Changer d'édition

Changez de production, l'Etat vous aidera
Économie 2 min. 07.05.2020

Changez de production, l'Etat vous aidera

Certains atelier de couture ont abandonné les modèles usuels pour se concentrer sur la production de masques.

Changez de production, l'Etat vous aidera

Certains atelier de couture ont abandonné les modèles usuels pour se concentrer sur la production de masques.
Photo : AFP
Économie 2 min. 07.05.2020

Changez de production, l'Etat vous aidera

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Les aides destinées aux entreprises de l'industrie et de l’artisanat, qui comptent réorienter leur activité dans la lutte contre le coronavirus, ont été prolongées jusqu'en décembre 2020. Le but de la manœuvre étant de «relocaliser les productions stratégiques», selon Franz Fayot (LSAP).

Inciter les entreprises à produire ou à développer des produits contribuant à combattre la crise sanitaire liée à Covid-19, telle était la démarche mise en place le 8 avril dernier par le ministère de l'Economie alors que la crise du coronavirus frappait le pays. Une mesure prise dans l'urgence et qui, à présent, va s'inscrire dans la durée. Ainsi, le projet de loi 7559 va prendre la relève afin de prolonger les aides au-delà de la fin de l'état de crise. 


Flowey pense maintenant à votre santé
Le fabricant de Bissen était reconnu pour ses produits d'entretien pour les carrosseries, le voilà lancé dans la production de liquides désinfectants. Une initiative qui trouve tout son sens à l'heure où l'hygiène est plus que jamais nécessaire.

Réunis en visioconférence ce jeudi, les députés de la commission de l'Economie ont examiné le projet de loi et adopté une série d'amendements, répondant aux recommandations du Conseil d'Etat. Il est important de préciser que seuls les projets lancés après février 2020 sont éligibles au financement public. Ce régime d'encouragement se terminera d'ailleurs à la fin de l'année 2020, comme le prescrit le cadre européen pour ce type d'aides.

Trois à cinq projets par catégorie d'aides pourraient rapidement démarrer. «Jusqu’à présent, une quarantaine d'entreprises se sont intéressées de près aux aides», a reconnu le ministre de l'Economie.   

Cette initiative encourage les entreprises luxembourgeoises à réorienter leur production. Les sociétés qui ont décidé par exemple de changer leur fusil d'épaule en misant sur la production de masques et de gel hydroalcoolique «sont au nombre de 15», précise ainsi Damien Valvasori du ministère de l'Economie. Le montant global de ces aides n'étant pas encore communicable.

Quant au régime d'aide du ministère de l'Economie lié à la production de produits dans le cadre de la lutte contre le covid-19, 30 entreprises se sont manifestées auprès de Luxinnovation. Selon le ministre, une «dizaine de projets concrets sont actuellement analysés». 


A cyclist drives past a graffiti painted by artist Kai 'Uzey' Wohlgemuth featuring a nurse as Superwoman on a wall in Hamm, western Germany, on April 8, 2020 refering to the spread of the novel coronavirus COVID-19. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
30 millions d'euros pour la R&D contre le covid-19
Les services Recherche et Développement des sociétés sont invités à se mettre au service du combat sanitaire actuel. L'Etat est prêt à accorder des aides en échange de cette réorientation.

Pour rappel, une enveloppe globale de 30 millions d'euros avait été mise sur la table pour accompagner financièrement le secteur recherche et développement (R&D) mais aussi l'investissement. «Ces deux régimes d'aides s'inscrivent dans la volonté de relocaliser les productions stratégiques en Europe», souligne encore Franz Fayot. Pas bête au vu des difficultés épisodiques à s'approvisionner (en nombre et en qualité) auprès de lointains producteurs de masques, lunettes et tuniques de protection ou respirateurs.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Feu vert accordé pour les aides made in Luxembourg
La Commission européenne autorise certains nouveaux régimes de soutien par l'Etat. Voilà 260 millions d'euros qui pourront donc bien être attribués à des centaines d'entreprises touchées par la pandémie du covid-19.
Lok , Chantiers Ville de Luxembourg , Liste von  Diane Lecorsais , Royal Hamilius , Bd Royal Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Franz Fayot pousse à l'investissement
Le ministre de l'Economie, via les mesures du plan "Neisttart Lëtzebuerg", ne souhaite pas voir les entreprises dans la crainte d'avancer et «rester assises sur leurs liquidités».
Politik, Pressekonferenz mit Lex Delles und Frantz Fayot, Corona virus, Civid-19, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Une nouvelle aide pour les PME touchées
Outre une plus large «générosité» à l'égard des sociétés impactées par le coronavirus pour l'octroi du chômage partiel, le gouvernement a annoncé mercredi, par la voix de Franz Fayot, qu'il allait adopter «rapidement une nouvelle loi sur les aides minimis». Le ministre de l'Economie s'explique.
IPO.PK Stellungnahme Regierung Coronavirus.Lex Delles,Xavier Bettel,Paulette Lenert,Franz Fayot. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un nouveau statut pour les aides «de minimis»
La semaine prochaine, la Chambre votera le nouveau régime de subventionnement possible pour les entreprises. Le ministère de l'Economie peut ainsi verser jusqu'à 200.000 euros de soutien, si le dossier n'entre pas dans les dispositifs d'aides existants.
Wirtschaft - Reportage SISTO Armaturen S.A., industrie, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort