Changer d'édition

Toujours pas de vague en vue sur le front des faillites
Économie 16.06.2021
Chiffres officiels

Toujours pas de vague en vue sur le front des faillites

Soutenues par l'Etat jusqu'à l'automne, les entreprises du Luxembourg n'affrontent pas un nombre hors norme de faillites ou de liquidations judiciaires, indique mercredi le Statec.
Chiffres officiels

Toujours pas de vague en vue sur le front des faillites

Soutenues par l'Etat jusqu'à l'automne, les entreprises du Luxembourg n'affrontent pas un nombre hors norme de faillites ou de liquidations judiciaires, indique mercredi le Statec.
Photo: Chris Karaba
Économie 16.06.2021
Chiffres officiels

Toujours pas de vague en vue sur le front des faillites

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Bien que le gouvernement ait validé la levée des aides étatiques extraordinaires, leur versement se poursuivra jusqu'à l'automne. Résultat: le nombre de cessation d'activité au cours du mois de mai reste stable par rapport à 2020, indique mercredi le Statec.

Si le Luxembourg vit désormais avec un régime sanitaire allégé, les entreprises du pays restent encore en partie sous perfusion de l'Etat. Du moins pour quelques mois encore. Résultat, le nombre de faillites au cours du mois de mai reste à un niveau «similaire à celui de mai 2020», indique mercredi le Statec. Basés sur les décisions des tribunaux d'arrondissement de Luxembourg et Diekirch, ces chiffres font état de 161 faillites au cours du mois écoulé, contre 159 l'an passé.

Même tendance en ce qui concerne les liquidations judiciaires dont le niveau se trouve désormais sous celui enregistré en 2020, mais supérieur à celui de 2019.

Conformément au schéma observé au cours des années écoulées, ces cessations d'activité concernent principalement les sociétés holding et les fonds de placement. Les différents secteurs actifs dans le secteur Horeca apparaissent eux, en retrait dans ce classement.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les tribunaux luxembourgeois auront prononcé 136 nouvelles fins d'activité de sociétés en juin. Ainsi, le nombre de faillites constatées pour le premier semestre 2021 est-il de 8% supérieur en comparaison avec la moyenne des premiers semestres d'avant-crise.
Comme un mouvement de balancier bien réglé, le niveau du soutien étatique aux acteurs impactés par la pandémie se réduit en même temps que les restrictions sanitaires. Ce sera le cas, dès juillet, pour les mesures liées aux frais non couverts et à l'aide à la relance.
(FILES) In this file photo taken on June 8, 2020 a waitress wearing a protective face mask with a picture of her face, works at the "Lodge" restaurant in Brussels, after the reopening of restaurants, as Belgium eases lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 (the novel coronavirus). - Belgium is set to reopen indoor dining and entertainment on June 9, 2021 as the country reopens after another wave of infections to the Covid-19 more than one year after the start of the pandemic. (Photo by kenzo tribouillard / AFP)
Si la vague de faillites annoncée en lien avec la pandémie tarde encore à venir, les tribunaux ont prononcé 183 fins d'activité au cours du mois de mars, annonce mercredi le Statec. Contre 116 le mois précédent. Sont concernés les holdings, mais aussi le secteur Horeca.
Mais le chiffre des défaillances de sociétés est loin d'exploser. Mais l'importance du recours au chômage partiel ou des aides perçues reporte sans doute l'échéance pour nombre d'entreprises luxembourgeoises.
Faillite Chaussures Vedette - Belle étoile - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le nombre de sociétés mises en liquidation a augmenté de près de 6% en 2019. Sur les 1263 cas recensés par Creditreform Luxembourg, ce sont les petites entreprises qui forment le plus gros contingent.
Le nombre de défaillances d'entreprise au Luxembourg cumulées sur les six premiers mois de l'année ne progresse que très légèrement par rapport à l'année dernière, a annoncé ce matin Creditreform Luxembourg. Au cours des six premiers mois, 410 déconfitures ont été recensées, soit 3,02 % de plus qu'un an auparavant.
Le nombre de faillites a particulièrement augmenté dans le secteur du bâtiment avec 55 défaillances contre 33 l’année précédente. (Photo: Tania Fellers)