Changer d'édition

Les exportations pâtissent de la pandémie
Économie 06.07.2021
Chiffres officiels

Les exportations pâtissent de la pandémie

Seules les ventes de savons, produits d'entretien et détersifs depuis le Luxembourg observent une hausse de 17%.
Chiffres officiels

Les exportations pâtissent de la pandémie

Seules les ventes de savons, produits d'entretien et détersifs depuis le Luxembourg observent une hausse de 17%.
Photo: Anouk Antony
Économie 06.07.2021
Chiffres officiels

Les exportations pâtissent de la pandémie

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
A l'instar des importations, les ventes du Luxembourg vers les pays étrangers ont été limitées par le covid et les mesures sanitaires. Malgré une baisse de 10%, le Grand-Duché a pu s'appuyer sur les pays de la Grande Région et du Benelux.

En 2020, les restrictions sanitaires, le confinement et la fermeture des frontières ont bouleversé les échanges internationaux, et plus particulièrement le commerce. Ainsi, les exportations depuis le Luxembourg ont diminué de 10% par rapport à 2019.


2.7. wi / Bettemburg / Visite CFL Plateforme Fret / Warentransport per Bahn / CFL Container / Containerterminal  /  Foto: Guy Jallay
Le covid met à mal les importations
Si les échanges avec la Grande Région et le Benelux se sont maintenus à flot, les achats conclus avec les pays non européens ont baissé de 10% en un an, rapporte le Statec ce lundi. Seuls les transports depuis la Chine observent la tendance inverse.

Bien que le covid ait affecté les importations «de manière plus significative», le Statec note tout de même dans son dernier rapport que les ventes à l'étranger ont représenté 12 milliards d'euros en 2020, contre 13,4 milliards en 2019. Selon les experts, 50% de cette baisse est imputable à «la régression des articles de fer et acier», mais également aux ventes de «machines et appareils industriels». En cause: «le ralentissement de l'activité industrielle», dû à la pandémie.

En revanche, le rapport souligne qu'une catégorie de produits a vu ses ventes à l'étranger augmenter. Il s'agit des savons, produits d'entretien et détersifs qui observent une hausse de 17%.

Tout comme pour les importations, le Luxembourg a toutefois pu s'appuyer sur ses partenaires du Benelux et de la Grande Région, qui comptabilisent 60% des exportations. Pourtant là aussi la tendance est à la baisse. Les ventes vers les Pays-Bas ont en effet chuté de 12,5% par rapport à 2019, contre 8,8% pour la Belgique, 7,9% pour la France et 7,7% pour l'Allemagne. Mais le Statec estime que la proximité géographique, l'accessibilité aux ports de Rotterdam et Anvers, et «les cadres commerciaux de l'Union européenne» ont permis de limiter la casse.

Des garde-fous dont n'ont pas bénéficié les exportations à l'extérieur de l'UE: les ventes de biens vers les Etats-Unis ont par exemple diminué de 32%. Seule la Chine tire un peu son épingle du jeu, avec une hausse de 0,5%. Une situation qui ne devrait pas durer à en croire les experts, qui estiment que depuis un mois «la reprise est définitivement amorcée». La situation devrait donc revenir  «rapidement» à son niveau d'avant crise.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Avec une hausse de 2% du nombre d'emplois créés en 2020, le Luxembourg fait figure d'exception au sein de l'UE, indique lundi le Statec qui fait état «d'une meilleure résistance» de l'activité économique et du recours au télétravail.
Lok , Luxemburg Stadt , Bevölkerung , Demografie , Grand Rue , Foto:Guy Jallay/Luxembuzrger Wort
Si les échanges avec la Grande Région et le Benelux se sont maintenus à flot, les achats conclus avec les pays non européens ont baissé de 10% en un an, rapporte le Statec ce lundi. Seuls les transports depuis la Chine observent la tendance inverse.
2.7. wi / Bettemburg / Visite CFL Plateforme Fret / Warentransport per Bahn / CFL Container / Containerterminal  /  Foto: Guy Jallay
Comment le gouvernement a réagi face à l'épidémie de Covid-19 ? Quelles mesures ont été mises en place aux moments-clés de la première et de la deuxième vague ? Revivez ces événements qui ont bousculé notre quotidien au travers d'une chronologie interactive détaillée.
De janvier à avril 2020, le Luxembourg a diminué d'environ un tiers le total de ses exportations et de ses importations de biens commerciaux, selon le baromètre Eurostat publié ce lundi. Un effondrement général à travers l'UE, qui s'explique par les effets de la crise sanitaire mondiale.
Wirtschaft, Die Lage in der Luftfrachbranche. Boom nur ein Strohfeuer, LuxairCargo, Luxair, Cargo, Cargolux, Frachtflugzeug, Coronavirus, COVID 19, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Commerce de détail
La confédération luxembourgeoise du commerce s'est fâchée mardi après-midi de la publication des statistiques sur les ventes de détail. Le Luxembourg est le pays européen où elles ont le plus reculé en 2017. Seulement, cela s'explique simplement...
iTunes avait annoncé quitter le Luxembourg le 4 juillet 2016