécom ou fournisseur d'énergie notamment.

Côté fashion toujours, les fans de sneakers seront ravis d'apprendre la venue de Sidestep, marque sœur du groupe Footlocker. 261 m2 de baskets en tout genre qui ouvriront dès octobre 2021. Sachant que quelques mois plus tard, Footlocker pourrait bien aussi s'implanter à Belval, cette fois courant 2022.

Le groupe Medi-Market, qui compte déjà une cinquantaine de parapharmacies en Belgique et au Grand-Duché, met lui aussi le cap au sud où il est déjà présent. Cette fois, 384 m² de magasin seront disponibles à la clientèle. 

Belval Plaza annonce également l'implantation de la Boutique du Coiffeur, spécialisée dans les produits professionnels de coiffure et d'esthétique à destination des particuliers. Mais aussi de la bijouterie fantaisie Claire's que la clientèle potentielle issue des bancs de l'université voisine et des établissements scolaires a attirée dans le centre commercial implanté désormais dans un quartier déjà bien habité et fortement fréquenté en journée

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour la nouvelle directrice du Fonds Belval, Daniela di Santo, la poursuite de l'aménagement des anciennes friches industrielles reconverties en pôle de recherche se fera «en poursuivant les efforts pour que la vie de quartier se développe».
Fonds Belval - Belval -  - 10/06/2021 - photo: claude piscitelli
La nouvelle directrice de l'établissement public entend mener à bien les différents projets déjà planifiés, mais confie être à l’affût des nouveautés, tant sur le plan architectural que des logiciels internes.