Changer d'édition

Combien faut-il gagner pour vivre décemment au Luxembourg?

Combien faut-il gagner pour vivre décemment au Luxembourg?

Photo: Shutterstock
Économie 4 min. 01.08.2018

Combien faut-il gagner pour vivre décemment au Luxembourg?

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Au 1er janvier 2018, un couple avec deux enfants aurait besoin de 4.079 euros par mois pour vivre décemment, c’est-à-dire satisfaire ses besoins de base et participer activement à la société. C'est le montant que dresse la dernière étude du Statec, en soulignant qu'il "s'agit d’une famille hypothétique composée de deux parents, d’une fille de 14 ans et d’un garçon de 10 ans."

Cette somme comporte toutefois des conditions: louer son logement dans les pôles urbains, en dehors de la capitale et effectuer la plupart de ses déplacements en transports en commun.

Le logement représente 38% dans le budget de référence

Notre famille de référence de 4 personnes aurait besoin de 1.542 euros pour louer un logement de 100 m2 en milieu urbain. En supposant que cette famille ne suive pas de régime alimentaire, ne souffre pas d’allergies et que la majorité des repas de midi soient pris à la cantine et ceux du soir à la maison, elle aurait besoin de 922 euros par mois pour se nourrir.

Le droit au repos et aux loisirs étant inscrit dans la déclaration universelle des droits de l’homme, un budget pour «participer à la vie sociale» a été attribué à notre famille de référence, qui s’élèverait à 559 euros par mois. Il inclut des activités culturelles et sportives ainsi que 6 sorties annuelles au restaurant et un budget pour inviter des amis à la maison. 

Dans cette même étude, un couple sans enfants aurait besoin de 2.707 euros et un homme vivant avec son fils de 10 ans dans ces mêmes conditions et une femme vivant avec sa fille de 14 ans nécessiteraient respectivement 2.621 euros et 2.724 euros par mois. Pour un homme seul, ce budget de référence s’élèverait à 2.004 euros contre 1.988 euros pour la femme seule.

Ces seuils peuvent être considérés comme le revenu minimum (ou seuil de risque de pauvreté absolu) pour mener une vie décente au Luxembourg. Le revenu minimum décent (budget de référence) est comparé au salaire social minimum augmenté des allocations, au traditionnel seuil de risque de pauvreté et à la consommation moyenne des ménages.

Seuil de risque de pauvreté trop bas pour une vie décente

Il est également pertinent de comparer le budget de référence au seuil national de pauvreté pour savoir si les personnes disposant d’un revenu à hauteur du seuil peuvent satisfaire leurs besoins de base et participer activement à la société.

Le seuil de risque de pauvreté correspond à 60% du revenu médian disponible, soit 1.690 euros par équivalent adulte en 2016. Il apparaît que pour tous les cas de figure, le budget de référence est supérieur au seuil de risque de pauvreté.

En d’autres termes, les personnes ou ménages vivant avec un revenu à hauteur du seuil de risque de pauvreté ne peuvent pas mener une vie décente au Luxembourg.

Les adultes seuls vivant avec un revenu à hauteur du seuil de risque de pauvreté manquent de 306 euros par mois, les couples avec deux enfants de 529 euros par mois pour participer adéquatement à la vie en société. Le seuil de risque de pauvreté est donc clairement trop bas pour vivre décemment au Grand-Duché.

Les 16.5% de la population considérée comme pauvre au Grand-Duché ne peuvent clairement pas participer activement à la société. Un seuil de risque de pauvreté correspondant à 70% du revenu médian disponible se rapprocherait donc nettement plus du budget de référence.

Une consommation moyenne beaucoup plus élevée

Selon l’enquête budget des ménages de 2016, un homme seul dépenserait ainsi en moyenne 3.412 euros par mois, une femme seule 3.349 euros, un couple sans enfants 5.782 euros et un couple avec deux enfants 6.250 euros.

Pour les autres types de ménage, on ajoute 50% pour chaque adulte supplémentaire et 30% pour chaque enfant supplémentaire au seuil de risque de pauvreté par équivalent adulte. 

Une famille monoparentale avec un enfant dépenserait en moyenne 3.390 euros, moins qu’un homme seul et guère plus qu’une femme seule.

Soulignons qu’il s’agit ici des dépenses moyennes mensuelles de tous les ménages y compris les ménages très aisés au Grand-Duché. On peut en quelque sorte considérer ces dépenses moyennes mensuelles comme un indicateur de niveau de vie moyen au Grand-Duché.

Le budget de référence est donc nettement plus bas que ces dépenses moyennes. Selon le type de ménage, le budget de référence représente entre 47% et 79% de ce que dépense en moyenne ce même type de ménage.

Concrètement, une famille avec deux enfants, qui dispose tout juste d’assez d’argent pour mener une vie convenable et participer à la vie active, a 35% de budget mensuel par mois en moins que ce que ce type de famille dépense réellement en moyenne au Grand-Duché, soit 2.171 euros par mois.

Ces montants résultent d’une mise à jour du projet d’étude «Vers un budget de référence pour le Luxembourg» publié par le Statec en décembre 2016. Ils ont été indexés en prenant en compte l’évolution des prix à la consommation entre 2016 et 2018.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au Luxembourg selon l'UNICEF: En quatre ans, 8.000 enfants pauvres en plus
La pauvreté des enfants a augmenté dans 23 pays entre 2008 et 2012. Au Luxembourg, elle touchait auparavant un enfant sur cinq, elle touche désormais plus d'un enfant sur quatre. En quatre ans, 2,6 millions d’enfants sont tombés sous le seuil de pauvreté dans les pays riches, ainsi que l'indique le dernier rapport de l'organisation.